Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Payton Gilmore, née avec l’intestin grêle déformé, a 5 ans maintenant

La naissance de leur petite fille Payton, n’a pas été très facile pour Sharon et Andrew Gilmour (ou Gilmore), un couple vivant en Australie. En effet, leur petite puce est née avec cinq semaines d’avance, une prématurée qui aurait pu ne pas survivre…

Dès sa naissance, les médecins réalisent une radiographie à Payton, qui révèle que l’intestin grêle est mal-formé. La situation est très grave. En effet, un bébé naît, en moyenne, avec un intestin grêle d’environ 150 centimètres, alors que Payton en avait seulement 50 centimètres et en très mauvais état.  Il a donc fallu agir très vite sur la petite.
Interviewée par le Daily Mail australien, Sharon, la mère de Payton a dévoilé qu’ils se sont tous les trois précipités à l’hôpital Wollongong, dans la ville du même nom, afin de faire en sorte que leur fille survive. Payton n’avait que trois jours quand les médecins lui ont fait sa première opération pour lui sauver la vie.

Elle ne pouvait pas se nourrir

Payton était dans l’incapacité de manger, le personnel de l’hôpital ont donc dû lui insérer un tube intraveineux qui passe directement par le cœur afin qu’elle puisse se nourrir. Son estomac, lui, ne pouvait pas en contenir.

peytonbebe
© Huggies

Dix semaines après avoir été admise dans l’hôpital, Payton était « transférée dans un hôpital pour enfant à Sydney« , a confié la maman. Quelques temps après, les médecins tentent d’apposer une sonde naso-gastrique, pour que Peyton puisse se nourrir par l’estomac, et voir si celui-ci veut bien contenir ce qu’elle mange. Sharon Gilmore (ou Gilmour) a dévoilé, « C’était une formule spécialisée, très légère pour son ventre qui n’avait jamais vu de nourriture avant. »


L’amour guérit toutes les blessures

C’est à l’âge de six mois que la sonde intraveineuse a pu être enlevée du corps de la petite, et qu’elle a pu rentrer à la maison. Aujourd’hui, Peyton à 5 ans et s’en est sortie. Bien entendu, son état est toujours contrôlé et le sera à vie, mais elle grandit bien. Selon le couple, c’est l’amour et les câlins qui « l’ont aidée à guérir », confie la maman, émue.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire