Votre 24Ăšme semaine de grossesse

https://www.neufmois.fr/calendrier-de-grossesse/semaine-24ème semaine de grossesse

Le 1er jour de mes dernières règles :

Veuillez vous identifier sur neufmois.fr !

Vous n'êtes pas encore membre ? Cliquez ici pour vous inscrire.

La date présumée de mon accouchement :

Veuillez vous identifier sur neufmois.fr !

Vous n'êtes pas encore membre ? Cliquez ici pour vous inscrire.

Dates d'échographie possibles :

Veuillez vous identifier sur neufmois.fr !

Vous n'êtes pas encore membre ? Cliquez ici pour vous inscrire.

Votre bĂ©bĂ© Ses traits s’affirment : les cils poussent, le nez et la bouche s’affinent tandis que l’iris des yeux se pigmente. La peau de bĂ©bĂ© est plus Ă©paisse mais encore fripĂ©e. Ses mains bougent beaucoup Ă  la dĂ©couverte tactile de son petit univers. Il joue avec son cordon ombilical.

Vous Votre utĂ©rus a la taille d’un ballon de football, ce qui donne d’ailleurs des idĂ©es Ă  votre petit squatteur : ses coups de pieds peuvent ĂȘtre particuliĂšrement perceptibles !

CotĂ© santĂ© Si vous fumez, ĂȘtes hypertendue ou diabĂ©tique, si la croissance de bĂ©bĂ© est estimĂ©e insuffisante (ou si vous prĂ©sentez des antĂ©cĂ©dents de bĂ©bĂ© petit poids), le mĂ©decin peut vous prescrire un doppler des artĂšres du cordon et de vos artĂšres utĂ©rines. Un examen qui permet d’Ă©valuer si les Ă©changes sanguins entre vous et bĂ©bĂ© se font correctement.

Vos envies Votre ventre a pris de l’ampleur : vous pouvez ĂȘtre tentĂ©e par une ceinture de grossesse pour mieux le soutenir. Attention si vous souffrez de remontĂ©es acides : tout ce qui comprime l’abdomen est Ă  Ă©viter, sauf avis mĂ©dical. Pour bien prĂ©parer l’arrivĂ©e de bĂ©bĂ©, consultez le guide d’achats puĂ©riculture en ligne.

Le conseil de Neuf Mois Vous ne vous souvenez plus du nom de votre nouveau client, vous oubliez vos clefs, vous laissez attacher le riz dans la casserole ? Pas de panique, vous n’ĂȘtes pas atteinte de dĂ©gĂ©nĂ©rescence cĂ©rĂ©brale prĂ©coce ! Ce sont juste des troubles de la mĂ©morisation et de l’attention frĂ©quents chez les futures mamans Ă  l’approche du troisiĂšme trimestre. Ca ne durera pas, mais en attendant… faites des listes, programmez des alarmes sur votre smartphone, demandez de l’aide au futur papa…

Les mauvais rĂȘves ne sont pas prĂ©monitoires !
Pendant la grossesse, certaines inhibitions sont levĂ©es et ressortent dans les rĂȘves. Qui plus est, le bĂ©bĂ© est votre principale source de prĂ©occupation, il donc tout Ă  fait normal qu’il soit omniprĂ©sent dans vos rĂȘves. La grossesse est aussi une pĂ©riode de crĂ©ation. A la maniĂšre d’un artiste, on Ă©prouve toutes des angoisses : est-ce que je vais y arriver, est-ce que ça va bien passer ? A une Ă©poque oĂč faire un enfant est un choix, ces questions existentielles ne peuvent pas toujours s’exprimer Ă  voix haute et s’extĂ©riorisent dans les rĂȘves. Ce qu’il faut bien se dire, c’est qu’il n’y a pas de rĂȘve prĂ©monitoire ! Un rĂȘve n’est jamais collĂ© Ă  la rĂ©alitĂ©, mais il traduit vos peurs du quotidien. Si les peurs sortent, c’est une rĂ©action positive. Il est bon toutefois de les raconter Ă  votre compagnon, pour vous libĂ©rer d’un poids. Vous pouvez aussi essayer des techniques de relaxation pour vous rĂ©veiller tout Ă  fait et Ă©loigner le cauchemar. Et surtout, hĂ©sitez pas Ă  consulter un psychologue si l’angoisse est trop forte.

Eviter la prĂ©maturitĂ©, c’est possible

De maniĂšre toute simple, en vous reposant au maximum (sauf pathologie particuliĂšre qui impliquerait une naissance prĂ©maturĂ©e) et en Ă©vitant le tabac. Pas de panique, la prĂ©maturitĂ© ne touche « que » 6% des bĂ©bĂ©s en France et les causes sont liĂ©es la plupart du temps Ă  une pathologie (fibromes utĂ©rins, malformation utĂ©rine, bĂ©ance du col, infections vaginales ou urinaires, infection du liquide amniotique, retard de croissance intra utĂ©rin, excĂšs de liquide amniotique, grossesses multiples ou gĂ©mellaires
). Mais ce n’est pas une raison pour aller danser la java au pied du Kilimandjaro. Levez le pied
 au sens figurĂ©, Ă©videmment. Si vos conditions de travail et de trajets sont fatigantes et provoquent des contractions, demandez un rendez-vous au service SantĂ© au travail (anciennement MĂ©decine du travail) pour trouver des solutions (adaptation du poste, tĂ©lĂ©travail, amĂ©nagements d’horaires, congĂ© maladie
).