Neufmois.fr » Ma Grossesse » Les saignements en dĂ©but de grossesse, c’est grave docteur ?

Les saignements en dĂ©but de grossesse, c’est grave docteur ?

Les saignements en dĂ©but de grossesse sont toujours trĂšs prĂ©occupants pour une femme enceinte. S’ils sont sans consĂ©quence dans la plupart des cas, mieux vaut rester prudente et interprĂ©ter ces saignements pour agir de façon adaptĂ©e avec son gynĂ©cologue. Neuf mois rĂ©pond Ă  vos interrogations.

J’ai des saignements en dĂ©but de grossesse, dois-je m’inquiĂ©ter ?

FrĂ©quents en dĂ©but de grossesse, les petits saignements sont trĂšs souvent une source d’angoisse et d’apprĂ©hension chez les futures mamans. A distinguer des rĂšgles, ces derniers sont en fait des petites pertes marron qui correspondent Ă  l’élimination du « vieux sang ». Il s’agit d’un phĂ©nomĂšne sans gravitĂ© qui n’interfĂšre pas sur le bon dĂ©roulement de la grossesse. Seule la rĂ©alisation d’une Ă©chographie pourra vous renseigner de maniĂšre formelle sur l’évolution de celle-ci.

A quoi correspondent ces saignements en début de grossesse ?

Ils correspondent Ă  l’implantation et au dĂ©veloppement du sac gestationnel dans l’utĂ©rus. Ces saignements durent gĂ©nĂ©ralement un ou deux jours au moment oĂč l’Ɠuf fĂ©condĂ© s’implante dans l’utĂ©rus et lorsque le placenta commence Ă  se dĂ©velopper. En raison de la riche nature du sang de la muqueuse de l’endomĂštre, quelques gouttes brunĂątres peuvent passer par le col et vers le bas du vagin. Ces saignements dits « d’implantation » surviennent gĂ©nĂ©ralement au moment oĂč la femme enceinte aurait dĂ» avoir ses rĂšgles. Les saignements en dĂ©but de grossesse peuvent aussi ĂȘtre liĂ©s Ă  une fragilitĂ© du col de l’utĂ©rus. Celui-ci peut s’ĂȘtre « ramolli ». Dans ce cas, un Ă©ventuel rapport sexuel peut entraĂźner quelques lĂ©gers saignements au niveau du col. DerniĂšre raison possible liĂ©e Ă  ces saignements : le dĂ©sĂ©quilibre hormonal.

Enceinte, certaines femmes dĂ©couvrent le phĂ©nomĂšne au moment oĂč elles auraient dĂ» avoir leurs rĂšgles. Heureusement, ce dĂ©sĂ©quilibre n’a pas de consĂ©quences sur la grossesse et sur le bon dĂ©veloppement de l’enfant.

Les saignements d’implantation, un signe annonciateur de dĂ©but de grossesse ?

Les saignements d’implantation font partie des signes annonciateurs de grossesse. En moyenne, 20 Ă  30% des femmes enceintes ont des saignements d’implantation les premiers jours. Il est toutefois conseillĂ© de consulter son mĂ©decin afin d’ĂȘtre examinĂ©e et d’éliminer les causes les plus rares et les plus graves comme un arrĂȘt de grossesse ou une fausse couche. De plus, le bilan mĂ©dical permettra de vĂ©rifier l’état du fƓtus et constater qu’il est en bonne position dans l’utĂ©rus, c’est-Ă -dire qu’il n’y ait pas de grossesse extra-utĂ©rine.

Faut-il prendre des précautions ?

En attendant, comme au cours de tout saignement, les professionnels de santĂ© recommandent de ne pas prendre d’aspirine ou d’autre anti-inflammatoire. Si le saignement vous semble nettement plus abondant que vos rĂšgles et s’accompagne de sensations de fatigue, d’essoufflement et de maux de tĂȘte, consultez rapidement votre mĂ©decin. Évitez de conduire et faites-vous accompagner par un proche. En tout Ă©tat de cause, mieux vaut consulter votre sage-femme libĂ©rale ou votre gynĂ©cologue pour une fausse alerte, cela permet d’ĂȘtre rassurĂ©e et d’Ă©viter d’Ă©ventuelles complications.

À lire absolument

Laisser un commentaire