Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Comment se développe l’ouïe de bébé ?

ouïe de bébé-neuf mois

Bien avant sa naissance, bébé perçoit des sons car son univers intra-utérin est riche en stimulations sonores. L’ouïe de bébé lui permet déjà d’apprendre à mémoriser dans le ventre de sa maman.

À partir de 4 mois et demi l’oreille, particulièrement l’oreille interne, commence à fonctionner. C’est- à-dire que si elle est stimulée avec des sons très forts, elle va envoyer une information sonore au cerveau. « On a une maturation qui commence à la périphérie et de la périphérie vers le centre, explique le Pr Puel, directeur de recherche à l’Inserm. Pour que le cerveau se développe, il faut des entrées sensorielles. On ne peut pas dire que le fœtus “entend” à quatre mois et demi, le processus auditif commence tout juste et il n’est pas du tout mature. L’oreille interne (coquelet) commence seulement à envoyer des sons. »

Une ambiance sonore

On a une bonne idée de la vie sonore du bébé. Des microphones glissés dans le ventre maternel avant l’accouchement ont révélé les bruits des viscères, du cœur, de la respiration, du système digestif… Mais aussi des bruits extérieurs. Des bruits atténués, déformés, filtrés. Les aigus ne passant pas, seuls les graves parviennent au fœtus à travers la paroi abdominale. À 4 mois et demi, il faut que les sons soient très intenses pour arriver jusqu’au bébé et couvrir les bruits inhérents à la maman.

Au fil des semaines, l’oreille interne commence à décoder des fréquences médianes. Les seuils auditifs s’améliorent au fil du temps et s’enrichissent de fréquences aiguës et de fréquences graves. Jusqu’à 8 mois in utero, le système auditif va maturer et, au niveau du cerveau, des zones vont se spécialiser dans le traitement de l’information sonore.

Pour l’ouïe de bébé, la stimulation est obligatoire

« Dans les premières semaines de vie du fœtus, les zones du cerveau attribuées aux différents sens sont plurisensorielles, précise le Pr Huel. Si l’on envoie un flash lumineux au fœtus, ce signal visuel va être reçu non seulement par les yeux mais aussi par l’ère auditive et par les neurones. À chaque fois que ces derniers rencontrent une nouvelle expérience, les neurones se mettent en place pour que bébé fasse le lien entre mot/image et sens. » Et le cerveau, qui n’aime pas le vide, se construit en fonctionnant. Ainsi, un enfant né avec une oreille interne non développée utilisera naturellement cette zone réservée normalement à l’audition pour la vision et les neurones. Un aveugle qui ne se sert pas de ses ères visuelles les transférera par exemple en audition. Il ne verra pas, mais aura une ouïe très développée. De la même façon, un sourd verra beaucoup mieux qu’un voyant. De 4 mois et demi à 9 mois, l’oreille interne évolue donc in utero et, à la naissance, elle est achevée

Une bonne ouïe à 6 ans seulement

En revanche, le cortex auditif primaire, celui qui décode la perception, se transforme au moins jusqu’à 6 ans. C’est pour cette raison que l’on apprend à lire à cet âge-là. Parce qu’on a un cerveau apte à apprendre à lire. Mais avant cela, l’enfant entend bien. Il détecte la présence d’objets sonores, oriente sa tête et ses yeux dans leur direction et est capable de déterminer certaines de leurs propriétés. Un bruit fort le réveille ou le fait sursauter.


À 4 mois et demi, s’il est plus attentif à son prénom qu’à d’autres prénoms. Ce signal pour le bébé n’implique pas qu’il peut mettre un sens sur ce qu’il entend. Il ne comprend pas forcément ce qu’il entend. Même si certains sons l’apaisent, en particulier la voix humaine. Et surtout la voix de sa maman, qu’il préfère à celle d’une femme inconnue. Cette voix maternelle, il l’a perçue in utero.

Le même type d’expérience a été réalisé avec la voix du père. Cependant, les résultats ont montré que les bébés ne reconnaissent pas celle-ci avant l’âge de 4 mois. Ce résultat, décevant pour les papas, s’explique par la différence d’expérience prénatale.

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire