Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Gastro-entĂ©rite : le seuil Ă©pidĂ©mique au niveau national dĂ©clarĂ© en France mĂ©tropolitaine

Gastro-entérite : le seuil épidémique au niveau national déclaré en France métropolitaine

La gastro-entĂ©rite a encore gagnĂ© du terrain. En effet, le seuil Ă©pidĂ©mique a Ă©té atteint durant deux semaines consĂ©cutives, ce qui a permis de dĂ©clarer l’Ă©pidĂ©mie dans toute la France mĂ©tropolitaine. Cachez-vous les filles, elle arrive !

Une Ă©pidĂ©mie au niveau national. Le 14 janvier dernier, le rĂ©seau de surveillance Sentinelles-Inserm nous apprenait que la gastro-entĂ©rite avait atteint le seuil Ă©pidĂ©mique en France. On apprenait Ă©galement qu’il fallait toutefois attendre une semaine avant de dĂ©clarer l’Ă©pidĂ©mie. La semaine est passĂ©e et elle a bien Ă©tĂ© annoncĂ©e. Le mercredi 20 janvier 2016, les mĂ©decins Sentinelles ont alors confirmĂ© : « Il s’agit de la seconde semaine consĂ©cutive de dĂ©passement du seuil Ă©pidĂ©mique confirmant l’arrivĂ©e de l’Ă©pidĂ©mie en France. »

Le Languedoc-Roussillon (389 cas pour 100 000 habitants), le Nord-Pas-de-Calais (380 pour 100 000 habitants) et la Champagne-Ardenne (363 pour 100 000 habitants) sont les régions les plus touchées par la maladie. La Bourgogne ne va pas tarder à arriver dans le palmarÚs, avec un taux de 258 cas pour 100 000 habitants.

Pour cette semaine, la moyenne d’Ăąge Ă©tait de 23 ans (ils allaient de 4 mois Ă  95 ans). Le rĂ©seau Sentinelles a prĂ©cisĂ© : « Les hommes reprĂ©sentaient 48% des cas », avant de souligner que les tableaux cliniques « ne prĂ©sentaient pas de signe particulier de gravitĂ©. » Les mĂ©decins se sont basĂ©s sur le nombre de cas de diarrhĂ©es aiguĂ«s vus en consultation. Enceinte, la gastro entĂ©rite n’est pas une complication grave pour le fƓtus, sauf en cas de forte fiĂšvre ou de dĂ©shydratation. Si l’un ou les deux cas surviennent et se prolongent durant plus de 48 heures, il faut vite prendre rendez-vous avec son mĂ©decin car c’est Ă  ce moment-lĂ  qu’il peut y avoir des consĂ©quences nĂ©gatives sur le fƓtus (naissance prĂ©maturĂ©e ou naissance de bĂ©bĂ© avec un faible poids).

Les symptĂŽmes ? Des nausĂ©es, des vomissements, des crampes abdominales, mais aussi de la diarrhĂ©e. DĂšs qu’on commence Ă  en avoir, on prend rendez-vous avec un mĂ©decin. Faites attention, la gastro se transmet facilement.

Les précautions à prendre

En raison d’Ă©pidĂ©mie de gastro-entĂ©rite, il y a plusieurs prĂ©cautions Ă  prendre. Evidemment, on n’entre pas en contact avec une personne atteinte de la maladie. On prend le temps de se reposer, de boire de petites gorgĂ©es d’eau, de ne prendre aucun mĂ©dicament sans l’autorisation d’un mĂ©decin, de beaucoup se laver les mains pendant au moins 15 secondes. On Ă©vite Ă©galement de frĂ©quenter les lieux publics, de ne pas manger d’aliments pĂ©rimĂ©s, ainsi que de bien faire attention Ă  laver les fruits et les lĂ©gumes.

Si bĂ©bĂ© Ă  la gastro, attention ! Au cours des premiers mois, elle peut ĂȘtre mortelle car loulou peut vite se dĂ©shydrater. Mieux vaut donc rester au chaud et Ă©viter de promener bĂ©bĂ© dehors. On se lave les mains avant de le porter et si cela persiste, on file chez le mĂ©decin ! Et on prend aussi rendez-vous pour nous avec un mĂ©decin homĂ©opathe pour prĂ©parer la prĂ©vention d’une prochaine Ă©pidĂ©mie.

Pensez également à toujours avoir dans votre armoire à pharmacie des sels de réhydratation orale qui sont indispensables en cas de diarrhée aiguë chez votre petit bout.

À lire absolument