Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » AprĂšs 17 fausses couches, cette mĂšre courage est enfin devenue maman de quatre petits bouts !

AprĂšs 17 fausses couches, cette mĂšre courage est enfin devenue maman de quatre petits bouts !

©NottinghamPost/SWNS.com

Faire face Ă  une fausse couche est une Ă©tape difficile Ă  surmonter dans un couple… Devoir faire le deuil d’un enfant qu’on ne connaĂźtra jamais, avant de pouvoir enfin relever la tĂȘte et se sentir prĂȘt Ă  affronter la dure rĂ©alitĂ© de la vie. Une fausse couche, deux fausses couches, c’est horrible. Alors imaginez dix-sept ! C’est le nombre de fausse couche qu’a fait Lytina Kaur, avant de devenir la maman de quatre choupettes, en seulement 9 mois.

Un cancer dĂ©couvert Ă  l’Ăąge de 17 ans

Alors qu’elle n’avait que 17 ans, les mĂ©decins ont diagnostiquĂ© Ă  Lytina Kaur une leucĂ©mie myĂ©loĂŻde aiguĂ«. Pour information, ce type de cancer prend naissance dans les cellules-souches du sang. Un an plus tard, elle a subi une transplantation d’une moelle osseuse. Malheureusement, selon les mĂ©decins, ce cancer signifiait que cette jeune femme, originaire de Nottingham, au Royaume-Uni, ne pourrait pas avoir d’enfant. À l’annonce de cette nouvelle, la Britannique Ă©tait encore jeune, et ne se rendait pas compte des propos que tenaient les mĂ©decins. InterrogĂ©e par le Daily Mail, elle a expliquĂ© qu’aprĂšs son mariage, alors qu’elle Ă©tait ĂągĂ©e de 23 ans, cette nouvelle Ă©tait « dĂ©chirante ». Se sont alors ensuivies de nombreuses tentatives pour ĂȘtre parents… Tout d’abord, entre 2013 et 2015, le couple a rĂ©alisĂ© six tentatives d’implantation d’un embryon dans une mĂšre porteuse, dans un hĂŽpital en Inde. Toutes les tentatives se sont soldĂ©es par une fausse couche. Mais en fĂ©vrier 2015, le couple a enfin pu se rĂ©jouir ! Alors que tous deux souhaitaient faire une tentative de fĂ©condation in vitro, Lytina Raur apprend qu’elle est enceinte ! Pour information, en France, la gestation pour autrui (GPA) est illĂ©gale en France. Le recours Ă  une mĂšre porteuse est punissable de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende pour l’intermĂ©diaire qui permet qu’elle se rĂ©alise (comme un mĂ©decin).

Quatre bébés en neuf mois

Un vĂ©ritable choc pour l’heureux couple qui ne pensait pas qu’un miracle comme celui-ci pouvait avoir lieu. En septembre 2015, la trentenaire a donnĂ© naissance Ă  sa petite puce Kirian, venue au monde par cĂ©sarienne. Cette petite choupette fait alors le bonheur de ses parents, qui pensaient ne pas pouvoir devenir parents. Au Daily Mail, elle a racontĂ© : « C’Ă©tait un choc. Mon mari et moi nous nous attendions Ă  une fausse couche. » Et pour ne pas s’ajouter davantage de stress, le couple avait alors dĂ©cidĂ© de ne rien dire au sujet de la grossesse de madame, mĂȘme pas Ă  leurs proches…

Deux mois plus tard, en novembre 2015, des jumelles viennent au monde dans un hĂŽpital en Inde. Eh oui, pour aider au mieux ce couple, l’hĂŽpital avait alors implantĂ© les quatre derniers embryons dans une mĂšre porteuse ! Le couple, ainsi que leur premiĂšre fille, s’est envolĂ© pour l’Inde afin d’aller chercher leurs deux autres filles, Kajal et Kavita… Et surprise ! Alors qu’elle Ă©tait en voyage lĂ -bas, elle a, une fois encore appris une bonne nouvelle : elle Ă©tait de nouveau enceinte !

En juin 2016, leur derniĂšre petite puce, Kiyara est nĂ©e prĂ©maturĂ©e aprĂšs 28 semaines de grossesse. La petite fille a alors passĂ© neuf semaines en soins nĂ©onatals de l’hĂŽpital, avant de pouvoir rentrer au domicile familial, retrouver ses parents ainsi que ses sƓurs. Heureusement, bien qu’elle soit arrivĂ©e en avance, la petite Kiyara n’a pas eu de complications de santĂ©, nous informe la mĂšre de famille nombreuse. Une maman Ă  prĂ©sent heureuse et comblĂ©e grĂące Ă  l’amour que lui apportent ses quatre choupettes !

apres-17-fausses-couches-devient-maman-en-9-mois-de-quatre-filles

À lire absolument

Laisser un commentaire