En train de lire
Pour ou contre les trotteurs pour les enfants ?

Pour ou contre les trotteurs pour les enfants ?

Vous connaissez forcément les trotteurs pour enfants, aussi appelés youpalas, constitués d’un siège type nacelle monté sur roulettes. Bébé peut ainsi s’essayer à la marche tout en étant maintenu assis. C’est un système qui fait régulièrement polémique.
Certains sont pour, d’autres sont contre. On fait le point.

Pour : c’est une joie de découvrir son petit monde à son échelle

Le youpala permet aux bouts de chou de partir en exploration d’une manière autonome. Mais aussi de découvrir leur univers d’une manière différente du 4 pattes. Ce nouveau véhicule procure également le plaisir de suivre maman partout. Surtout à l’âge de 8 mois environ. L’âge auquel bébé ne veut plus quitter sa mère et pleure dès qu’elle quitte la pièce !

Pour : si il ne l’utilise pas plus d’un quart d’heure

C’est un des principales recommandations : ne mettez pas votre enfant plus d’une heure par jour par tranches de 15 minutes dans un trotteur. La station assise est contrainte : bébé est assisté et ne teste pas par lui-même les mouvements de son corps (bassin, articulations, muscles).

Contre : ça ne l’aide pas pour apprendre à marcher

Dans son trotteur, votre petit loup ne fait pas d’efforts, juste quelques battements de pieds pour faire avancer. L’adulte le dépose dans la nacelle et il n’expérimente pas le passage de couché à assis puis debout, et toutes les recherches d’équilibre qui s’en suivent. Le youpala n’intervient pas dans le développement psychomoteur de l’enfant. C’est un leurre ! L’apprentissage de la marche doit se faire quand bébé est libre de ses mouvements.


Contre : les trotteurs c’est trop dangereux

L’accident de trotteur est l’une des premières causes d’hospitalisation aux urgences. Une récente étude américaine a d’ailleurs été publiée à ce sujet. Le youpala est même interdit au Canada, il en est question pour l’Europe. Les accidents domestiques liés au trotteur sont de 2 ordres : la chute de bébé, quand le trotteur se bloque et bascule, ce qui entraîne des chocs et des traumatismes crâniens, et la chute d’objets sur bébé. En effet, dans son trotteur, votre bout de chou peut tirer des objets auxquels il n’a pas accès à 4 pattes ( vase, cendriers…). Et ce, même sous la vigilance des parents ou de la nounou.

Voir Aussi

Source :

Académie américaine de Pédiatrie


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire