En train de lire
Une pompe à insémination artificielle pour faciliter une grossesse sur le point de voir le jour ?

Une pompe à insémination artificielle pour faciliter une grossesse sur le point de voir le jour ?

Essayer d’avoir un bébé tout en faisant ses activités habituelles, cela vous paraît impossible ? Eh bien non ! Des chercheurs britanniques de Reproductive Services ont mis au point Evie, une pompe à insémination artificielle qui permet de faciliter une grossesse pour les couples qui ont du mal à concevoir un bébé naturellement…

La FIV, qu’est-ce-que c’est ?

Une fécondation in vitro (FIV) est une technique d’Assistance Médicale à la Procréation. Elle est dite « in vitro », car contrairement à une fécondation naturelle (fécondation in vivo), celle-ci se passe à l’extérieur du corps de la femme. Chez les femmes de moins de 34 ans, le taux de réussite est de 85% avec ses propres ovules. Selon l’Inserm, les taux de réussite de la FIV sont de l’ordre de 20%, en règle générale.

Pour cette nouvelle méthode, rien de plus simple : un médecin place un cathéter dans l’utérus, qui est relié à une pompe, laquelle est fixée sur la jambe de la femme. Et ainsi, durant quatre heures, la pompe libère le sperme présent à l’intérieur lentement. Une méthode non invasive moins chère qu’une fécondation in vitro (en France, le coût moyen pour la Sécurité Sociale d’un cycle de FIV complet est d’environ 4 100 €) et qui se trouve être au même prix qu’une insémination artificielle. La pompe serait alors un bon moyen pour les couples infertiles n’ayant pas de gros revenus financiers, de pouvoir avoir un bébé.

Un très bon taux de réussite

Les chercheurs britanniques espèrent alors pouvoir commercialiser cette pompe à insémination artificielle l’année prochaine, au Royaume-Uni pour un coût d’environ 676 euros. Mais avant, le dispositif doit recevoir la validation des agences sanitaires, dont l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé en France. Les experts ont d’ailleurs commencé à faire des essais sur 250 femmes. Résultat ? Evie se trouverait aussi efficace qu’une FIV, obtenant un taux de réussite de 35%. Interrogé par le quotidien britannique The Times, David Daily, l’un des concepteurs a mis en avant la liberté que procure cette pompe à insémination artificielle : « Une fois le cathéter posé, la patiente peut quitter l’hôpital, aller au travail, rentrer à la maison. Quatre heures après elle peut retirer l’appareil elle-même. C’est un traitement peu cher qui demande peu de technologie ».


Et vous qu’en pensez-vous ? Ce nouveau dispositif vous attirerait-il si vous rencontriez des problèmes de fertilité ?

Voir Aussi

Evie-pompe-insémination-artificielle-invention

Crédit photos : © Reproductive Services


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire