Neufmois.fr » Conception » La fĂ©condation in vitro

La fécondation in vitro

La fĂ©condation in vitro est une des techniques de procrĂ©ation mĂ©dicalement assistĂ©e. Elle donne la possibilitĂ© aux couples jugĂ©s stĂ©riles de concrĂ©tiser leur rĂȘve de fonder une famille.

Comment se passe une fécondation in vitro ? :

FIV : Ă©tape 1

Recueil des ovocytes


La stimulation ovarienne a pour but d’obtenir la croissance de plusieurs follicules permettant le recueil de plusieurs ovocytes. L’administration d’hormones permet ainsi de passer de une Ă  plusieurs cellules sexuelles matures produites par cycle. Un contrĂŽle Ă©chographique des ovaires et des dosages rĂ©pĂ©titifs d’oestradiol aussi appelĂ© monitorage permet de dĂ©terminer le nombre d’ovocytes matures produits, leur taille et d’éviter une stimulation excessive. Le mĂ©decin adaptera le traitement et la surveillance en fonction des rĂ©sultats. Lorsque les follicules ont atteint une taille suffisante, le mĂ©decin injecte une hormone qui dĂ©clenche l’ovulation  (HGC : gonadotrophines chorioniques). Les ovocytes terminent leur maturation et 34 Ă  36 heures aprĂšs l’injection de HGC, la ponction folliculaire se fait. En gĂ©nĂ©ral, cela se passe par voie vaginale sous anesthĂ©sie locale.

Recueil des spermatozoĂŻdes

Le recueil des spermatozoĂŻdes se fait par masturbation le jour de la ponction des follicules. Un dĂ©lai d’abstinence sexuelle de 2 Ă  6 jours est recommandĂ© afin de rĂ©colter des spermatozoĂŻdes de bonne qualitĂ©.

FIV : Ă©tape 2

Les ovocytes sont extraits des follicules et transférés dans un milieu de culture propre à la fécondation. Puis les ovocytes et les spermatozoïdes les plus mobiles récoltés sont mis en contact. Les spermatozoïdes doivent alors féconder les ovocytes. Ils sont conservés à 37°C dans une atmosphÚre qui permet de conserver un pH neutre.

FIV : Ă©tape 3

Le transfert des embryons
48 heures aprĂšs, on peut dĂ©jĂ  connaĂźtre le nombre d’embryons obtenus. C’est Ă  ce moment que 2 ou 3 embryons sont alors transfĂ©rĂ©s Ă  l’intĂ©rieur de l’utĂ©rus. Pour augmenter les chances de grossesse, certains laboratoires poursuivent la culture in vitro des embryons 1 Ă  4 jours de plus. C’est la coculture.
Le transfert est indolore et trĂšs rapide. Un fin tuyau en plastique est introduit dans l’utĂ©rus et les embryons sont poussĂ©s dans la cavitĂ© utĂ©rine Ă  l’aide d’une seringue.

AprĂšs la FIV

Les autres embryons seront congelĂ©s pour, en cas d’échec, ĂȘtre replacĂ©s dans un prochain cycle ou si le couple dĂ©sire d’autres enfants dans les deux ans qui suivent l’accouchement aprĂšs une fĂ©condation rĂ©ussie. Deux semaines aprĂšs le transfert des embryons, un test permet de dĂ©terminer s’il y a grossesse ou pas. Les grossesses par fĂ©condation in vitro sont des grossesses normales et ne demandent pas de surveillance supplĂ©mentaire. NĂ©anmoins, le risque de grossesse multiple est augmentĂ© du fait du transfert de plusieurs embryons. Une tentative de FIV coĂ»te environ 2500€. Dans le cadre d’un traitement de stĂ©rilitĂ© la FIV est prise en charge Ă  100% par la sĂ©curitĂ© sociale. Les demandes sont Ă  faire auprĂšs de votre gynĂ©cologue.


À lire absolument