Grâce aux babylabs, on découvre les capacités impressionnantes de bébé

L’étude des capacités de bébé n’en finit pas de nous impressionner. Les scientifiques de l’Ecole Normale Supérieure ont décidé d’étudier en détail le cerveau des bébés et les résultats sont saisissants ! Focus sur une étude passionnante à laquelle bébé (et papa et maman) peut participer.

Comment les scientifiques peuvent étudier les capacités de bébé ?

Les bébés sont conviés avec leurs parents à une séance de jeu particulière. Aucune des études menées par le babylab n’est dangereuse ou douloureuse pour bébé. Parce que les bébés ne parlent pas encore, les chercheurs ont mis au point différents tests et protocoles pour comprendre comment bébé appréhende leur environnement et comment leurs connexions neuronales se font. Pour se faire, ils utilisent deux types de méthodes : ils peuvent utiliser des méthodes cognitives ou des méthodes d’imagerie médicale. Ils peuvent par exemple filmer bébé lors de ces jeux pour ensuite étudier ses mouvements de tête ou les mouvements de son regard grâce à un appareil nommé « eye tracker ». Les chercheurs peuvent aussi utiliser l’électroencéphalographie pour étudier l’activité électrique cérébrale en posant simplement de petits capteurs sur la tête de bébé. Enfin les chercheurs peuvent utiliser la spectroscopie infra rouge pour étudier l’activité des neurones en faisant porter à bébé un petit bandeau.

Que disent les résultats des études ?

Les résultats des dizaines de babylabs donnent des informations importantes sur le développement de bébé. On sait maintenant que bébé possède des notions de syntaxe et une capacité d’abstraction et qu’il sait entendre les articles dès six mois. Il comprend aussi très tôt ce qui est différent et ce qui est semblable. Les bébés ne sont pas en reste au niveau des mathématiques puisqu’ils connaissent aussi les grands nombres. Les nourrissons de moins de trois jours ont déjà, d’ailleurs, acquis la notion de nombre. Les résultats des analyses de l’imagerie médicale permettent également de faire un grand bond dans l’analyse de réseau neuronal de bébé. Contrairement à ce que l’on pensait, l’enfant possède toutes les connexions entre les différentes régions du cerveau et cela dès le dernier trimestre de la grossesse. Le cerveau de bébé semble déjà « câblé » à la naissance pour les apprentissages comme le peut être le cerveau d’un adulte.

Voir Aussi

Et si je veux participer à une étude ?

Rien de plus simple, c’est avant tout grâce à la collaboration des parents et des bébés que de telles avancées scientifiques peuvent avoir lieu. Pour participer vous pouvez vous rendre sur le site de babylab de l’Ecole Normale Supérieure. Vous pouvez aussi vous rapprocher du babylab le plus proche de chez vous.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire