Neufmois.fr » Conception » 10 points essentiels Ă  connaĂźtre en cas d’endomĂ©triose

10 points essentiels Ă  connaĂźtre en cas d’endomĂ©triose

Un cas d’infertilitĂ© fĂ©minine sur trois est consĂ©cutif Ă  l’endomĂ©triose, une maladie qui touche 10 % des femmes Ă  divers degrĂ©s. L’HAS vient de mettre Ă  jour des recommandations en matiĂšre de prise en charge de l’endomĂ©triose, mais qu’est ce que l’endomĂ©triose ? Explications du Pr. Arnaud Fauconnier, gynĂ©cologue.

Qu’est-ce que l’endomĂ©triose ?

L’endomĂ©triose est une pathologie qui affecte la muqueuse utĂ©rine. Un tissu semblable Ă  l’endomĂštre (muqueuse utĂ©rine) se dĂ©veloppe hors de l’utĂ©rus et provoque des lĂ©sions ou des kystes dans certains organes, comme les ovaires, les trompes, le vagin ou le rectum.

Quels en sont les symptĂŽmes ?

L’endomĂ©triose provoque parfois d’importantes douleurs pendant les rĂšgles et les rapports sexuels, lors de la dĂ©fĂ©cation ou de la miction. Elle peut aussi entraĂźner des troubles gastro-intestinaux, comme des diarrhĂ©es, des constipations et des nausĂ©es. Des douleurs au niveau du pelvis (petit bassin fĂ©minin) sont Ă©galement prĂ©sentes. Les douleurs varient Ă©normĂ©ment selon les patientes. Mais attention, comme le prĂ©cise l’HAS, l’endomĂ©triose peut aussi ĂȘtre prĂ©sente sans qu’il n’y ait de symptĂŽmes douloureux et d’impact sur la fertilitĂ©.

Comment peut-on dépister cette maladie ?

L’endomĂ©triose est trĂšs difficile Ă  dĂ©pister, d’oĂč des chiffres considĂ©rĂ©s comme assez alĂ©atoires de femmes touchĂ©es par cette maladie. Seuls les mĂ©decins, gynĂ©cologues et autres spĂ©cialistes qui connaissent parfaitement la maladie peuvent la diagnostiquer, notamment grĂące Ă  l’explication des douleurs par leurs patientes. Mais les Ă©chographies ainsi que les examens de base ne montrant rien, pour ĂȘtre sĂ»r Ă  100 %, il faut pratiquer une cƓlioscopie (examen de la cavitĂ© abdominale). L’HAS prĂ©conise ainsi qu’en l’absence de symptĂŽmes, mĂȘme si le risque d’endomĂ©triose peut ĂȘtre augmentĂ©, il n’est pas nĂ©cessaire de procĂ©der Ă  un dĂ©pistage systĂ©matique.

Quels sont les examens Ă  prescrire pour une femme atteinte d’endomĂ©triose ?

Le gynĂ©cologue vous dirigera vers des spĂ©cialistes de l’endomĂ©triose. Les examens diffĂšrent selon les cas, mais les premiers examens sont bien sur un examen gynĂ©cologique associĂ© Ă  une Ă©chographie pelvienne. Vous pouvez ĂȘtre amenĂ©e en deuxiĂšme intention, Ă  faire une IRM ou une Ă©chographie endovaginale. En troisiĂšme intention, le mĂ©decin peut Ă©ventuellement prescrire une Ă©chographie et/ou une Ă©choendoscopie (ndlr, Ă  l’intĂ©rieur du rectum pour visualiser la paroi, examen pas trĂšs agrĂ©able mais pas douloureux), voir un colo-scanner. Tous ces examens sont nĂ©cessaires afin d’ĂȘtre le plus prĂ©cis possible pour une future chirurgie et dĂ©finir le traitement.

À lire absolument

Laisser un commentaire