En train de lire
RETROSPECTIVE 2018 : LES BONNES NOUVELLES DE L’ANNEE DERNIERE

RETROSPECTIVE 2018 : LES BONNES NOUVELLES DE L’ANNEE DERNIERE

L’année 2018 a été remplie de bonnes nouvelles dans le domaine de la santé, que ce soit pour les mamans ou nos bébés. On fait le point sur les différentes avancées de l’année passée.

Pour les mamans

Janvier :

Accouchement : la prévention et la prise en charge des hémorragies du post-partum immédiat s’améliore

La Haute Autorité de Santé a publié les résultats des indicateurs sur la prévention et la prise en charge de l’hémorragie du post-partum et ils sont très satisfaisant : la prise en charge s’améliore dans les maternités : 89 % des établissements mettent en place une stratégie préventive efficace, 70% des établissements mettent en place une surveillance clinique minimale complète et 80% des établissements font état d’une prise en charge telle qu’elle est recommandée par les instances sanitaires.

Les probiotiques pourraient aider à lutter contre la pré éclampsie

Une équipe de chercheurs norvégiens a mis en lumière le lien entre la consommation de probiotiques et la diminution du risque de pré éclampsie. En effet, les femmes ayant consommé des probiotiques en fin de grossesse ont eu un risque de développer une pré-éclampsie diminué de 20%. Peut-être une nouvelle piste efficace et simple pour lutter contre la pré éclampsie !

Février :

Le régime Méditerannéen donne un coup de pouce à la fertilité

Il existe des paramètres qui augmentent la fertilité. En effet, les femmes de moins de 35 ans et qui ne sont pas en surpoids, et qui consomment un régime alimentaire de type méditerranéen ont plus de chances de réussite de leur FIV. Alors on se met à l’huile d’olive, au poisson et aux fruits et légumes !


Innocuité prouvée de la vaccination des femmes enceintes sur les nourrissons

Encore une grande étude sur la vaccination qui souligne l’innocuité des vaccins : l’étude qui s’est déroulée pendant 10 ans est formelle : la vaccination de la femme enceinte n’entraîne pas d’hospitalisation des nourrissons !

Mars :

Une activité sportive pendant la grossesse est bénéfique pour l’accouchement !

Des chercheurs espagnols viennent de montrer que la pratique d’une activité sportive douce et adaptée (et bien sur sans contre indications) pendant la grossesse permettrait de diminuer le temps de son accouchement !

Mai :

Pour tomber enceinte plus facilement, craquez pour les fruits de mer !

Les fruits de mer sont délicieux, réputés aphrodisiaques, mais leurs pouvoirs ne s’arrêtent pas là ! Les fruits de mer semblent également avoir un pouvoir sur la fertilité ! En effet, une consommation régulière augmenterait les chances de concevoir plus vite : selon une étude scientifique, au bout d’un an, 92% des couples consommant régulièrement des fruits de mer attendaient un heureux événement contre 79% pour les couples qui consommaient moins de fruits de mer.

Juin :

Bébé préfère la musique classique et la musique traditionnelle !

Des chercheurs espagnols de l’institut Marquès ont étudié l’impact de différents types de musique sur les mouvements du fœtus. Résultat ? Bébé préfère la musique classique et la musique traditionnelle ! Les rythmes simples et répétés des musiques classiques ou de la musique traditionnelle semblent stimuler particulièrement bébé ! A noter que Bohemian Rhapsody de Queen remporte aussi beaucoup de succès !


Septembre :

L’annonce a été faite par le Premier ministre en Septembre : les indépendantes et les auto-entrepreneuses vont désormais bénéficier du même temps de congé maternité que les salariées ! Le congé maternité est donc allongé de 38 jours, le portant à 16 semaines !
La nouvelle loi prévoit ainsi un rallongement exceptionnel de la durée du congé paternité pendant la période d’hospitalisation de l’enfant. La détection précoce et la prise en charge de l’autisme seront aussi améliorés.

Octobre :

Les oméga 3 permettent de lutter contre la prématurité

Les femmes enceintes qui consommaient régulièrement des oméga 3 avaient 11% de risques en moins d’avoir des enfants nés prématurés (nés avant 37 semaines) et 42% d’avoir des enfants nés prématurés précoces (nés avant 34 semaines). Le risque d’accoucher d’enfant de faible poids était aussi diminué de 10%. L’apport quotidien d’oméga 3 permettrait ainsi de diminuer les risques de mortalité et morbidité périnatal. L’apport d’oméga 3 pendant la grossesse pourrait donc aider à lutter contre la prématurité.

Décembre :

Première naissance grâce à un don d’utérus d’une donneuse décédée

Il y a quelques mois naissant une petite fille grâce à un don d’utérus d’une donneuse décédée. Cette prouesse médicale donne espoir à de nombreuses femmes ne pouvant enfanter à cause d’un utérus non-fonctionnel ou absent.

Voir Aussi

Pour nos bébés

Janvier :

Les babylabs permettent d’en savoir plus sur les capacités d’apprentissage du nourrisson

Le principe ? Une séance de jeu avec les parents pour que les scientifiques puissent étudier les capacités de bébé. Les résultats des dizaines de babylabs donnent des informations importantes sur le développement de bébé : les bébés ont par exemple déjà des capacités d’abstraction à 6 mois ! Pour en savoir plus et participer, c’est ici.

Mars :

Si bébé bouge beaucoup c’est bon pour ses os !

Les mouvements du bébé ressemblent parfois à un vrai combat de boxe ! Mais c’est pour une bonne raison : les mouvements du bébé permettraient une bonne formation tissulaire ! Il développe ses os et ses cartilages tout en faisant son stretching !

Avril :

Câliner bébé c’est bon pour son ADN !

Encore un bienfait des câlins et des bisous : ces moments de tendresse sont aussi bénéfiques pour l’ADN de bébé ! C’est en tout cas ce qu’on découvert des chercheurs américains. Les câlins joueraient un rôle important dans la mise en place des fonctions cognitives et cérébrales du nouveau-né !

Septembre :

Mettre le lit de bébé dans sa chambre a des bienfaits insoupçonnés !

Les résultats d’une étude de l’université de Radboud ont montré que les enfants ayant dormi dans la chambre de leurs parents pendant les 6 premiers mois ne souffraient pas de problèmes de sommeil ou de comportement. Mieux le partage de chambre aurait des effets positifs sur le sommeil de l’enfant et son futur développement social !

Octobre :

La couverture vaccinale augmente !

Seulement 10 mois après l’entrée en vigueur de cette vaccination, on assiste à une augmentation de la couverture vaccinale. Celle-ci augmente de 5.6% pour les vaccins contre le méningocoque C, de 2.6% pour le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole). Les enfants nés en 2018 sont également mieux vaccinés contre l’hépatite B. A ce rythme, certaines maladies pourraient bientôt ne plus circuler !