Avec cette photo avant/après ses grossesses, elle appelle toutes les mamans à aimer leur corps

Il  n’est pas toujours facile pour une femme de voir son corps changer après une grossesse. Surtout si,’à l’origine, notre vie était rythmée par le sport, les régimes, et que nous étions parties à la quête du corps parfait. Pour Laura Mazza, jeune Australienne et auteur du blog ainsi que de la page Facebook « Mom on the Run », la différence entre son corps avant et son corps après ses deux grossesses ne la rend pas malheureuse, bien au contraire !

Sur la page Facebook de son blog, Laura Mazza a posté une photo avant/après de son corps, après avoir eu deux grossesses. Elle décrit la photo de gauche, corps qu’elle avait avant d’avoir ses deux enfants : « aucune vergeture ou cicatrice au niveau de mon piercing au nombril. Un ventre plat. » Elle explique qu’à cette époque, la jeune femme suivait un régime entièrement protéiné, en ne mangeant que de la viande et très peu de légumes, jamais de féculents ou de matières grasses, mais à force de manger trop de viande, la jeune femme a commencé à avoir des brûlures d’estomac… Elle explique ensuite que toutes les personnes qui regarderont la photo de gauche et uniquement celle-ci apprécieront ce qu’elles voient, que c’est « socialement acceptable ». Mais depuis, elle a un petit garçon âgé de 2 ans et demi ainsi qu’une petite fille âgée de 7 mois, et son corps a changé, n’est plus le même. Eh oui, quand on a des enfants le corps d’une femme change souvent totalement.

Son corps après ses accouchements

« Sur la droite maintenant », poursuit-elle, « des vergetures. Un nombril qui pend. Plus épais, on ne voit pas beaucoup mes os, mais plus de creux qui montrent la cellulite. Les gens ne veulent pas voir cette photo. » Elle explique que ce corps n’est pas agréable à regarder pour les gens, en comparaison à celui qu’elle avait avant. Pendant qu’elle était enceinte, elle a vu son corps changer, au Daily Mail australien, elle a confié qu’elle avait honte de prendre des photos de son ventre qui grossissait…

Mais à présent, c’est terminé. Pour elle, ce nouveau corps est le début d’une nouvelle vie. Maintenant, elle mange de tout, se fait plaisir et souhaite être en parfaite harmonie avec ce corps, et elle souhaite que toutes les mamans au corps imparfait fassent la même chose. À l’édition australienne du journal britannique, elle leur a dit : « N’attendez pas d’avoir le poids idéal ou la taille parfaite. Dans 50 ans, vous regarderez en arrière, et vous regretterez d’avoir perdu autant de temps à chercher à avoir le corps parfait, pour enfin commencer à vivre. » C’est ainsi qu’elle a commencé à s’aimer. La création de son blog est surtout dédiée aux mamans en difficulté quant à leur rôle de parent, basée sur son histoire personnelle. En effet, elle explique qu’après la naissance de Luca, son petit garçon, elle a fait une dépression post-partum, et que, par la suite, elle a eu du mal à trouver son rôle de maman. Elle souhaite que toutes les mamans qui sentent que le poids de la parentalité est trop lourd à porter trouvent dans son blog un véritable refuge, afin de ne plus se sentir seules.

Voir Aussi

Son mentra ? « Apprendre à s’aimer soi-même », et elle a bien raison !

laura-mazza-blogueuse-photo-facebook-avant-apres-grossesse-post

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire