Enceinte, comment soigner une indigestion ?

En période de fêtes, il n’est pas rare de payer quelques petits excès de table par une indigestion le lendemain, situation courante qui se complique un peu quand on est enceinte. Guide de survie pour passer le cap entre deux Réveillons.

Nausées, brûlures d’estomac, vomissements, maux de tête…

Les lendemains de fêtes sont souvent rythmés par d’innombrables symptômes d’indigestion. Enceinte, c’est déjà un état que l’on connaît trop souvent au premier trimestre et parfois au troisième trimestre et pour les moins chanceuses d’entre nous, rares heureusement, pendant toute la grossesse. Les fameuses hormones de la grossesse n’y sont pas pour rien, sans parler de la pression exercée sur l’estomac par l’utérus, dès le second trimestre. Si on y ajoute quelques excès alimentaires comme c’est souvent le cas en période de fêtes, on est bonne pour la totale.

Fractionnez et allégez vos repas

Enceinte, ne vous mettez pas à la diète complète même si vous souffrez d’indigestion. Fractionnez vos prises alimentaires en cinq petites collations composées de riz et de carottes vapeur, de poisson en papillote, de blancs de poulet grillé (sans la peau) et de pain grillé (ou biscottes).

Évitez les légumes verts si vos nausées s’accompagnent d’un transit très rapide. Sinon buvez du bouillon de légumes mijoté maison, sans sel ni apport de graisses, en n’oubliant pas d’ajouter un bulbe de fenouil, très efficace en cas d’indigestion.

Supprimez les produits laitiers pendant deux ou trois jours et tous les apports de sucres rapides (bonbons, chocolat, glaces, biscuits, sucre blanc ajouté…) Évitez aussi les fruits acides comme l’orange, sauf le citron (à éviter si vous souffrez de remontées acides). Une banane écrasée mélangée à une pomme râpée, ou une poire pochée (sans chocolat fondu) seront des desserts ou des collations légères et délicieuses.

Buvez à petites gorgées tout au long de la journée

Buvez de la tisane digestive. Demandez conseil au pharmacien car certaines plantes peuvent ne pas être indiquées pendant la grossesse. Préparez-vous des litres de tisane aromatisée avec du citron, très astringent. Misez aussi sur le gingembre, un vrai allié des femmes enceintes et un remède naturel efficace contre l’indigestion : mélangez 2 cuillères à café de miel à 1 cuillère à soupe de jus de gingembre et à 1 cuillère à soupe de jus de citron. Ajoutez une tasse d’eau au mélange.


Vous pouvez aussi demander au pharmacien quels anti-acides sont compatibles avec la grossesse pour limiter l’inconfort de l’indigestion.

Anticipez sur le prochain Réveillon

Avec ce régime post-Réveillon de Noël, vous devriez retrouver la forme très vite. Et pour celui du Jour de l’An, rivalisez de prudence. Un petit truc infaillible : arrivez une heure en retard (en ayant pris soin de boire un grand mug de tisane digestive avant de partir), cela vous évitera de vous lâcher sur les amuse-gueule de l’apéro.

Prévenez vos hôtes de votre état et de la nécessité d’alléger le menu pour vous (au pire, amenez votre gamelle comme au boulot, sauf qu’elle sera un peu plus festive), de prévoir pour vous des sorbets et de la salade de fruits frais plutôt qu’une part de gâteau à la crème pâtissière. Oui, ça fait un peu diva, mais toutes les convives qui surveillent leur ligne de près vont vous envier d’avoir une bonne raison de pouvoir faire disette gourmande sans paraître mal élevée. Et au moins vous commencerez l’année sans crise de foie.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire