Assistance Médicale à la Procréation

Qu’est-ce que  l’assistance médicale à la procréation ?

L’assistance médicale à la procréation ou l’AMP, est un ensemble de techniques et de procédures médicales visant à permettre la conception en cas de stérilité ou d’infertilité.

Pourquoi l’assistance médicale à la procréation est-elle importante ?

L’assistance médicale à la procréation est importante car elle permet à des couples ayant des problèmes de fertilité ou des risques liés à des maladies, d’essayer de concevoir un enfant, et ce sans rapport sexuel. Elle permet en effet de rapprocher les spermatozoïdes des ovocytes dissociant rapport sexuel et fécondation. L’ovulation programmée, l’insémination artificielle, la fécondation in vitro sont quelques exemples d’AMP.

En savoir plus sur l’assistance médicale à la procréation

L’insémination artificielle est la technique d’AMP la plus simple et la moins coûteuse. Elle consiste en deux phases : une stimulation par traitement des ovocytes de la femme afin de générer un ou deux follicules matures, et la préparation du sperme du conjoint. L’insémination est programmée lorsque les follicules sont prêts, et se réalise sans hospitalisation.

La fécondation in vitro ou FIV est lorsque la fécondation du follicule est réalisée en laboratoire. On stimule d’abord les ovocytes de la femme, puis on les prélève. En laboratoire, on détecte les ovocytes pouvant être inséminés et on les met au contact de spermatozoïdes dans une boîte de culture. La fécondation se passe ainsi à l’extérieur du corps de la femme, et une fois les embryons triés, les embryons les susceptibles de se développer sont implantés dans le corps de la femme.

L’ovulation programmée est lorsque l’ovulation de la femme est étroitement surveillée afin de détecter le moment propice à la fécondation. La surveillance se fait le plus souvent par test urinaire et permet au couple de connaître la période de fécondation maximale.

Ces trois méthodes d’AMP ne sont pas uniques, et il existe encore de nombreuses manières d’assister médicalement à la procréation.

En France, en 2010, près d’1 naissance sur 40 est due à l’assistance médicale à la procréation, soit environ 22 000 enfants.

Un peu de lecture sur l’assistance médicale à la procréation

Assistance médicale à la procréation : dois-je prévenir mon patron ?


Royaume-Uni : la recherche embryonnaire est autorisée pour comprendre les fausses couches

Cet enfant est né d’un embryon congelé âgé de 12 ans

Le spermbot, un mini robot pour améliorer l’insémination artificielle