Otites à répétition chez bébé : comment les prévenir ?

Douloureuses pour bébé, épuisantes pour les parents, les otites sont pourtant simples à prévenir. Et vous, savez-vous éviter les pièges ? Neuf Mois vous explique comment gérer cela.

La vaccination permet d’éviter la récidive de l’otite

Vrai. Le vaccin antipneumococcique fait partie des vaccins recommandés  pour les bébés. Sa vocation est de lutter contre la méningite à pneumocoque. Quel rapport avec les otites ? Le pneumocoque présent dans la sphère ORL des enfants est aussi la cause d’otites et de sinusites !

Les antibiotiques sont efficaces pour soigner l’otite

Vrai et Faux. Trop de recours aux antibiotiques pour traiter l’otite risque de développer des souches résistantes à l’antibiothérapie. C’est pourquoi il vaut mieux jouer la carte de la prévention avec la vaccination contre le pneumoccoque.

Les carences nutritionnelles ne sont pas en cause

Faux. Certes, il faut rechercher prioritairement certains facteurs anatomiques prédisposant aux otites, tels qu’une trompe d’Eustache courte et horizontale, des végétations mal développées, ou encore l’existence d’un reflux gastro-œsophagien, mais il faut aussi prendre en compte une éventuelle carence en fer ou/et en vitamine D qui seraient à l’origine d’une mauvaise réponse de l’organisme aux infections. Attention de ne pas passer trop vite au lait de vache qui contient quinze fois moins de fer que le lait de suite. Le lait de croissance est donc conseillé jusqu’aux 3 ans de l’enfant.

L’otite séreuse est une otite bénigne

Faux. Certes, cette otite n’est pas douloureuse et n’est pas accompagnée de fièvre, de pleurs, de vomissements ni de réveils nocturnes… Cependant, l’accumulation de liquide dans l’oreille de bébé, caractéristique de l’otite séreuse, entraîne une baisse plus ou moins importante de son audition, ce qui a forcément des répercussions négatives sur l’éveil de notre tout-petit : retard de langage, confusion des lettres due à une mauvaise perception des sons, etc. Il faut donc consulter un médecin et traiter l’otite séreuse avec des antibiotiques associés à des corticoïdes ainsi que des lavages du nez avec un spray d’eau de mer ionisé.

Bébé doit recevoir des gouttes auriculaires en prévention

Faux. Il ne faut jamais mettre de gouttes dans les oreilles sans avis médical. Attention aussi au nettoyage agressif du conduit auditif. Les bâtonnets à bout en coton sont à proscrire impérativement. Au mieux, on passe une mèche fine tournée en tire-bouchon dans l’entrée du conduit.

5 facteurs prédisposants de l’otite chez bébé

Les poussées dentaires

Les poussées dentaires chez bébé entraînent un état inflammatoire local qui favorise les poussées infectieuses.

Les maladies infantiles

L’otite est le symptôme annonciateur d’une maladie infantile ou une complication de cette maladie.


Les épidémies virales

Au départ, rhinite, rhinopharyngite ou bronchite. Associée, chez les bébés, à une gêne respiratoire et des problèmes digestifs.

L’hygiène de vie

Atmosphère surchauffée (+ de 19°), tabagisme, produits allergisants, mouchage insuffisant, alimentation déséquilibrée…

La collectivité

75 % des enfants gardés en crèche et 65 % de ceux gardés chez une assistante maternelle font des otites avant l’âge de 1 an, contre 29 % des enfants restant à la maison.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire