Médicaments et grossesse : quels sont les risques ?

La même question se pose chez toutes les femmes enceintes : comment se soigner pendant la grossesse ? Si certaines situations obligent les futures mamans à prendre des médicaments, mieux vaut y toucher le moins possible pendant 9 mois. Cela risquerait d’entraver le développement et la santé du futur bébé. Pour mieux comprendre pourquoi médicaments et grossesse ne font pas bon ménage, Neuf mois fait le point avec Marie-Laure Brival, gynécologue-obstétricien.

En observant les notices d’utilisation des médicaments, on s’aperçoit qu’ils sont nombreux à à être contre-indiqués en cas de grossesse. Pourquoi ?

Tous les médicaments sont soumis à des processus d’expérimentations et à des séries de tests avant leur mise sur le marché. Par principe on ne teste pas les médicaments sur une femme enceinte. On ne peut pas exposer le fœtus à des expérimentations au risque d’entraver son développement, sa santé et celle de la future maman. Chez les praticiens, seule la connaissance ancienne de certains médicaments et le recul permettent de savoir si oui ou non il est possible d’utiliser le produit en question.

Comment un médicament peut-il nuire à la santé du bébé ?

La plupart des médicaments passent la barrière placentaire. On ne sait jamais quel effet ils pourront avoir sur le fœtus. L’impact est différent d’un stade de développement à un autre. Les médicaments peuvent perturber ou empêcher le développement d’un organe chez le bébé. Même si la prise de médicament est plus dangereuse au premier trimestre de grossesse, il ne faut pas oublier que le développement de l’enfant est continu. Il est donc important de limiter au maximum la prise thérapeutique. La plus grande prudence est de mise, en particulier avec les nouveaux médicaments dont on ne connaît pas les effets secondaires chez la femme enceinte.

Comment se soigner sans menacer bébé ?

Ne pratiquez en aucun cas l’automédication. Enceinte, on ne prend pas de médicament sans l’avis d’un médecin même si ce sont des huiles ou des plantes. Certaines peuvent être toxiques pendant la grossesse. Il faut savoir que même des médicaments basiques peuvent avoir des effets négatifs sur le foie du bébé. L’aspirine est lui aussi contre-indiqué pendant la grossesse.

Si je suis sujette à des allergies, comment les soigner pendant la grossesse ?

On passe un coup de téléphone à son médecin traitant. Encore une fois lui seul est capable de prescrire les bons médicaments ou valider la poursuite d’un traitement thérapeutique.


Est-il vrai qu’il ne faut pas utiliser d’anti-inflammatoire pendant la grossesse ?

Les anti-inflammatoire non stéroïdiens sont à bannir pendant la grossesse. Ils peuvent entraver le bon développement des reins chez le fœtus et créer une insuffisance rénale chez celui-ci.

Que faire pour mes nausées ?

Les futures mamans peuvent pendre du gingembre. En poudre, frais ou séché, le gingembre possède de nombreuses vertus dont celle de lutter contre les nausées et les vomissements.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire