10 petits maux de grossesse auxquels on ne s’attendait pas

Freepik

 

Les nausées, les envies soudaines, les seins qui gonflent… Tout ça, on connait. Bonne nouvelle ! C’est pas fini. Des petits maux de grossesse bizarres, il y en a tout plein, en fait ! Petite liste non exhaustive de phénomènes étranges que vit la femme enceinte :

Article écrit en collaboration avec Émilie Redor, sage-femme.

1. La guerre des boutons

La faute aux hormones, vous vous revoyez ado, votre flacon d’Eau précieuse à la main à traquer ces vilains boutons. Si parmi les maux de grossesse il y en a un que l’on ne souhaitait pas voir apparaître c’est bien celui la. Enceinte, les boutons apparaissent parfois à des endroits complètement incongrus, genre fesses ou bas du dos. Soit dit en passant, attention. La plupart des produits de traitement de l’acné ne sont pas recommandés pendant la grossesse. Si vraiment ça vous gêne, direction le dermato !

2. Les grains de beauté qui gonflent

Mais qu’est-ce qui se passe ? Vos grains de beauté prennent du relief, gonflent, et pire, vous voyez apparaitre des petites excroissances de chair dans votre cou, sur votre buste… Pas de panique, tout « dégonflera » après l’accouchement. Vous êtes encore trop jeune pour ressembler à votre vieille tante avec son poireau sur le nez. Là encore, n’hésitez pas à demander conseil à votre dermato.

3. Le syndrome Pierre Richard

Depuis que vous êtes enceinte, c’est la cata. Vous faites tout tomber, tout le temps. Vous renversez votre café sur ce beau tee-shirt de grossesse prêté par une copine, vous lâchez cette assiette avant qu’elle n’ait atteint l’évier. Et même si votre ventre est encore tout petit. Bizarre ! Entre votre centre de gravité qui change, vos articulations qui s’assouplissent sous l’effet des hormones, et votre ventre qui prend de plus en plus de place… Pas de mystère !

4. La perte de neurones

Parmi les différents maux de grossesse, en plus d’avoir deux mains gauches, vous oubliez des rendez-vous, vous perdez vos clefs, vous faites des gaffes. Mais qu’est-ce qui m’arrive ?!! Vous dites-vous. Là encore, la faute aux hormones parait-il (elles ont bon dos les hormones !). Si jamais une copine fait la gueule car vous avez oublié de la rappeler, expliquez-lui : les hormones, votre esprit occupé ailleurs, tout ça… En espérant qu’elle vous croie !

5. Les ronflements

Dans la série maux de grossesse pas sexy : vous voilà en pleine concurrence avec votre homme. Vous ronflez comme un camionneur. En fin de grossesse, vous avez cette sensation de nez bouché, surtout la nuit, et ça n’aide pas à améliorer votre sommeil déjà mis à rude épreuve. Les fautives : les hormones, encore ! Les œstrogènes entrainent le gonflement des tissus dont les muqueuses nasales et le voile du palais. Sympa.

6. Les rêves étranges

Ok, par définition, les rêves sont bizarres. Mais là, ça bat tous les records. Cette nuit encore, vous avez rêvé que vous accouchiez d’une pomme de terre. Rien d’anormal : vous vous préparez à une grande étape de votre vie, et tout ça s’échappe dans vos rêves. Amusez-vous à les interpréter !

7. L’essoufflement… dès le premier trimestre !

Vous vous doutiez qu’avec un baby bump de 9 mois de grossesse, vous alliez galérer un peu côté souffle. Mais qu’à trois mois de grossesse, avec votre mini bidon, vous souffliez comme un bœuf en montant trois marches… ça, vous vous y attendiez moins ! La faute au volume sanguin qui augmente prodigieusement, dès le début de grossesse. Alors il faut plus d’oxygène pour alimenter tout ça, et le cœur doit carburer davantage. Voilà !


8. Le besoin de faire son nid

Voilà un des maux de grossesse étrange digne d’un documentaire animalier… À quelques semaines/jours de votre accouchement, vous voilà obsédée par le ménage, le rangement, la chambre de bébé qui doit être prête pour le jour J. Selon une étude canadienne publiée dans la revue Evolution and Human behaviour : « Ce besoin que l’on appelle « la nidification » n’est absolument pas irrationnel : c’est le résultat d’un mécanisme instinctif qui nous pousse à protéger le bébé qui va arriver » explique le Dr Marla Anderson, de l’Université Mc Master au Canada. En d’autres termes, la maman humaine, comme n’importe quel mammifère, prépare son nid pour l’arrivée de son petit.

9. Les petits problèmes de vue

Vous avez l’impression d’avoir les yeux secs ou de voir moins bien ? La faute à la rétention d’eau qui peut affecter la forme de l’œil. Si ça devient gênant, rendez-vous chez l’ophtalmo. D’accord, le temps que vous puissiez obtenir un rendez-vous bébé aura 12 ans, mais expliquez votre cas à la secrétaire, pour un rendez-vous en urgence. Bonne chance.

10. Berthe aux grand pieds

Bizarre, vous vous sentez serrée dans ces bottines qui vous allaient si bien. Vous en touchez même le bout. Vos pieds auraient grandi ? C’est possible à 34 ans ? Pas de panique, c’est encore une banale histoire de rétention d’eau. En gros, vous gonflez. De partout. D’ailleurs, impossible de retirer cette bague… Si ces gonflements ne sont pas accompagnés d’hypertension, tout va bien ! Et vous dégonflerez après l’accouchement. Ouf !

Allez… Bonne chance !

Source :

Science direct