Téléchargez l'application Neuf Mois app gratuite sur Google Play app gratuite sur l'App Store
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Comment prendre soin de sa santé mentale pendant la grossesse

  • Pourquoi il est important de prendre soin de sa santé mentale pendant la grossesse
  • Signes et symptômes
  • Facteurs de risque pour les problèmes de santé mentale pendant la grossesse
  • Comment améliorer votre santé mentale pendant la grossesse ?
  • FAQ 

La grossesse est généralement considérée comme une période de joie et de nouveaux départs. En réalité, pour beaucoup d’entre nous, la grossesse est aussi une période de stress, de bouleversements et d’incertitudes. Tant de choses changent — votre corps, votre identité, vos relations — et la grossesse s’accompagnent de craintes concernant l’argent, les emplois et les carrières. Il n’est donc pas étonnant que les femmes enceintes soient souvent confrontées à des problèmes de santé mentale. 

 

Pourquoi il est important de prendre soin de sa santé mentale pendant la grossesse

 

L’importance de la santé mentale pendant la grossesse ne peut être sous-estimée, car elle a un impact à la fois sur vous et sur votre bébé en pleine croissance. 

La recherche montre que la dépression prénatale ou d’autres formes de stress prénatal sont associées à un risque accru d’insuffisance pondérale à la naissance, de naissance prématurée et de complications de la grossesse. Les experts pensent également que le stress non traité ou d’autres problèmes de santé mentale pendant la grossesse peuvent avoir un impact sur le cerveau du fœtus et potentiellement affecter son développement futur, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour s’en assurer.  

Les mères souffrant de troubles mentaux non traités pendant la grossesse sont également plus susceptibles de développer une dépression post-partum, de l’anxiété, voire des troubles plus graves qui peuvent avoir un impact sur leur bien-être et sur leur capacité à créer des liens avec leur bébé.

 

Signes et symptômes

 

Les personnes qui souffrent d’une dépression et d’une anxiété accrues pendant la grossesse peuvent être en mesure de reconnaître les symptômes, surtout si elles les ont déjà éprouvés auparavant. Mais si ces sentiments sont nouveaux, ils peuvent être plus difficiles à identifier. Si vous vous sentez plus irritable que d’habitude, si vous avez des troubles du sommeil, des difficultés à vous concentrer, des changements d’appétit, une fatigue accrue ou de l’insomnie, vous devriez en parler à votre gynécologue-obstétricien ou à un autre professionnel de la santé. 

Les symptômes des troubles de l’humeur périnataux et postnataux (THP) comprennent de graves sentiments de tristesse et de peur qui vous empêchent de fonctionner dans votre vie quotidienne. La différence entre les troubles de l’humeur pendant la grossesse et les autres types d’anxiété et de dépression pendant la grossesse réside dans le fait que ces sentiments sont extrêmes, durables et qu’ils interrompent votre capacité à prendre soin de vous-même ou d’autrui.

 

Facteurs de risque pour les problèmes de santé mentale pendant la grossesse

 

Tout le monde peut souffrir d’un problème de santé mentale pendant la grossesse, mais certains facteurs augmentent le risque d’en souffrir. Par exemple, certaines circonstances de la vie peuvent augmenter la probabilité. Les femmes enceintes qui ne sont pas satisfaites de leur partenaire ou qui éprouvent des sentiments contradictoires à l’égard de leur grossesse peuvent être plus enclines à développer des problèmes de santé mentale. Celles qui vivent dans des conditions stressantes, où la sécurité, le soutien financier et le soutien social ne sont pas garantis, peuvent également être sujettes à des problèmes de santé mentale tels que l’anxiété, la dépression et le stress post-traumatique. Les violences domestiques, les difficultés économiques ou les relations familiales tendues sont d’autres facteurs déclencheurs courants, 

Les personnes ayant des antécédents de problèmes de santé mentale sont également plus susceptibles d’avoir des problèmes de santé mentale pendant la grossesse. Les personnes souffrant de troubles mentaux établis, tels que le trouble bipolaire, la dépression majeure, les troubles anxieux, les troubles obsessionnels compulsifs, les troubles de l’alimentation ou la schizophrénie, sont également très susceptibles de voir leurs symptômes exacerbés pendant la grossesse.

 

Comment améliorer votre santé mentale pendant la grossesse ?

 

La bonne nouvelle, c’est que la plupart des choses qui fonctionnent pour soutenir votre santé mentale en dehors de la grossesse – comme la thérapie, les soins personnels, l’activité physique et autres – fonctionnent également très bien pendant la grossesse. Vous devrez peut-être faire quelques ajustements pour tenir compte des réalités de la grossesse (par exemple, vous pourriez modifier légèrement le type d’exercice que vous faites pour vous assurer qu’il est sans danger pour vous et le bébé), mais autrement, ne vous sentez pas obligée de réinventer la roue. Voici quelques suggestions  : 

Intégrez une activité physique dans votre journée

Des décennies de recherche ont montré que l’exercice physique peut contribuer à réduire les symptômes de la dépression, de l’anxiété et d’autres troubles mentaux. Sortez, faites de l’exercice, mais n’en faites pas trop. Quelque chose d’aussi simple qu’une promenade de 30 minutes dans votre quartier avec une amie ou une séance de Pilates à la maison, adaptée à la grossesse, peut vraiment aider lorsqu’elle est pratiquée régulièrement. 

Comme notre esprit et notre corps sont intimement liés, le fait de commencer par ajouter quelques minutes d’activité peut être bénéfique, surtout lorsqu’il est associé à d’autres techniques telles que des exercices de respiration et des activités d’ancrage. Consultez d’abord votre médecin pour vous assurer que vous vous entraînez en toute sécurité. 

Appuyez-vous sur votre système de soutien

Les êtres humains sont des créatures sociales, et il est très important pour le bien-être émotionnel de pouvoir compter sur des personnes que l’on aime et en qui l’on a confiance. Parlez de ce que vous vivez avec vos proches, demandez de l’aide à votre partenaire et faites en sorte de passer du temps avec vos amis. Si vous ne disposez pas soutien efficace — par exemple, si vous vivez loin de votre famille ou si vous n’avez pas d’amis avec lesquels vous vous sentez à l’aise — vérifiez si votre gynécologue-obstétricien propose des cours ou des groupes pour les futures mamans, afin de vous aider à trouver des ressources et de la camaraderie. 

Les forums en ligne peuvent être utiles pour trouver du soutien. Cependant, évitez d’interagir avec des personnes ou des contenus qui font état d’attentes irréalistes en matière de parentalité, car cela pourrait contribuer à l’autocritique ou au jugement.

Privilégiez un sommeil réparateur lorsque vous le pouvez

Nous savons qu’il est plus difficile de bien dormir pendant la grossesse, surtout lorsque votre ventre qui grossit vous empêche de vous installer confortablement (et vous oblige à vous rendre plusieurs fois aux toilettes pendant la nuit. Mais un sommeil de qualité peut contribuer à réduire le stress, la dépression, l’anxiété et votre santé mentale en général. Cherchez ce qui vous empêche de dormir — douleurs, brûlures d’estomac, pensées ruminantes ou toute autre combinaison — et faites ce que vous pouvez pour y remédier, que ce soit en investissant dans un bon coussin de grossesse, en lisant ou en rédigeant un journal avant de vous coucher pour vous aider à vous relaxer. En vous y attelant dès maintenant, vous serez mieux préparée à faire face (et à remédier) au manque de sommeil qui accompagne la prise en charge d’un nouveau-né. 

Prévoir des soins pour l’accouchement et le post-partum

La grossesse s’accompagne de beaucoup d’incertitude, ce qui, selon les deux experts, peut être source de stress ou d’anxiété. Le mieux est de faire face à une partie de cette incertitude en établissant un plan de soins pour l’accouchement et le post-partum avec votre partenaire et votre prestataire de soins de santé, afin de vous donner un certain sentiment de contrôle et d’autonomie. 

De nombreuses femmes sont tellement concentrées sur l’accouchement qu’elles oublient de se préparer pour le post-partum, mais en réfléchissant à certains facteurs, par exemple, si vous allez autoriser des visiteurs, utiliser des biberons ou préparer certains aliments à l’avance, vous pouvez atténuer l’anxiété et vous préparer à une expérience post-partum moins stressante. De plus, les connaissances qui découlent de la planification peuvent vous aider à établir des attentes et à mieux défendre vos besoins. Cela dit, il est important d’accepter que l’accouchement est un processus dynamique qui peut entraîner des changements inattendus, donc, même dans le cadre de cette préparation, il est important d’adopter une certaine souplesse. 

Essayez le yoga, la méditation ou d’autres activités pour gérer le stress

Les recherches montrent que les techniques de pleine conscience, comme le yoga et la méditation, peuvent aider les femmes enceintes à lutter contre l’anxiété, la dépression et le stress. Ce type d’activités vous aide à vous ancrer dans votre corps, à vous concentrer sur le moment présent et à accepter les sentiments sans les juger avant de les laisser partir. Le yoga, en particulier, est un exercice à faible impact sans danger pour les femmes enceintes (moyennant quelques ajustements et l’accord de votre gynécologue obstétricien).

Parler à un thérapeute

La thérapie par la parole est depuis longtemps un moyen efficace d’aider les gens à gérer leurs problèmes de santé mentale, et cela vaut également pour la grossesse. Si vous en avez les moyens et l’accès, un thérapeute peut s’avérer très utile pour parler des émotions qui surgissent pendant la grossesse, pour résoudre certains facteurs de stress et pour obtenir une validation et un soutien dans votre cheminement. 

Demandez à votre médecin quelles sont les options de traitement si nécessaire

Vous devriez toujours tenir votre gynécologue-obstétricien ou votre professionnel de la santé au courant de ce que vous ressentez, et être honnête lorsqu’on vous fait passer des tests de santé mentale lors de votre rendez-vous. 

Nous savons que si la grossesse peut être une période joyeuse, les statistiques montrent qu’elle peut aussi être une période incroyablement tumultueuse. Votre médecin peut vous aider à discuter des options de traitement telles que les thérapies fondées sur des preuves, l’évaluation des médicaments considérés comme sûrs pendant la grossesse, ainsi que vous aider à mettre en place un plan pour plus de soutien et de ressources.

 

FAQ 

Quels sont les signes d’urgence en matière de santé mentale pendant la grossesse ?

Bien que la plupart des problèmes de santé mentale puissent être gérés à domicile, par des changements de mode de vie et une discussion avec votre médecin, votre thérapeute et/ou votre équipe de soins de santé, il arrive que les problèmes de santé mentale pendant la grossesse deviennent des situations d’urgence.

Si une personne pense à se faire du mal ou à faire du mal aux autres, elle doit contacter son médecin et être examinée immédiatement ou aux urgences. La psychose est rare durant la grossesse et le post-partum, mais si une personne a des idées délirantes, des hallucinations ou de graves changements de comportement, son entourage doit l’emmener aux urgences.

 

Comment gérer mon bien-être mental pendant la grossesse ?

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour gérer votre santé mentale et votre bien-être pendant la grossesse. 


– Soyez indulgents avec vous-même, et reposez-vous. 

– Essayez de ne pas débuter de changements majeurs à ce moment-là, comme déménager ou changer d’emploi, à moins que vous n’y soyez obligée.

– Restez physiquement active (consultez votre médecin ou votre sage-femme avant de commencer un programme d’exercices).

– Mangez régulièrement des repas sains.

– Passez du temps avec des personnes qui vous détendent et vous aident à vous sentir bien dans votre peau.

– Évitez de consommer des drogues ou de l’alcool pour gérer le stress.

– Établissez des liens avec d’autres futurs parents afin de vous soutenir mutuellement.

– Acceptez l’aide qui vous est offerte et demandez-en si vous en avez besoin.

Quels sont les problèmes de santé mentale que je peux rencontrer pendant la grossesse ?

Les deux partenaires peuvent souffrir de troubles mentaux pendant la grossesse , ainsi qu’après l’accouchement. Pour certaines personnes, la grossesse peut entraîner des troubles tels que la dépression, l’anxiété et des troubles bipolaires (moins fréquent). Comme nous l’avons vu, certains facteurs peuvent augmenter le risque de développer une anxiété ou une dépression pendant la grossesse. 

 

Sources 

– L’institut national de santé public du Québec, “ Santé mentale et troubles mentaux en contexte périnatal ”. https://www.inspq.qc.ca/information-perinatale/fiches/sante-mentale

– The National Library of Medicine, “ La dépression chez les femmes enceintes et chez les mères : Comment les enfants sont touchés ”. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2724172/

– La Haute Autorité de Santé, “ Repérage, diagnostic et prise en charge des troubles psychiques périnatals”. https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2021-01/reco349__note_cadrage_rbp_troubles_psychiques_perinatals__mel.pdf

 

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.