Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Quelle contraception aprĂšs l’accouchement ?

Quelle contraception aprĂšs l’accouchement ?

Les grossesses non dĂ©sirĂ©es qui surgissent peu de temps aprĂšs un accouchement sont frĂ©quentes. Environ 10% des femmes rĂ©ussissent Ă  ovuler trĂšs rapidement, c’est-Ă -dire dans les premiĂšres semaines aprĂšs leur dĂ©part de la maternitĂ©. Il n’y a pas de reprise de l’ovulation avant le 21e jour aprĂšs l’accouchement : une contraception n’est donc pas nĂ©cessaire avant ce dĂ©lai. A l’inverse, Ă  partir du 21e jour, il existe un retour de fertilitĂ© et une contraception devient donc nĂ©cessaire si le couple ne dĂ©sire pas un autre enfant dans l’immĂ©diat. Pour Ă©viter les risques de grossesse successive il existe plusieurs moyens de contraception, on fait le point.

Le choix de la contraception aprĂšs l’accouchement

GĂ©nĂ©ralement il est conseillĂ© de choisir sa contraception avant l’accouchement car une fois le bĂ©bĂ© arrivĂ©, on ne pense plus Ă  cela. Pour la plupart vous l’avez sans doute dĂ©jĂ  choisi avec votre mĂ©decin, mais pour les autres, sachez qu’il y a des moyens diffĂ©rents selon que vous allaitez votre enfant ou non.

Quelles contraception si vous allaitez votre enfant ?

La mĂ©thode de l’allaitement maternel et de l’amĂ©norrhĂ©e, dite la mĂ©thode MAMA, est un contraceptif naturel mais jusqu’à ce que bĂ©bĂ© atteigne ses 6 mois si vous respectez ces quelques indications contraignantes : vous devez allaiter votre bĂ©bĂ© de maniĂšre exclusive, c’est-Ă -dire jour et nuit Ă  la demande, avec 6 Ă  10 tĂ©tĂ©es par jour et uniquement si vos rĂšgles sont absentes pendant cette pĂ©riode, ce qui n’est pas le cas pour toutes les femmes. Il ne faut pas plus de 6 heures entre deux tĂ©tĂ©es la nuit, pas plus de 4 heures le jour. Si ces conditions sont respectĂ©es, l’allaitement bloque l’ovulation mais nous n’avons aucun moyen de savoir lorsque celle-ci revient. Il faut donc ĂȘtre vigilante.

Si l’allaitement n’est pas exclusif plusieurs mĂ©thodes de contraception s’offrent Ă  vous

Vous pouvez opter pour la pilule microprogestative qui est Ă  commencer 3 semaines aprĂšs la date de l’accouchement. La pause d’un implant aprĂšs 3 semaines est Ă©galement un moyen efficace qui ne compromet pas l’allaitement et est sans danger pour le bĂ©bĂ©.Un stĂ©rilet en cuivre ou hormonal peut ĂȘtre posĂ© 4 semaines aprĂšs l’accouchement, sauf en cas de cĂ©sarienne oĂč il faut attendre 3 mois. Le mĂ©decin ou la sage-femme peut vous poser le stĂ©rilet lors de la visite post-natale qui se situe en rĂšgle gĂ©nĂ©rale entre la 6Ăšme et la 8Ăšme semaine aprĂšs l’accouchement. Le stĂ©rilet n’a aucune rĂ©percutions sur l’allaitement et peut ĂȘtre retirĂ© Ă  tout moment si vous dĂ©sirez une seconde grossesse. Il n’affecte en aucun cas la fertilitĂ© ultĂ©rieure.

Si vous n’allaitez pas votre enfant

Selon l’OMS, vous pouvez reprendre votre contraception estroprogestative habituelle 21 jours aprĂšs l’accouchement si vous ne prĂ©sentez aucune contre-indication. Cependant, qu’il s’agisse de la pilule, de l’anneau ou du patch, il est prĂ©fĂ©rable de ne pas les utiliser dans les 42 jours qui suivent. Les risques de phlĂ©bite sont plus importants aprĂšs un accouchement, mieux vaut les minimiser.

L’utilisation des prĂ©servatifs est donc vivement conseillĂ©e durant toute cette pĂ©riode. Le spermicide peut aussi ĂȘtre une alternative Ă  la contraception post-grossesse, il est Ă  renouveler Ă  chaque fois qu’il y a rapport sexuel.

Le stĂ©rilet peut ĂȘtre posĂ© 4 Ă  6 semaines aprĂšs un accouchement que vous allaitiez ou non.

À lire absolument