La gastro-entérite enceinte, c’est dangereux ?

La fameuse gastro-entérite…Chaque année elle revient avec le froid… et chaque année elle nous apporte ses maux de ventre et ses diarrhées dont on se passerait bien ! Mais enceinte, que risque-t-on ?

La gastro-entérite, c’est désagréable, mais est-ce dangereux quand on est enceinte ?

En principe, non, mais il faut surveiller la fièvre et le risque de déshydratation, qui peuvent être préjudiciables pour le fœtus. De plus, la gastro-entérite est fatigante et la femme enceinte n’a pas vraiment besoin de ça. Le mieux est de consulter rapidement pour bénéficier d’un traitement adapté qui permette d’enrayer le mal très vite, de stopper la douleur et de faire baisser la fièvre. Surtout, mais ça vous le savez, pas d’automédication.

Malade, comment s’alimenter pendant la grossesse ?

Pour éviter de s’affaiblir trop, il faut faire attention aux règles diététiques. La priorité, c’est de boire en suffisance pour contrer la déshydratation qui s’installe en raison de la diarrhée. Or l’hydratation, c’est essentiel, notamment pour bien renouveler le liquide amniotique. Eau, tisanes, soupe à base de riz et de carottes… Si le fait de boire vous provoque des nausées, buvez juste une petite gorgée toutes les dix minutes ou tous les quarts d’heure tout au long de la journée. Ensuite, il faut veiller à manger léger : pas de viande grasse, de plats cuisinés lourds à digérer, de légumes et de fruits crus trop riches en fibres, ni d’amandes et de noix ou de fruits secs, qui stimulent le transit. Privilégiez plutôt le riz, la carotte, la banane, la compote de pommes ou la pomme au four bien cuite. Mangez régulièrement des biscottes ou des crackers salés qui permettront de lutter contre les nausées.

Comment prévenir la gastro-entérite quand on est enceinte ?

Même si elle n’est pas dangereuse en soi chez l’adulte tant qu’elle est bien prise en charge, la gastro-entérite pendant la grossesse peut causer des carences. Et puis cette pathologie nécessite un traitement et on sait toutes que les médicaments, enceinte, ce n’est pas forcément la panacée. Autant prévenir que guérir. La meilleure des préventions, ce n’est pas un scoop, c’est le lavage des mains aussi souvent que possible et surtout en sortant des toilettes et avant de préparer et de savourer le repas. Autant que faire se peut, il faudrait éviter les lieux publics en période de pic épidémique et notamment les bus et le métro. Porter des gants permet d’éviter d’être en contact avec des microbes en activant les portes, en se tenant aux rampes de soutien, etc.… ou en poussant le caddie au supermarché. Pensez d’ailleurs à bien vous laver les mains aussi dès que vous rentrez, après avoir été en contact avec des surfaces qui pourraient être porteuses de virus.

Voir Aussi

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire