Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Maman Ă  la tĂȘte d’une famille nombreuse, comment je gĂšre ?

Maman Ă  la tĂȘte d’une famille nombreuse, comment je gĂšre ?

Hello, moi c’est Carla ! Alors voilĂ  ma situation : maman d’une famille nombreuse, la question qui revient tout le temps est « comment fais-tu pour gĂ©rer ? ». Nous avons Ă  la maison 5 enfants d’Ăąges rapprochĂ©s : un bĂ©bĂ©, un de 4 ans, une de 5 et deux de 6. Mais ils ne viennent pas tous de mon utĂ©rus. Les deux garçons de mon chĂ©ri sont avec nous la moitiĂ© du temps. Entre le boulot, la maison, les devoirs, les activitĂ©s, les horaires atypiques du papa et une petite qui ne fait pas encore toutes ses nuits, c’est du sport ! Pour que ça fonctionne, on a rapidement Ă©tabli un code digne des plus grandes sociĂ©tĂ©s du CAC 40.

Etre ferme sur les rĂšgles

Nous avons Ă©tĂ© propulsĂ© famille nombreuse en emmĂ©nageant ensemble, et on s’est vite rendu compte que ce qui est permis avec 1 ou 2 enfants ne peut pas l’ĂȘtre avec 4 ou 5. Les enfants ont besoin de savoir ce qu’ils peuvent faire et ce qu’ils ne peuvent pas entreprendre, surtout dans les familles recomposĂ©es oĂč les rĂšgles ne sont pas les mĂȘmes partout. Si les rĂšgles du jeu sont fixĂ©es et qu’elles ne changent pas, c’est rassurant, et ça finit par rentrer. Par exemple, pas de jouet dans le salon, pas de tĂ©lĂ© avant l’Ă©cole, chaussons aux pieds et mains lavĂ©s. Comme le dit mon grand : « Maman, si elle doit rĂ©pĂ©ter et se fĂącher, ça lui gĂąche de l’Ă©nergie et aprĂšs elle en a plus pour jouer avec nous ».

Tout le monde met la main Ă  la pĂąte

Ce n’est pas parce que j’ai un utĂ©rus que l’aspirateur est mon objet favori et la cuisine ma piĂšce prĂ©fĂ©rĂ©e. Mon homme n’est pas un baby-sitter, il reprĂ©sente 50% des adultes de la maison, il a lui aussi deux mains et peut donc au mĂȘme titre que moi vider le lave-vaisselle ou Ă©tendre une machine. Quand il rentre tard, les enfants ont mangĂ© et sont en pyjama, j’attends qu’il se passe la mĂȘme chose quand je ne suis pas lĂ . Et franchement, en couple, on n’ pas mieux Ă  faire que de s’engueuler pour savoir qui sort la poubelle ?

Pareil pour les enfants : j’attends qu’Ă  leur niveau, ils participent Ă  la vie de la maison. Si les vĂȘtements ne sont pas au sale, je ne vais pas aller Ă  la pĂȘche dans leur chambre. C’est plus facile et plus rapide de ramasser soi-mĂȘme, mais ce sont de bonnes habitudes pour le futur. Il y a un planning hebdomadaire dans la cuisine, et les enfants se prennent au jeu de regarder eux-mĂȘmes qui va mettre la table et qui va dĂ©barrasser.

À lire absolument

Laisser un commentaire