Neufmois.fr » Ma Grossesse » Nutrition enceinte » 6 principes-clĂ©s pour une alimentation Ă©quilibrĂ©e pendant la grossesse

6 principes-clés pour une alimentation équilibrée pendant la grossesse

Les bonnes habitudes alimentaires se prennent tĂŽt, avant mĂȘme la conception de bĂ©bĂ©. Et pendant la grossesse, votre enfant va puiser en vous, via le placenta, l’ensemble des nutriments essentiels Ă  sa croissance. Il ne s’agit pas de manger plus, mais de manger mieux. Voici quelques conseils qui vous aideront Ă  avoir une bonne alimentation pendant votre grossesse.

Privilégiez fer, calcium et acide folique pendant la grossesse

Pendant les neuf mois de grossesse, chaque femme enceinte doit augmenter son apport en vitamines et minĂ©raux tels que l’acide folique, le fer et le calcium, entre autres. Par exemple, l’acide folique empĂȘche toute malformation du tube neural chez le bĂ©bĂ© et limite le risque de fausses couches. Le fer et le calcium figurent Ă©galement parmi les minĂ©raux indispensables au bon dĂ©veloppement du fƓtus.

Si vous avez naturellement une alimentation pauvre en vitamines et minéraux, optez pour des repas sains et équilibrés. Limitez les aliments trop gras, trop salés et sucrés car ils sont riches en calories vides. Consommez essentiellement des légumes verts, des fruits et des produits laitiers, entre autres, pour faire le plein de toutes les vitamines et minéraux dont votre organisme a besoin.

Les futures mamans vĂ©gĂ©tariennes et celles souffrant de diabĂšte gestationnel ou d’anĂ©mie ferripive (carence en fer) doivent en parler Ă  leur mĂ©decin traitant. Il vous dira quels supplĂ©ments prendre pour pallier les carences et il vous aidera Ă  mieux adapter vos repas Ă  votre pathologie.

Les aliments dont il faut s’abstenir enceinte

Vous raffolez d’aliments tels que les fruits de mer crus (huĂźtres…), les fromages non pasteurisĂ©s comme le camembert, la viande saignante ? Attention, ces produits peuvent reprĂ©senter un rĂ©el danger pour le fƓtus car ce sont des sources potentielles de bactĂ©ries.

Certains gros poissons contiennent du mĂ©thyle de mercure, une substance neurotoxique particuliĂšrement concentrĂ©e dans les poissons prĂ©dateurs et responsable de retard du dĂ©veloppement neurologique chez l’enfant. Pendant votre grossesse, limitez votre consommation de thon Ă  deux fois par semaine car ces poissons carnivores sont imbibĂ©s de mercure.

L’alcool est fortement dĂ©conseillĂ© pendant la grossesse. Sa consommation pendant la grossesse peut causer des malformations cranio-faciales, un retard de croissance et des handicaps comportementaux et cognitifs chez l’enfant Ă  naĂźtre. Évitez aussi les excitants tels que le cafĂ©, le thĂ© et les boissons gazeuses. Certaines Ă©tudes montrent que la consommation de plus de quatre tasses de cafĂ© par jour peut entraĂźner une fausse couche.

Pas de régime restrictif pour la femme enceinte

Faire un rĂ©gime restrictif pendant la grossesse peut s’avĂ©rer dangereux pour la santĂ© de la maman et du bĂ©bĂ©. Vous risquez de diminuer vos apports en acide folique, en fer et autres vitamines et minĂ©raux. En revanche, si vous prĂ©sentez un indice de masse corporelle (IMC) Ă©levĂ©, un rĂ©gime  alimentaire personnalisĂ©, Ă©tabli au prĂ©alable avec un spĂ©cialiste informĂ© de votre grossesse, ne prĂ©sente aucun risque.

Prenez du poids progressivement durant votre grossesse

Manger mieux, oui, Manger plus, non ! Enceinte, vous avez besoin d’environ 150 calories de plus par jour au second trimestre et 200 calories de plus au troisiĂšme trimestre comparativement Ă  une femme qui n’attend pas d’enfant. Soit un total d’environ 2 300 calories quotidiennement. Limiter ces calories supplĂ©mentaires n’est pas aussi difficile que vous le pensez, il suffit simplement d’adopter une alimentation saine et Ă©quilibrĂ©e pendant vos neuf mois de grossesse !

La prise de poids durant la grossesse varie d’une femme Ă  une autre. Pour les femmes de corpulence normale, la moyenne se situe autour de 12 kg environ. Si votre poids corporel est insuffisant ou si vous ĂȘtes en surpoids au moment de la conception, parlez-en Ă  un mĂ©decin nutritionniste. Il vous prĂ©cisera  le nombre de kilos que vous pouvez prendre pendant la grossesse, sans mettre en danger votre futur bĂ©bĂ©.

Prenez des collations toutes les quatre heures

MĂȘme si vous n’avez pas faim, essayez de programmer une petite collation toutes les quatre heures. Avec les nausĂ©es pendant la grossesse, les aversions alimentaires, les brĂ»lures d’estomac et les indigestions Ă  longueur de journĂ©e, manger devient une vraie corvĂ©e pour beaucoup de femmes enceintes. Vous digĂ©rerez peut-ĂȘtre mieux cinq Ă  six mini repas pendant la journĂ©e plutĂŽt que les trois habituels repas copieux.

Faites-vous plaisir de temps en temps

Pendant la grossesse, il est donc tout Ă  fait possible d’allier alimentation et plaisir tout en Ă©vitant les excĂšs ! Envie d’un banana smoothie, d’un cookie, d’un gĂąteau au chocolat ? Faites-vous plaisir ! Avec « modĂ©ration » comme mot d’ordre, vous ne risquez pas de nuire Ă  votre santĂ© ni Ă  celle du bĂ©bĂ©.

À lire absolument