Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

La chiropraxie enceinte ou pour bébé : qu’est ce que c’est ?

Enceinte ou jeune maman, il existe des médecines douces que l’on peut utiliser sans problème. La chiropraxie est encore peu connue pourtant elle possède de nombreux atouts. On fait le point avec Florent Fournier, un chiropracteur passionné.

En quoi consiste la chiropraxie ?

La chiropraxie est la première profession de santé manuelle au monde. S’occupant des troubles fonctionnels de la colonne vertébrale et de l’ensemble de l’appareil neuro-musculo-squelettique et des conséquences pathologiques que cela peut avoir. Pour l’exemple, nous pouvons aussi bien traiter les lombalgies dites simples, sans pathologie vertébrale associée, mais aussi celles qui découleraient de hernies discales.

Existe-t-il des contre-indications à la chiropraxie ?

Il existe bien quelques rares cas de contre-indication absolue au traitement chiropractique. Comme par exemple les accidents vasculaires cérébraux, les fractures, ou le cancer. Cas qui relèverait d’autres spécialités médicales pour la prise en charge en première intention. En revanche, selon l’évaluation de chaque cas, nous pouvons être amenés en tant que chiropracteur à utiliser des techniques qui seront plus adaptées. Voir à référer si la prise en charge doit nécessiter la coopération avec d’autres professionnels de santé dont les compétences seraient indispensables au bon traitement du patient.

Quels sont les bienfaits de la chiropraxie pour les femmes enceintes ?

La chiropraxie pour les femmes enceintes est d’un intérêt primordial ! Aussi bien en préventif, pour améliorer l’aspect fonctionnel de l’équilibre du bassin, stimuler les réflexes somato-visceraux et hormonaux et par la suite, lorsque la grossesse a bien débuté, il faut s’assurer régulièrement qu’avec la production d’hormone impactant la souplesse ligamentaire, qu’il n’y ait pas de tension asymétrique provenant toujours du bassin, des vertèbres lombaires, du diaphragme, sur le bébé en développement. Les mamans ayant eu recours régulièrement à des séances de chiropraxie lors des derniers mois de grossesse, rapportent souvent avoir eu un accouchement s’en trouvant facilité.


Peut-on recourir à un chiropracteur pour les nouveaux nés ?

Pour les bébés, la chiropraxie pédiatrique présente un intérêt tout aussi important. Aussi bien en préventif, dès les premiers jours après la naissance. Pour permettre ainsi de gommer les tensions qui pourraient passer inaperçus suite à la naissance. Ou bien suite à des accouchements plus compliqués, avec des temps de travail assez longs. L’utilisation de ventouses ou forceps étant bien souvent vécu comme un traumatisme majeur pour les nouveaux-nés. On peut bien sûr consulter également pour les problèmes de succion, une irritabilité anormale, des troubles du sommeil, une plagiocephalie (la fameuse tête plate) ou dans les troubles du développement. Il ne s’agit pas de remplacer une prise en charge médicale qui, dans certains cas, le nécessiterait, mais d’avoir un accompagnement. Cela permet ainsi d’avoir une vision plus globale de la santé et pas seulement de la maladie, des tout-petits.

Où peut-on se renseigner pour trouver un chiropracteur ?

Le plus simple pour trouver un chiropracteur est de se connecter au site internet de l’association française de chiropraxie : http://www.chiropraxie.com/portfolio/ou-trouver/

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire