En train de lire
6 choses à savoir avant de concevoir un bébé

6 choses à savoir avant de concevoir un bébé

6 choses a savoir avant de concevoir un bébé-neuf mois

Concevoir un bébé, ce n’est pas toujours une sinécure mais la médecine, heureusement, a bien progressé. Grâce aux connaissances acquises sur la fertilité et ce qui la freine, des couples peuvent espérer voir leur désir d’enfant aboutir. Mais beaucoup d’idées reçues demeurent : cela peut alors contrarier la fertilité ou peut entraîner des conséquences sur l’implantation du fœtus ou sa prématurité. La nature est parfois facétieuse et l’environnement contrariant. On fait le point avec le Dr Armand Vergnaud, gynécologue-obstétricien et échographiste.

Concevoir un bébé, ça n’est pas si évident que ça

Vrai. Près de 20% des couples consultent chaque année parce qu’ils n’arrivent pas à concevoir un bébé. Chaque année, la qualité des spermatozoïdes baisse de 1% : le stress, la pollution font partie des facteurs incriminés. Quant à la femme, les difficultés liées à la grossesse sont dues au recul de l’âge de procréation. Pour des raisons sociales et culturelles évidentes. Un couple met en moyenne dix mois pour concevoir un enfant.

Tous les œufs s’implantent bien, c’est après que ça peut se gâter

Faux. Il faut une synchronisation parfaite entre le développement de l’œuf et la muqueuse utérine pour assurer le bon devenir de la grossesse. Si l’implantation est mauvaise, il peut y avoir une fausse couche ou un retard de croissance intra utérin qui apparaîtra vers 6 ou 7 mois de grossesse mais dont l’origine remonte en fait à l’implantation. Les crises d’éclampsie et d’hypertension sont dues pour partie à cette mauvaise implantation. Ceci étant, si l’œuf s’implante mal, c’est la faute à personne, inutile de culpabiliser.

Les faux jumeaux peuvent être conçus à des dates différentes

Vrai. Mais c’est rare ! Les faux jumeaux résultent de la fécondation de deux ovules par deux spermatozoïdes différents. En général, cette fécondation a lieu au cours du même rapport sexuel. Mais il peut arriver, même si c’est rare, que la date de fécondation diffère de quelques jours dans un même cycle ovarien.


Même l’âge des pères peut avoir des conséquences sur la fertilité

Vrai. Même si la production de spermatozoïdes ne dépend pas de l’âge et encourage donc la paternité tardive, celle-ci peut avoir des conséquences sur la santé de l’enfant. Une étude anglo-saxonne a notamment montré qu’un enfant aurait deux fois plus de risques d’être atteint de schizophrénie si le père a plus de 45 ans lors de la fécondation, et trois fois plus de risques s’il est âgé de plus 50 ans. Mais bon, c’est juste un très petit potentiel de risque… Tous les bébés nés de pères aux tempes grisonnantes ne sont pas forcément concernés !

L’état de la santé buccale de la maman n’a pas de séquelles sur le futur bébé

Faux. Si vous souffrez d’une gingivite non traitée avant la grossesse ou au tout début de la grossesse, cette pathologie buccale peut déboucher sur une complication, la parodontite. Et là c’est fâcheux parce que la gencive sera atteinte en profondeur (tendons et os) et les bactéries risquent de profiter de cette porte d’entrée pour se disséminer dans tout l’organisme et provoquer une inflammation jusqu’à l’utérus. Prématurité parfois même pré-éclampsie en sont les conséquences graves pour le bébé et pour la maman. Avant de concevoir un bébé, il faut faire une grande révision dentaire. Si vous ne l’avez pas fait, vous pouvez consulter en début de grossesse mais en prévenant le dentiste de votre état. Et pensez à vous brosser les dents après chaque prise alimentaire idéalement, ou, à tout le moins, après chaque repas.

Deux parents aux yeux marrons ne peuvent pas avoir un bébé aux yeux bleus

Faux. Au moment de la conception, pour définir la future couleur des yeux, l’enfant reçoit des gènes de son père et de sa mère. En réalité la couleur des yeux est définie par plusieurs gènes. Certains s’expriment quand ils sont présent en un exemplaire c’est ce qu’on appelle des gènes dominants. D’autres doivent être présents en deux exemplaires identiques pour s’exprimer : ce sont les gènes récessifs. Il se peut donc que la combinaison des gènes des deux parents aux yeux marrons donne des enfants avec des yeux clairs.

Voir Aussi

 

Source :


Etude Jama Psychiatry


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire