Le combat contre la rougeole continue

Jeudi 12 novembre dernier, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a dévoilé ses derniers chiffres. Rien d’alarmant si ce n’est que ceux concernant le taux de vaccination sont toujours les mêmes que ceux qui avaient été annoncés il y a quatre ans.

Certains parents ne vaccinent pas leur bébé contre la rougeole et pourtant, ce vaccin a permis de sauver 17,1 millions de personnes entre 2000 et 2010. C’est grâce à de nombreuses campagnes pour promouvoir l’importance de ce vaccin que de nombreux parents l’avaient fait. Les chiffres avaient donc bien progressé durant ces années : le taux de vaccination était passé de 72% à 85%, selon l’OMS.

Egalement, entre 2000 et 2014, on compte près de 80% de décès en moins causés par la rougeole, passant de 546 800 à 114 900 morts, selon des chiffres révélés par l’OMS. En 2014, seulement environ 221 millions d’enfants ont été vaccinés.

Et pourtant, l’OMS continue le combat

Bien que les chiffres restent corrects, ils n’ont pas progressé depuis quatre ans et stagnent. Le Dr Jean-Marie Okwo-Bele, directeur du département des vaccins de l’OMS, a déclaré à l’AFP qu’ils ne peuvent pas se « permettre de baisser la garde » et vont continuer la bataille contre cette maladie. En effet, le Dr Robert Linkins, du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies, a tenu à préciser « qu’environ 100 000 enfants meurent inutilement par an des suites de la rougeole, c’est une tragédie que nous pouvons facilement prévenir, si nous intensifions la surveillance de la rougeole et nos efforts de vaccination. » Ainsi, malgré le fait que le vaccin soit bien reçu, des milliers d’enfants meurent encore aujourd’hui.


La rougeole est une maladie virale qui se transmet par un contact direct ou dans l’air, qui ne peut pas tuer, mais qui peut toutefois engendrer des complications. La rougeole se distingue avec une forte fièvre, dix jours après avoir été infecté. On peut également tousser, avoir les yeux rouges, ou une rhino et on voit ensuite apparaître des plaques rouges sur soi. Comme en juillet dernier, aux Etats-Unis où une femme est décédée d’une pneumonie après avoir eu la rougeole. Il est donc très important de se protéger !

Toute personne (homme, femme, enfant, bébé à partir de 12 mois) devrait donc être vaccinée contre la rougeole. Qui plus est, il est préférable, selon l’OMS, de donner deux doses de vaccins à un jeune enfant pour plus de sécurité, car ils sont les plus vulnérables, surtout les enfants qui souffrent de malnutrition.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire