Neufmois.fr » Ma Grossesse » Quels sont les risques si je ne prends pas assez de poids pendant ma grossesse ?

Quels sont les risques si je ne prends pas assez de poids pendant ma grossesse ?

control of body weight during pregnancy

Il est vrai que l’alimentation constitue une part importante pendant la grossesse. Pour que celle-ci se passe au mieux, il y a certaines rĂšgles Ă  respecter et quelques nouvelles habitudes Ă  adopter. La plupart du temps on vous parle de la prise de poids excessive pendant la grossesse, celle-ci entraĂźnant des risques pour la mĂšre et l’enfant. Mais il s’avĂšre que la prise de poids insuffisante peut elle aussi se rĂ©vĂ©ler problĂ©matique.

Comment calculer sa prise de poids idéale ?

Parce que nous ne sommes pas toutes logĂ©es Ă  la mĂȘme enseigne, certaines mamans devront prendre plus de poids que d’autres. Entre 5 kg et 18 kg en moyenne selon Dr Romain Guilherme, gynĂ©cologue-obstĂ©tricien. Le calcule se fait selon son IMC (Indice de Masse Corporelle). Pour le dĂ©terminer on se base sur la formule suivante : IMC = poids / (taille x taille). On exprime le poids en kilogramme et la taille en mĂštre.

En France, on suit les recommandations de l’American Institute of Medecine de 2009. Si votre IMC est infĂ©rieur Ă  18.5, vous ĂȘtes en Ă©tat de maigreur. Votre prise de poids devra donc ĂȘtre entre 12.7 kg et 18.1 kg. S’il est entre 18.5 et 24.9 vous ĂȘtes « normale ». Vous pouvez vous permettre de prendre entre 11.3 kg et 15.9 kg. Si vous vous trouvez entre 25 et 29.9, vous ĂȘtes considĂ©rĂ©e comme Ă©tant en surpoids et ne devriez que prendre entre 6.8 kg et 11.3 kg. Enfin, si le chiffre obtenu est supĂ©rieur Ă  30, vous ĂȘtes situation d’obĂ©sitĂ©. Il ne vous est permis que de prendre entre 5 kg et 9 kg.

Quelles conséquences pour une prise poids insuffisante ?

Si l’insuffisance de prise poids est constatĂ©e chez une personne dont l’IMC est supĂ©rieur Ă  25 (avant la grossesse), aucune complication n’est vraiment constatĂ©e. Si elle est remarquĂ©e chez une patiente dont l’IMC se situe entre 18 et 25 (avant la grossesse), les Ă©tudes montrent qu’il existe deux fois plus de chance de faire naĂźtre un bĂ©bĂ© de petit poids.

En revanche, on relĂšve également une diminution des cĂ©sariennes, de naissances par forceps et d’hypertension artĂ©rielle pendant la grossesse. Chez une maman dont l’IMC (avant grossesse) Ă©tait infĂ©rieur Ă  20, on dĂ©cĂšle clairement une augmentation de naissances prĂ©maturĂ©es (avant 38 semaines d’amĂ©norrhĂ©es). Ainsi que plus d’Ă©chec Ă  l’allaitement.

Pour assurer une bonne croissance Ă  bĂ©bĂ©, il vaut mieux se faire suivre par une diĂ©tĂ©ticienne. Cela sous le contrĂŽle du gynĂ©cologue-obstĂ©tricien. Afin d’Ă©viter un retard de croissance intra-utĂ©rin ou tout autre complication liĂ©e Ă  un IMC trop bas.

Source :

Linkedin

À lire absolument