Mickey a chopé la rougeole

Une jeune femme a déclenché bien involontairement une épidémie de rougeole aux États-Unis lors d’une visite à Disneyland. Sept personnes ont été contaminées qui ont à leur tour contaminés d’autres personnes. A ce jour, 26 malades sont hospitalisés. Or, on l’oublie souvent car la vaccination avait permis de l’enrayer, la rougeole est une maladie virale extrêmement contagieuse, parfois mortelle. Mais voilà, aujourd’hui, la couverture vaccinale de 95% de la population, indispensable pour éradiquer la maladie, n’est plus assurée.

En 2012, déjà, plusieurs cas de rougeole avaient été recensés à Disneyland en Californie, dans la ville d’Ahaheim, ainsi que dans l’Utah, dans le Colorado et Washington. « 90% des personnes qui sont ne pas immunisées et qui rentrent en contact avec une personne malade peuvent être infectées », selon le Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC).

Les symptômes

Au début, la rougeole présente des symptômes similaires à ceux d’un rhume. Fièvre, toux, nez qui coule, yeux rouges. Elle est suivie par l’apparition d’une éruption rouge qui commence en général sur le visage et s’étend vers le bas.

Il n’y a pas de traitement spécifique et la plupart des gens se rétablissement en quelques semaines. Elle peut être très grave chez les tout-petits, mortelle parfois, et peut conduire à la pneumonie.

Et en France ?

En France, il faut rester vigilant car depuis 2012, le virus continue de circuler mais peu de personnes se sentent concernées par cette maladie, malgré les cas de décès d’enfants qui alimentent la chronique de temps à autre. Mais les enfants ne sont pas les seules cibles : en 2010, la moitié des malades était âgée de plus de 15 ans, donc non, ce n’est pas une  « maladie de l’enfance », la rougeole s’attrape à tout âge !

Voir Aussi

Quelle prévention ?

La vaccination, avec couverture totale à deux doses avant 24 mois, à raison de 95% de la population. Sinon, il y a risque d’épidémies. Par exemple, en 2008 et 2011, il y a eu une forte épidémie de rougeole en France et la région Midi-Pyrénées figurait parmi les plus touchées. Une étude d’évaluation de la vaccination à deux doses avant 2 ans a été menée en 2012 : la couverture totale n’atteignait que 55,8% (ndlr, le taux de la couverture partielle à une dose n’est pas connu). Bien loin de la couverture de 95% nécessaire… Un chiffre qui pose question…

Recommandé par le Comité technique de vaccination, le vaccin de la rougeole est pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie pour les enfants et les jeunes jusqu’à l’âge de 17 ans.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire