4 conseils indispensables pour préparer la naissance de bébé en douceur

préparation naissance bébé-neuf mois

La grossesse est une période bien particulière dans la vie d’une femme. Et l’accouchement aussi. Car lorsque l’on y pense, cet acte « naturel » peut parfois être source de questionnements, voire d’angoisses. D’où l’importance de la préparation à l’accouchement. Pour face face sereinement à cet événement, Bernadette de Gasquet, médecin généraliste et formatrice à l’accouchement (et auteur de Accouchement, la méthode de Gasquet), nous livre quatre conseils pour une naissance en douceur.

Suivez les cours de préparation à l’accouchement avec assiduité

Selon la sensibilité de chaque femme enceinte, selon leur ressenti, il est possible d’opter pour telle ou telle préparation à l’accouchement : que ce soit une préparation dite « classique » ou plutôt une préparation axée sophrologie par exemple. Comme le dit le Dr de Gasquet : « Il y a un tas de techniques, de la sophrologie au yoga. Les futures mères ne sont pas sensibles à la même chose ».

Ces différentes méthodes ont un but commun. Aider la femme enceinte à appréhender au mieux ce jour si particulier qu’est celui où l’on accouche. Bernadette de Gasquet rappelle : « Il faut s’initier aux bons gestes, on ne peut pas tout apprendre dans les livres ». Et pour celles qui le souhaitent, en plus des cours « basiques » de préparation à l’accouchement (remboursés par la sécurité sociale), il existe d’autres méthodes qui peuvent aussi aider à être plus sereine pour le jour J comme le chant prénatal, le yoga, la gymnastique et même la danse du ventre !

Envisagez plusieurs positions pour accoucher

Bien que la plupart des femmes enceintes aient en tête la position « allongée sur le dos, les pieds dans les étriers », il en existe fort heureusement d’autres ! Certaines étant d’ailleurs finalement plus souhaitables que celle sur le dos. Car comme le souligne le Dr de Gasquet, ne pas rester immobile durant le travail facilite la descente du bébé, qui a plusieurs « détroits » à franchir pour atteindre la sortie. Certaines positions, comme celles sur le côté ou à quatre pattes, peuvent ainsi être envisagées.

Communiquez avec l’équipe médicale

Il ne faut pas hésiter à discuter avec la maternité des souhaits liés à l’accouchement. Certaines femmes enceintes mettent même en place un projet de naissance. Il est nécessaire d’être dans une optique de dialogue entre patiente et équipe médicale. Bien évidemment, pour certaines raisons médicales, les souhaits de la femme enceinte ne pourront pas être mis en pratique le jour J. Mais prévoir ainsi son accouchement est aussi le meilleur moyen de l’appréhender au mieux.

Ne vous mettez pas de pression le jour de la naissance

Un accouchement reste imprévisible, car il peut arriver, parfois, que tout ne se déroule pas comme prévu, voire pas du tout. Et ce qui a été appris durant les cours de préparation à l’accouchement ne pourra pas être mis en action. Ou du moins pas comme on pouvait l’imaginer. Accoucher en douceur n’est pas toujours réalisable. Mais le principal c’est qu’au final tout se passe au mieux, tant pour la santé de maman que pour celle de bébé.
Source :
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire