Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Le témoignage de cette maman rentrée de l’hôpital sans son bébé va vous bouleverser…

Accepter son corps et ses changements après une grossesse n’est pas toujours facile. Et pourtant, ce corps que certaines n’apprécient pas vient de faire la plus belle chose : donner la vie. Jessica McCoy, une jeune Américaine de 27 ans, a choisi de montrer son corps qu’elle déteste tant, et qu’elle n’accepte pas, non seulement parce qu’elle n’arrive pas à perdre ses kilos de grossesse, mais aussi parce qu’elle ne connaîtra jamais cette petite fille qu’elle a porté plusieurs semaines dans son ventre…

L’interruption médicale de grossesse (IMG) de Jessica McCoy

Une interruption médicale de grossesse (IMG) met fin à une grossesse lorsque celle-ci met en danger la vie de la maman, ou celle de son bébé. Elle peut se pratiquer sous anesthésie générale avec aspiration lorsqu’elle est réalisée avant la 14ème semaine de grossesse. Après 14 semaines de grossesse, l’IMG se fait par accouchement. Il est alors déclenché à l’aide de produits favorisant les contractions.

Maman d’un petit garçon prénommé Brennan et âgé de 6 ans, Jessica McCoy attendait une petite fille. Mais malheureusement, alors qu’elle en était à sa 23ème semaine de grossesse, elle et son mari ont appris que leur bébé était atteint de malformations et qu’à sa naissance, leur petite puce devrait subir plusieurs opérations chirurgicales, en plus de souffrir d’un système immunitaire affaibli. Dans le but d’épargner à sa fille une vie de souffrance, la maman a donc subi une IMG.

Son corps post-grossesse

Deux mois après cette terrible épreuve, la jeune femme a posté une photo de son corps sur son Instagram. À travers ce post, elle explique souffrir de vivre avec ce corps, de vivre sans sa fille Evie : « Je pèse 9 kilos de plus et j’ai pris deux tailles de vêtements. Et je ne suis pas bien avec mon corps. Je pense que j’aurais été bien si Evie était ici. Elle devrait encore être dans mon ventre ». Par la suite, elle explique que le fait d’avoir perdu son bébé « rend les choses bien plus difficiles » car après avoir mis au monde son fils, le fait de voir grandir Brennan compensait les kilos accumulés durant sa grossesse. « Aujourd’hui, chaque vêtement que j’essaie est trop serré. Et chaque jour cela me rappelle que j’ai porté mon bébé pendant six mois et qu’elle est morte », poursuit-elle dans son post publié sur Instagram.

Pour cette maman, il est très difficile de se regarder dans le miroir, et elle confie se sentir en colère et souffrir énormément. Aujourd’hui, son message parle à de nombreuses femmes, comme on peut le voir grâce aux messages de soutien apportés par plusieurs internautes. C’est d’ailleurs en partageant son histoire, et grâce aux nombreux soutiens que la jeune maman commence à aller mieux.

femme-perdu-bebe-6-mois-grossesse-combat-corps-post-grossesse-post-instagram2


Bien que la situation de cette jeune maman soit très difficile à vivre, elle a tout de même décidé de ne pas se laisser aller, et ainsi grâce à l’aide d’une coach et amie, elle espère bientôt perdre ces kilos car pour elle, « ce sera déjà un rappel en moins ».

femme-perdu-bebe-6-mois-grossesse-combat-corps-post-grossesse-post-instagram

Crédit photos : ©Jessica McCoy

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire