Humour : Quelle femme enceinte êtes-vous ?

La grossesse est un grand bouleversement dans la vie d’une femme. Ressentis, coups de gueule ou coups de cœur, tout semble multiplié par dix – la faute aux hormones. Parce qu’il vaut mieux en rire qu’en pleurer, voici quelques portraits de femmes enceintes parmi lesquels vous vous reconnaîtrez peut-être !

L’épanouie
Elle pavane devant ses copines démoralisées répétant à l’envi qu’être enceinte c’est géniâââl.  Là où certaines manquent de sommeil, elle dort dix heures par nuit. Elle n’a pas de nausées, ses jambes sont désespérément légères, elle rayonne avec son sourire Colgate, ses cheveux Head&Shoulders et sa poitrine Lejaby. Bref, elle est heureuse et ça a le don d’agacer celles qui n’ont pas cette chance.

La multipare
C’est « déjà » son quatrième enfant et elle ne rate aucune occasion de le rappeler. Elle est passée par tout ça à de multiples reprises et regarde d’un œil méprisant les jeunes premières qui paniquent à la moindre contraction. C’est un monstre d’organisation : son sac pour la maternité est fin prêt depuis « son premier » – le petit Jean-Charles, et elle pratique le recyclage de grenouillères d’un enfant à l’autre.

La gloutonne
Elle applique religieusement la règle qu’être enceinte implique de manger pour deux – voire pour quatre ou cinq. Cookies, sodas, pizza vieille d’une semaine…tout y passe. Son conjoint est perpétuellement sollicité pour aller chercher des Fraises gariguettes – pour les plus conventionnelles, des cornichons à tremper dans la glace au chocolat – pour les plus audacieuses. Elle profite de sa grossesse pour s’arrondir sans (trop) culpabiliser.

La psychoteuse
Déjà légèrement hypocondriaque en temps normal, enceinte, elle devient carrément paranoïaque. La première jambe lourde, la moindre nausée lui font croire le pire pour elle et la chair de sa chair. Elle occupe ses journées à taper, fiévreuse, sur tous les forums spécialisés les noms les plus effrayants, croyant se reconnaître dans toutes les descriptions de toxoplasmose ou de grossesse extra-utérine. Son médecin traitant, harcelé, a fini par partir sans laisser d’adresse, et on le comprend.

La fée du logis
Elle qui était du genre à laisser traîner ses chaussettes sales un peu partout dans l’appartement se retrouve à épousseter religieusement les bibelots de famille. Plumeau, balai et serpillière sont ses nouveaux compagnons de jeux. Cette manie s’accompagne souvent d’une mauvaise humeur chronique envers tout ceux qui daignent déranger l’ordre parfait qu’elle tente d’instaurer, son conjoint et ses caleçons en premier lieu !

L’acheteuse compulsive
Elle s’est fait livrer tous les catalogues gratuits qu’elle a pu trouver : vêtements pour bébés, déco de chambre d’enfant, lingerie femme enceinte… Elle ne fait plus attention à la dépense et trouvera tous les arguments pour convaincre son compagnon que cette troisième couverture polaire à motifs oursons bleus est absolument indispensable au bien-être de son futur bébé, le traitant sans scrupules de mauvais père s’il refuse de lui prêter sa carte bleue.

L’addict’ au sexe
Son conjoint ne peut plus faire un pas devant l’autre sans qu’elle lui saute dessus à grands renforts de poses langoureuses et de répliques sensuelles dignes du film érotique du dimanche soir. Lui, qui aurait été ravi de tant de sollicitations en temps normal, ne sait pas tellement comment gérer cette cocotte minute qu’est devenue sa femme.


La donneuse de leçons
« QUOI ? Tu comptes pas allaiter ?! », « QUOI ? tu continues à boire du soda ?! » , « QUOI ? T’as pas encore acheté le cartable pour sa première rentrée scolaire ?! » : cette future maman a la fâcheuse manie de tout savoir mieux que tout le monde. Elle a sa propre vision des choses, forcément mieux que celle des autres. Elle sera forcément une meilleure mère et son fils sera forcément le meilleur. Énervante, forcément.

La schizophrène
La faute au grand chamboulement hormonal, elle passe du rire aux larmes devant la première comédie romantique venue. « Mais non mais tu te rends pas compte, Grégoire est mort dans l’épisode 3 de Plus belle la vie », vous assène t-elle, en larmes, au téléphone. Elle se met à rire pendant l’enterrement de sa voisine et à casser les assiettes de la grand-mère à la moindre remarque sur son ventre. « A fleur de peau » dit-on, « insupportable » nous souffle le mari.

Et vous, quelle femme enceinte êtes vous ? Dans quelle petite manie vous reconnaissez vous ?
Faites nous partager votre expérience de la grossesse !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire