La prime de naissance : tout ce qu’il faut savoir

prime de naissance-caf-neuf mois-bébé

Vous êtes enceinte, savez-vous que vous avez certainement le droit à la prime de naissance versée par la CAF ? Mais sous quelles conditions ? Et quand peut-on la percevoir ? Quel en est le montant ? On vous dit tout sur Neuf Mois et on vous explique comment obtenir cette prime.

Prime de naissance : des conditions liées à la grossesse

Pour percevoir la prime de naissance, il faut attendre un enfant et se soumettre au premier examen prénatal médical pendant la grossesse.

Quel est le plafond de ressources ?

Vous pouvez bénéficier de la prime de naissance si vos ressources sont inférieures à un certain plafond. C’est le revenu net catégoriel de 2017 qui est pris en compte pour l’examen de vos droits pour l’année 2019. Il ne doit pas dépasser une limite qui varie selon votre situation. La situation de famille est celle du 6ème mois de grossesse, l’enfant à naître comptant pour un enfant à charge.

Si vous êtes un couple qui vit d’un seul revenu, vous devez gagner moins de 31 659 euros si vous avez un enfant à charge (l’enfant à naître compte comme un enfant), il vous faut moins de 37 991 euros de revenus en 2017 si vous avez deux enfants à charge. Et s’il s’agit de votre troisième enfant, vos revenus 2017 ne devront pas dépasser 45 589 euros. Pour un enfant supplémentaire, il suffit d’ajouter la somme de 7 598 euros et ainsi de suite.

Si vous êtes un parent monoparental (isolé), les plafonds respectifs pour chaque nombre d’enfants allant de 1 à 3 enfants sont de : 41 840 euros, 48172 euros et 55770 euros.

Encore une fois, pour chaque enfant de plus, il faut additionner 7 598 euros à ce dernier plafond de revenus.

Il y a deux revenus dans le couple lorsque les deux personnes :

  • exercent une activité professionnelle productrice de revenus ou/et perçoivent des indemnités journalières d’accident de travail ou de maladie professionnelle,
  • et que chacun de ces revenus a été au moins égal, en 2016, à 5 335 €.

Si vous êtes un couple et que vous vivez avec deux revenus, vous pourrez toucher la prime de naissance si les deux revenus sont inférieurs à 41 840€ avec un enfant, 48 172€ avec deux enfants et 55 770€ avec 3 enfants. Pour chaque enfant supplémentaire, il faut ajouter 7 598€ à ce revenu annuel.


Si vous n’êtes pas encore bénéficiaire de la CAF, vous devez :

  • envoyer la déclaration de grossesse à la CAF dans les 14 premières semaines de votre grossesse
  • remplir les formulaires Cerfa n°11423*06 (déclaration de situation) et n°10397*18 (déclaration de ressources).

La demande est étudiée au cours du 6ème mois suivant le début de grossesse.

Si vous êtes déjà allocataire de la CAF :

Vous devez envoyer la déclaration de grossesse à la CAF dans les 14 premières semaines de votre grossesse. Vous pouvez déclarer la grossesse en ligne sur votre espace personnel CAF.

Quel est le montant de la prime à la naissance ?

Le montant net de la prime à la naissance s’élève à 944,51€ depuis le 1er avril 2019. En cas de naissances multiples attendues, il est versé autant de primes que d’enfants à naître, sur la base d’une attestation médicale précisant le nombre d’enfants à naître. La prime est versée avant la fin du dernier jour du 2ème mois suivant la naissance ou la justification de la fin de la grossesse. Si les parents perçoivent l’allocation de base de la Paje, les deux prestations sont versées en même temps. Cette somme n’est pas négligeable et peut bien aider les premières dépenses liées à la maternité alors à vos stylos et formulaires.  De plus, renseignez-vous aussi via votre mutuelle complémentaire santé dans votre contrat, vous avez certainement droit à une prime de naissance également, il faudra fournir l’acte de naissance.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire