Après 17 fausses couches, cette mère courage est enfin devenue maman de quatre petits bouts !

Faire face à une fausse couche est une étape difficile à surmonter dans un couple… Devoir faire le deuil d’un enfant qu’on ne connaîtra jamais, avant de pouvoir enfin relever la tête et se sentir prêt à affronter la dure réalité de la vie. Une fausse couche, deux fausses couches, c’est horrible. Alors imaginez dix-sept ! C’est le nombre de fausse couche qu’a fait Lytina Kaur, avant de devenir la maman de quatre choupettes, en seulement 9 mois.

Un cancer découvert à l’âge de 17 ans

Alors qu’elle n’avait que 17 ans, les médecins ont diagnostiqué à Lytina Kaur une leucémie myéloïde aiguë. Pour information, ce type de cancer prend naissance dans les cellules-souches du sang. Un an plus tard, elle a subi une transplantation d’une moelle osseuse. Malheureusement, selon les médecins, ce cancer signifiait que cette jeune femme, originaire de Nottingham, au Royaume-Uni, ne pourrait pas avoir d’enfant. À l’annonce de cette nouvelle, la Britannique était encore jeune, et ne se rendait pas compte des propos que tenaient les médecins. Interrogée par le Daily Mail, elle a expliqué qu’après son mariage, alors qu’elle était âgée de 23 ans, cette nouvelle était « déchirante ». Se sont alors ensuivies de nombreuses tentatives pour être parents… Tout d’abord, entre 2013 et 2015, le couple a réalisé six tentatives d’implantation d’un embryon dans une mère porteuse, dans un hôpital en Inde. Toutes les tentatives se sont soldées par une fausse couche. Mais en février 2015, le couple a enfin pu se réjouir ! Alors que tous deux souhaitaient faire une tentative de fécondation in vitro, Lytina Raur apprend qu’elle est enceinte ! Pour information, en France, la gestation pour autrui (GPA) est illégale en France. Le recours à une mère porteuse est punissable de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende pour l’intermédiaire qui permet qu’elle se réalise (comme un médecin).

Quatre bébés en neuf mois

Un véritable choc pour l’heureux couple qui ne pensait pas qu’un miracle comme celui-ci pouvait avoir lieu. En septembre 2015, la trentenaire a donné naissance à sa petite puce Kirian, venue au monde par césarienne. Cette petite choupette fait alors le bonheur de ses parents, qui pensaient ne pas pouvoir devenir parents. Au Daily Mail, elle a raconté : « C’était un choc. Mon mari et moi nous nous attendions à une fausse couche. » Et pour ne pas s’ajouter davantage de stress, le couple avait alors décidé de ne rien dire au sujet de la grossesse de madame, même pas à leurs proches…

Deux mois plus tard, en novembre 2015, des jumelles viennent au monde dans un hôpital en Inde. Eh oui, pour aider au mieux ce couple, l’hôpital avait alors implanté les quatre derniers embryons dans une mère porteuse ! Le couple, ainsi que leur première fille, s’est envolé pour l’Inde afin d’aller chercher leurs deux autres filles, Kajal et Kavita… Et surprise ! Alors qu’elle était en voyage là-bas, elle a, une fois encore appris une bonne nouvelle : elle était de nouveau enceinte !


En juin 2016, leur dernière petite puce, Kiyara est née prématurée après 28 semaines de grossesse. La petite fille a alors passé neuf semaines en soins néonatals de l’hôpital, avant de pouvoir rentrer au domicile familial, retrouver ses parents ainsi que ses sœurs. Heureusement, bien qu’elle soit arrivée en avance, la petite Kiyara n’a pas eu de complications de santé, nous informe la mère de famille nombreuse. Une maman à présent heureuse et comblée grâce à l’amour que lui apportent ses quatre choupettes !

apres-17-fausses-couches-devient-maman-en-9-mois-de-quatre-filles

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire