Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Après 17 fausses couches, cette mère courage est enfin devenue maman de quatre petits bouts !

Après 17 fausses couches, cette mère courage est enfin devenue maman de quatre petits bouts !

©NottinghamPost/SWNS.com

Faire face Ă  une fausse couche est une Ă©tape difficile Ă  surmonter dans un couple… Devoir faire le deuil d’un enfant qu’on ne connaĂ®tra jamais, avant de pouvoir enfin relever la tĂŞte et se sentir prĂŞt Ă  affronter la dure rĂ©alitĂ© de la vie. Une fausse couche, deux fausses couches, c’est horrible. Alors imaginez dix-sept ! C’est le nombre de fausse couche qu’a fait Lytina Kaur, avant de devenir la maman de quatre choupettes, en seulement 9 mois.

Un cancer dĂ©couvert Ă  l’âge de 17 ans

Alors qu’elle n’avait que 17 ans, les mĂ©decins ont diagnostiquĂ© Ă  Lytina Kaur une leucĂ©mie myĂ©loĂŻde aiguĂ«. Pour information, ce type de cancer prend naissance dans les cellules-souches du sang. Un an plus tard, elle a subi une transplantation d’une moelle osseuse. Malheureusement, selon les mĂ©decins, ce cancer signifiait que cette jeune femme, originaire de Nottingham, au Royaume-Uni, ne pourrait pas avoir d’enfant. À l’annonce de cette nouvelle, la Britannique Ă©tait encore jeune, et ne se rendait pas compte des propos que tenaient les mĂ©decins. InterrogĂ©e par le Daily Mail, elle a expliquĂ© qu’après son mariage, alors qu’elle Ă©tait âgĂ©e de 23 ans, cette nouvelle Ă©tait « dĂ©chirante ». Se sont alors ensuivies de nombreuses tentatives pour ĂŞtre parents… Tout d’abord, entre 2013 et 2015, le couple a rĂ©alisĂ© six tentatives d’implantation d’un embryon dans une mère porteuse, dans un hĂ´pital en Inde. Toutes les tentatives se sont soldĂ©es par une fausse couche. Mais en fĂ©vrier 2015, le couple a enfin pu se rĂ©jouir ! Alors que tous deux souhaitaient faire une tentative de fĂ©condation in vitro, Lytina Raur apprend qu’elle est enceinte ! Pour information, en France, la gestation pour autrui (GPA) est illĂ©gale en France. Le recours Ă  une mère porteuse est punissable de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende pour l’intermĂ©diaire qui permet qu’elle se rĂ©alise (comme un mĂ©decin).

Quatre bébés en neuf mois

Un vĂ©ritable choc pour l’heureux couple qui ne pensait pas qu’un miracle comme celui-ci pouvait avoir lieu. En septembre 2015, la trentenaire a donnĂ© naissance Ă  sa petite puce Kirian, venue au monde par cĂ©sarienne. Cette petite choupette fait alors le bonheur de ses parents, qui pensaient ne pas pouvoir devenir parents. Au Daily Mail, elle a racontĂ© : « C’Ă©tait un choc. Mon mari et moi nous nous attendions Ă  une fausse couche. » Et pour ne pas s’ajouter davantage de stress, le couple avait alors dĂ©cidĂ© de ne rien dire au sujet de la grossesse de madame, mĂŞme pas Ă  leurs proches…

Deux mois plus tard, en novembre 2015, des jumelles viennent au monde dans un hĂ´pital en Inde. Eh oui, pour aider au mieux ce couple, l’hĂ´pital avait alors implantĂ© les quatre derniers embryons dans une mère porteuse ! Le couple, ainsi que leur première fille, s’est envolĂ© pour l’Inde afin d’aller chercher leurs deux autres filles, Kajal et Kavita… Et surprise ! Alors qu’elle Ă©tait en voyage lĂ -bas, elle a, une fois encore appris une bonne nouvelle : elle Ă©tait de nouveau enceinte !

En juin 2016, leur dernière petite puce, Kiyara est nĂ©e prĂ©maturĂ©e après 28 semaines de grossesse. La petite fille a alors passĂ© neuf semaines en soins nĂ©onatals de l’hĂ´pital, avant de pouvoir rentrer au domicile familial, retrouver ses parents ainsi que ses sĹ“urs. Heureusement, bien qu’elle soit arrivĂ©e en avance, la petite Kiyara n’a pas eu de complications de santĂ©, nous informe la mère de famille nombreuse. Une maman Ă  prĂ©sent heureuse et comblĂ©e grâce Ă  l’amour que lui apportent ses quatre choupettes !

apres-17-fausses-couches-devient-maman-en-9-mois-de-quatre-filles

À lire absolument

Laisser un commentaire