Neufmois.fr » Au fil de l'actu » RETROSPECTIVE 2018 : LES BONNES NOUVELLES DE L’ANNEE DERNIERE

RETROSPECTIVE 2018 : LES BONNES NOUVELLES DE L’ANNEE DERNIERE

L’annĂ©e 2018 a Ă©tĂ© remplie de bonnes nouvelles dans le domaine de la santĂ©, que ce soit pour les mamans ou nos bĂ©bĂ©s. On fait le point sur les diffĂ©rentes avancĂ©es de l’annĂ©e passĂ©e.

Pour les mamans

Janvier :

Accouchement : la prĂ©vention et la prise en charge des hĂ©morragies du post-partum immĂ©diat s’amĂ©liore

La Haute AutoritĂ© de SantĂ© a publiĂ© les rĂ©sultats des indicateurs sur la prĂ©vention et la prise en charge de l’hĂ©morragie du post-partum et ils sont trĂšs satisfaisant : la prise en charge s’amĂ©liore dans les maternitĂ©s : 89 % des Ă©tablissements mettent en place une stratĂ©gie prĂ©ventive efficace, 70% des Ă©tablissements mettent en place une surveillance clinique minimale complĂšte et 80% des Ă©tablissements font Ă©tat d’une prise en charge telle qu’elle est recommandĂ©e par les instances sanitaires.

Les probiotiques pourraient aider à lutter contre la pré éclampsie

Une Ă©quipe de chercheurs norvĂ©giens a mis en lumiĂšre le lien entre la consommation de probiotiques et la diminution du risque de prĂ© Ă©clampsie. En effet, les femmes ayant consommĂ© des probiotiques en fin de grossesse ont eu un risque de dĂ©velopper une prĂ©-Ă©clampsie diminuĂ© de 20%. Peut-ĂȘtre une nouvelle piste efficace et simple pour lutter contre la prĂ© Ă©clampsie !

FĂ©vrier :

Le régime Méditerannéen donne un coup de pouce à la fertilité

Il existe des paramĂštres qui augmentent la fertilitĂ©. En effet, les femmes de moins de 35 ans et qui ne sont pas en surpoids, et qui consomment un rĂ©gime alimentaire de type mĂ©diterranĂ©en ont plus de chances de rĂ©ussite de leur FIV. Alors on se met Ă  l’huile d’olive, au poisson et aux fruits et lĂ©gumes !


Innocuité prouvée de la vaccination des femmes enceintes sur les nourrissons

Encore une grande Ă©tude sur la vaccination qui souligne l’innocuitĂ© des vaccins : l’étude qui s’est dĂ©roulĂ©e pendant 10 ans est formelle : la vaccination de la femme enceinte n’entraĂźne pas d’hospitalisation des nourrissons !

Mars :

Une activitĂ© sportive pendant la grossesse est bĂ©nĂ©fique pour l’accouchement !

Des chercheurs espagnols viennent de montrer que la pratique d’une activitĂ© sportive douce et adaptĂ©e (et bien sur sans contre indications) pendant la grossesse permettrait de diminuer le temps de son accouchement !

Mai :

Pour tomber enceinte plus facilement, craquez pour les fruits de mer !

Les fruits de mer sont dĂ©licieux, rĂ©putĂ©s aphrodisiaques, mais leurs pouvoirs ne s’arrĂȘtent pas lĂ  ! Les fruits de mer semblent Ă©galement avoir un pouvoir sur la fertilitĂ© ! En effet, une consommation rĂ©guliĂšre augmenterait les chances de concevoir plus vite : selon une Ă©tude scientifique, au bout d’un an, 92% des couples consommant rĂ©guliĂšrement des fruits de mer attendaient un heureux Ă©vĂ©nement contre 79% pour les couples qui consommaient moins de fruits de mer.

Juin :

Bébé préfÚre la musique classique et la musique traditionnelle !

Des chercheurs espagnols de l’institut MarquĂšs ont Ă©tudiĂ© l’impact de diffĂ©rents types de musique sur les mouvements du fƓtus. RĂ©sultat ? BĂ©bĂ© prĂ©fĂšre la musique classique et la musique traditionnelle ! Les rythmes simples et rĂ©pĂ©tĂ©s des musiques classiques ou de la musique traditionnelle semblent stimuler particuliĂšrement bĂ©bĂ© ! A noter que Bohemian Rhapsody de Queen remporte aussi beaucoup de succĂšs !


Septembre :

L’annonce a Ă©tĂ© faite par le Premier ministre en Septembre : les indĂ©pendantes et les auto-entrepreneuses vont dĂ©sormais bĂ©nĂ©ficier du mĂȘme temps de congĂ© maternitĂ© que les salariĂ©es ! Le congĂ© maternitĂ© est donc allongĂ© de 38 jours, le portant Ă  16 semaines !
La nouvelle loi prĂ©voit ainsi un rallongement exceptionnel de la durĂ©e du congĂ© paternitĂ© pendant la pĂ©riode d’hospitalisation de l’enfant. La dĂ©tection prĂ©coce et la prise en charge de l’autisme seront aussi amĂ©liorĂ©s.

Octobre :

Les oméga 3 permettent de lutter contre la prématurité

Les femmes enceintes qui consommaient rĂ©guliĂšrement des omĂ©ga 3 avaient 11% de risques en moins d’avoir des enfants nĂ©s prĂ©maturĂ©s (nĂ©s avant 37 semaines) et 42% d’avoir des enfants nĂ©s prĂ©maturĂ©s prĂ©coces (nĂ©s avant 34 semaines). Le risque d’accoucher d’enfant de faible poids Ă©tait aussi diminuĂ© de 10%. L’apport quotidien d’omĂ©ga 3 permettrait ainsi de diminuer les risques de mortalitĂ© et morbiditĂ© pĂ©rinatal. L’apport d’omĂ©ga 3 pendant la grossesse pourrait donc aider Ă  lutter contre la prĂ©maturitĂ©.

DĂ©cembre :

PremiĂšre naissance grĂące Ă  un don d’utĂ©rus d’une donneuse dĂ©cĂ©dĂ©e

Il y a quelques mois naissant une petite fille grĂące Ă  un don d’utĂ©rus d’une donneuse dĂ©cĂ©dĂ©e. Cette prouesse mĂ©dicale donne espoir Ă  de nombreuses femmes ne pouvant enfanter Ă  cause d’un utĂ©rus non-fonctionnel ou absent.

Pour nos bébés

Janvier :

Les babylabs permettent d’en savoir plus sur les capacitĂ©s d’apprentissage du nourrisson

Le principe ? Une sĂ©ance de jeu avec les parents pour que les scientifiques puissent Ă©tudier les capacitĂ©s de bĂ©bĂ©. Les rĂ©sultats des dizaines de babylabs donnent des informations importantes sur le dĂ©veloppement de bĂ©bĂ© : les bĂ©bĂ©s ont par exemple dĂ©jĂ  des capacitĂ©s d’abstraction Ă  6 mois ! Pour en savoir plus et participer, c’est ici.

Mars :

Si bĂ©bĂ© bouge beaucoup c’est bon pour ses os !

Les mouvements du bĂ©bĂ© ressemblent parfois Ă  un vrai combat de boxe ! Mais c’est pour une bonne raison : les mouvements du bĂ©bĂ© permettraient une bonne formation tissulaire ! Il dĂ©veloppe ses os et ses cartilages tout en faisant son stretching !

Avril :

CĂąliner bĂ©bĂ© c’est bon pour son ADN !

Encore un bienfait des cĂąlins et des bisous : ces moments de tendresse sont aussi bĂ©nĂ©fiques pour l’ADN de bĂ©bĂ© ! C’est en tout cas ce qu’on dĂ©couvert des chercheurs amĂ©ricains. Les cĂąlins joueraient un rĂŽle important dans la mise en place des fonctions cognitives et cĂ©rĂ©brales du nouveau-nĂ© !

Septembre :

Mettre le lit de bébé dans sa chambre a des bienfaits insoupçonnés !

Les rĂ©sultats d’une Ă©tude de l’universitĂ© de Radboud ont montrĂ© que les enfants ayant dormi dans la chambre de leurs parents pendant les 6 premiers mois ne souffraient pas de problĂšmes de sommeil ou de comportement. Mieux le partage de chambre aurait des effets positifs sur le sommeil de l’enfant et son futur dĂ©veloppement social !

Octobre :

La couverture vaccinale augmente !

Seulement 10 mois aprĂšs l’entrĂ©e en vigueur de cette vaccination, on assiste Ă  une augmentation de la couverture vaccinale. Celle-ci augmente de 5.6% pour les vaccins contre le mĂ©ningocoque C, de 2.6% pour le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-RubĂ©ole). Les enfants nĂ©s en 2018 sont Ă©galement mieux vaccinĂ©s contre l’hĂ©patite B. A ce rythme, certaines maladies pourraient bientĂŽt ne plus circuler !


À lire absolument