Neufmois.fr » Conception » Comment maintenir l’harmonie sexuelle pendant la PMA ?

Comment maintenir l’harmonie sexuelle pendant la PMA ?

L‘amour sur ordonnance a tendance Ă  mettre Ă  plat les libidos les plus exigeantes. Or, en traitement de procrĂ©ation mĂ©dicalement assistĂ©e, les relations sexuelles sont trĂšs encadrĂ©es. Le docteur Sylvain Mimoun, sexologue, nous explique comment protĂ©ger son couple pendant les traitements.

Quand bĂ©bĂ© ne s’annonce pas de lui-mĂȘme, il faut parfois aller le chercher !

Pour dĂ©clencher la grossesse, il existe de nombreux traitements en fonction des causes de l’infertilitĂ©. Certains traitements nĂ©cessitent de programmer des rapports sexuels Ă  heures fixes, en fonction de l’ovulation. Des rapports montre en main, cela peut bloquer la sexualitĂ© ! « C’est un parcours du combattant », reconnaĂźt le Dr Sylvain Mimoun,« car le dĂ©sir d’enfant dĂ©passe le dĂ©sir sexuel ». Outre le fait que l’on a connu situations plus romantiques, il y a toujours, pour l’homme, la peur de l’échec car l’idĂ©e de fertilitĂ© est Ă©troitement liĂ©e Ă  la conception que l’on a de la virilitĂ©. La crainte que cela ne marche pas peut amener l’homme Ă  manquer de motivation sur l’oreiller, voire Ă  ne plus avoir de dĂ©sir sexuel pour sa conjointe.

Plus de chance de concevoir un bébé si tout va bien psychologiquement ?

Ceci Ă©tant, tout n’est pas noir, loin s’en faut ! « Il ne faut pas oublier que les hormones sont Ă©galement un bon soutien de la sexualitĂ© », prĂ©cise le sexologue. « Si elles agissent sur les spermatozoĂŻdes, elles permettent aussi Ă  la femme d’avoir plus d’ƓstrogĂšnes, ce qui augmente la rĂ©ussite sexuelle car les rapports sont plus confortables ». Physiologiquement, le corps est prĂȘt Ă  recevoir un embryon, et c’est le contexte psychologique qui pourrait freiner les chances de concevoir un bĂ©bĂ©. En effet, la femme peut-ĂȘtre totalement obnubilĂ©e par le dĂ©sir d’enfant et par son ovulation, au point de poser des barrages inconscients : « L’obsession du bĂ©bĂ© Ă©loigne la femme de la sexualitĂ© et cela retentit forcĂ©ment sur le partenaire », constate le Dr Sylvain Mimoun. Les rouages de l’inconscient sont assez complexes pour que cette obsession puisse avoir un impact sur la fertilitĂ© elle-mĂȘme, puisque l’ovulation tant espĂ©rĂ©e tarde alors Ă  se dĂ©clencher.

Lùcher prise, une nécessité pendant une procréation médicalement assistée

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, des rapports deux ou trois fois par semaine sont thĂ©oriquement suffisants pour espĂ©rer une fĂ©condation. En effet, les spermatozoĂŻdes peuvent survivre environ trois jours dans les voies gĂ©nitales fĂ©minines. En revanche, l’ovule ne survit qu’une dizaine d’heures. Il peut donc ĂȘtre intĂ©ressant de cibler l’ovulation pour programmer les cĂąlins. L’ovulation se produit gĂ©nĂ©ralement aprĂšs le pic hormonal ou l’injection de l’inducteur d’ovulation. « Il faut avoir des rapports rĂ©guliers, sans se focaliser sur l’ovulation », conseille le docteur Mimoun. Que les couples se rassurent : « si le couple n’avait pas de problĂšme d’ordre sexuel avant le traitement, cela limite les risques de blocage », explique le sexologue. En revanche, s’il existait dĂ©jĂ  des difficultĂ©s de dĂ©sir, le traitement n’arrange pas les choses et le couple risque d’ĂȘtre vraiment bloquĂ©. « Pour les couples qui commencent la FIV, le rapport Ă  la sexualitĂ© est diffĂ©rent car ils se sentent en sĂ©curitĂ©, estime le sexologue. Le fait qu’une Ă©quipe mĂ©dicale s’occupe de leurs procrĂ©ations les rassure, ils ont donc moins de risques de blocages sexuels ». Dans tous les cas, le Dr Sylvain Mimoun conseille de « lĂącher prise », c’est le meilleur moyen de se sentir bien dans sa tĂȘte et dans son corps et d’optimiser les chances d’avoir enfin cet enfant tant dĂ©sirĂ©.

Et si on vient de faire une FIV , on peut avoir des rapports sexuels ?

Souvent la question se pose aprĂšs une FIV : est-ce que je peux avoir des rapports sexuels ? Ne vont-ils pas diminuer le taux de rĂ©ussite ? L’embryon peut-il se dĂ©coller ? Si certains mĂ©decins peuvent dĂ©conseiller l’acte sexuel aprĂšs une FIV, une Ă©tude a dĂ©montrĂ© que des rapports sexuels aprĂšs une FIV, non seulement n’avaient pas d’impact sur sa rĂ©ussite mais qu’au contraire ils favoriseraient l’implantation embryonnaire. Dans tous les cas, votre couple ne doit pas se mettre entre parenthĂšses.

À lire absolument