Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » 4 conseils indispensables pour prĂ©parer la naissance de bĂ©bĂ© en douceur

4 conseils indispensables pour préparer la naissance de bébé en douceur

La grossesse est une pĂ©riode bien particuliĂšre dans la vie d’une femme. Et l’accouchement aussi. Car lorsque l’on y pense, cet acte « naturel » peut parfois ĂȘtre source de questionnements, voire d’angoisses. D’oĂč l’importance de la prĂ©paration Ă  l’accouchement. Pour face face sereinement Ă  cet Ă©vĂ©nement, Bernadette de Gasquet, mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste et formatrice Ă  l’accouchement (et auteure de Accouchement, la mĂ©thode de Gasquet), nous livre quatre conseils pour une naissance en douceur.

Suivez les cours de prĂ©paration Ă  l’accouchement avec assiduitĂ©

Selon la sensibilitĂ© de chaque femme enceinte, selon leur ressenti, il est possible d’opter pour telle ou telle prĂ©paration Ă  l’accouchement : que ce soit une prĂ©paration dite « classique » ou plutĂŽt une prĂ©paration axĂ©e sophrologie par exemple. Comme le dit le Dr de Gasquet : « Il y a un tas de techniques, de la sophrologie au yoga. Les futures mĂšres ne sont pas sensibles Ă  la mĂȘme chose ». Ces diffĂ©rentes mĂ©thodes ont un but commun : aider la femme enceinte Ă  apprĂ©hender au mieux ce jour si particulier qu’est celui oĂč l’on accouche. Bernadette de Gasquet rappelle : « Il faut s’initier aux bons gestes, on ne peut pas tout apprendre dans les livres ». Et pour celles qui le souhaitent, en plus des cours « basiques » de prĂ©paration Ă  l’accouchement (remboursĂ©s par la sĂ©curitĂ© sociale), il existe d’autres mĂ©thodes qui peuvent aussi aider Ă  ĂȘtre plus sereine pour le jour J comme le chant prĂ©natal, le yoga, la gymnastique et mĂȘme la danse du ventre !

Envisagez plusieurs positions pour accoucher

Bien que la plupart des femmes enceintes aient en tĂȘte la position « allongĂ©e sur le dos, les pieds dans les Ă©triers », il en existe fort heureusement d’autres ! Certaines Ă©tant d’ailleurs finalement plus souhaitables que celle sur le dos. Car comme le souligne le Dr de Gasquet, ne pas rester immobile durant le travail facilite la descente du bĂ©bĂ©, qui a plusieurs « dĂ©troits » Ă  franchir pour atteindre la sortie. Certaines positions, comme celles sur le cĂŽtĂ© ou Ă  quatre pattes, peuvent ainsi ĂȘtre envisagĂ©es.

Communiquez avec l’Ă©quipe mĂ©dicale

Il ne faut pas hĂ©siter Ă  discuter avec la maternitĂ© des souhaits liĂ©s Ă  l’accouchement. Certaines femmes enceintes mettent mĂȘme en place un projet de naissance. Il est nĂ©cessaire d’ĂȘtre dans une optique de dialogue entre patiente et Ă©quipe mĂ©dicale. Bien Ă©videmment, pour certaines raisons mĂ©dicales, les souhaits de la femme enceinte ne pourront pas ĂȘtre mis en pratique le jour J. Mais prĂ©voir ainsi son accouchement est aussi le meilleur moyen de l’apprĂ©hender au mieux.

Ne vous mettez pas de pression le jour de l’accouchement

Un accouchement reste imprĂ©visible, car il peut arriver, parfois, que tout ne se dĂ©roule pas comme prĂ©vu, voire pas du tout. Et ce qui a Ă©tĂ© appris durant les cours de prĂ©paration Ă  l’accouchement ne pourra pas ĂȘtre mis en action. Ou du moins pas comme on pouvait l’imaginer. Accoucher en douceur n’est pas toujours rĂ©alisable. Mais le principal c’est qu’au final tout se passe au mieux, tant pour la santĂ© de maman que pour celle de bĂ©bĂ©.
 
Accouchement : la méthode de Gasquet de Bernadette Gasquet (de) aux Editions Marabout.

À lire absolument