Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Boire du lait enceinte, oui mais lequel ai-je le droit de consommer ?

  • Enceinte, pourquoi les qualités nutritives du lait sont bonnes pour moi et bébé ?
  • Lait pasteurisé, stérilisé, UHT… comment choisir son lait ?
  • Et le choisir micro-filtré c’est bien ?
  • Enceinte, le lait cru, j’ai le droit ?
  • Le lait entier, je peux en consommer pendant 9 mois ?
  • Et le lait demi-écrémé, c'est possible d'en boire quand on attend un bébé ?
  • Et le lait écrémé ?
  • Est-ce que je peux déguster un verre de lait frais ?
  • Lait de vache, oui ou non enceinte ?
  • Et si je le choisis sans lactose je peux le boire pendant la grossesse ?
  • Et le lait de brebis, pourquoi pas ?
  • Choisir son lait bio c’est meilleur ?
  • Quel est le meilleur lait à boire enceinte ?
  • Le lait en poudre, on pense quoi : bon ou mauvais produit ?
  • Le lait fermenté est-ce que c’est bon enceinte ?
  • Si j'aime le lait ribot, je peux continuer d'en consommer ?
  • Enceinte, le lait caillé, j’ai le droit ?
  • Les laits végétaux, on en parle ?
  • J’ai des remontés acides, j’arrête le lait ?
  • Avec des remontés acides, je remplace par quoi mon lait ?
  • Boire du lait aromatisé enceinte, n’est-ce pas trop calorique ?
  • Enceinte, j’ai bu du lait périmé, quels sont les risques pour bébé ?
  • Enceinte j’ai bu du lait cru, quels dangers pour bébé ?

Boire du lait, vous adorez ça mais enceinte est-ce qu’on a le droit de boire tout type de lait, et en quelle quantité ? Lait de vache, laits végétaux, lait aromatisé, lait ribot… On fait le point sur la manière de consommer cette source de calcium importante pour la femme enceinte et son bébé avec Sophie Gury, nutritionniste-diététicienne.

Enceinte, pourquoi les qualités nutritives du lait sont bonnes pour moi et bébé ?

Le lait est un aliment très intéressant pour la femme enceinte et son bébé, sa teneur en eau est idéale pour participer à la bonne hydratation de la femme enceinte. De plus on retrouve dans la composition du lait, des protéines, des lipides, des glucides mais aussi des vitamines et des minéraux (dont le calcium), qui sont indispensables pour assurer la croissance du fœtus. On distingue le lait d’origine animale : vache, brebis, chèvre, jument… du « lait végétal » qui n’a du lait que la couleur : lait d’amandes, de riz, de noisettes…

Lait pasteurisé, stérilisé, UHT… comment choisir son lait ?

Il est parfois difficile de s’y retrouver devant la multitude de produits que nous avons à disposition. Lorsque l’on est enceinte, il est préférable d’éviter tous les aliments crus, mal cuits ou encore mal lavés qui peuvent conduire à des infections (listériose, toxoplasmose, salmonellose…). Heureusement, les traitements thermiques du lait permettent de limiter les risques de contaminations.

  • Un lait pasteurisé a subi une pasteurisation entre 72 et 85°C pendant plusieurs secondes. Il se trouve au rayon frais et doit être consommé dans les 48 heures après ouverture. Il est totalement adapté pour la femme enceinte car la pasteurisation permet d’éliminer les agents pathogènes.
  • Un lait stérilisé a subi un traitement à plus de 150°C, on parle alors de lait UHT (Ultra Haute Température). Le lait se trouve en dehors des réfrigérateurs dans les magasins. Ce traitement un peu plus agressif permet d’assurer une conservation plus longue et la destruction de toutes les bactéries.

Et le choisir micro-filtré c’est bien ?

Avant l’étape de micro-filtration, le lait est séparé de la crème, cette dernière sera pasteurisée ou stérilisée. De son côté, le lait subit une micro-filtration qui permet de le séparer de ses micro-organismes dont les agents pathogènes. Le lait et la crème sont ensuite à nouveau mélangés. Cette méthode fait de lui un lait sécuritaire pour la femme enceinte. L’avantage de ce lait est le goût, qui ressemble au lait cru et sa conservation au frais après ouverture est plus longue que le lait pasteurisé. On le retrouve au rayon frais.

Enceinte, le lait cru, j’ai le droit ?

Le lait cru signifie que le lait n’a subi aucun traitement thermique. Il est rare d’en trouver au supermarché du fait de sa conservation très courte, il faut directement aller chez le producteur. Cependant, le risque de contamination de la maman est plus important du fait de l’absence de traitement. Il vaut donc mieux éviter durant toute la grossesse de consommer du lait cru.

Le lait entier, je peux en consommer pendant 9 mois ?

Le lait entier du commerce a subi un traitement thermique, donc il peut être consommé par la femme enceinte. Il contient un peu plus de matières grasses que les autres laits. On le reconnait par son bouchon rouge dans les rayons.

Et le lait demi-écrémé, c’est possible d’en boire quand on attend un bébé ?

Le lait demi-écrémé est totalement autorisé pour la femme enceinte, la pasteurisation ou la stérilisation a permis d’éliminer tous les agents pathogènes donc aucun risque de contamination. Sa composition est proche du lait entier sauf concernant les matières grasses qui sont moins présentes. Il est parfois mieux digéré que le lait entier.

Et le lait écrémé ?

Le lait écrémé contient très peu de matière grasse même si sa composition en glucides et en protéines est identique aux autres laits. Il est également pasteurisé ou stérilisé donc sans soucis pour la femme enceinte. En revanche, la quasi absence de graisse n’est pas intéressante pour la femme enceinte qui a besoin de lipides pour assurer la croissance du bébé.

Est-ce que je peux déguster un verre de lait frais ?

Le lait frais du commerce est un lait pasteurisé ou micro-filtré, il est très agréable à boire et est souvent plus goûtu que le lait stérilisé. Il n’y a aucun problème pour boire du lait frais. Il est important de veiller à bien le conserver au frais.

Lait de vache, oui ou non enceinte ?

Le lait de vache peut tout à fait être consommé durant la grossesse, il arrive que certaines personnes le digèrent moins bien ou préfère gustativement d’autres laits, elles peuvent aisément trouver le lait qui leur convient ailleurs.

Et si je le choisis sans lactose je peux le boire pendant la grossesse ?

Le lactose est le sucre du lait, en grandissant les adultes sécrètent moins de « lactase », une enzyme qui permet la digestion de ce sucre. Le lait sans lactose est préconisé lorsqu’un lait classique est mal digéré ou dans les cas d’intolérance au lactose. Un lait sans lactose est un lait qui durant sa production a eu un ajout de cette fameuse « lactase », il est comme « pré-digéré ». Il peut être intéressant chez la femme enceinte qui a du mal à digérer le lait classique.

Et le lait de brebis, pourquoi pas ?

Le lait de brebis subit les mêmes traitements que le lait de vache, donc pas de problème de risque de contamination pour la femme enceinte. Plus riche en matières grasses que le lait de vache, il est toutefois souvent mieux toléré au niveau digestif. Les yaourts au lait de brebis sont très appréciables pour leur douceur gustative et leur digestibilité.

Choisir son lait bio c’est meilleur ?

Un lait d’origine biologique certifie les conditions d’élevages des animaux (nourriture d’origine biologique, utilisation des antibiotiques très restreinte, un accès permanent aux pâturages pour brouter…). Il est recommandé de consommé un lait d’origine biologique pour la femme enceinte, cela permet d’éviter l’exposition à des antibiotiques, pesticides…retrouvés dans les laits non bio.

Quel est le meilleur lait à boire enceinte ?

Tout est une question de goût. Il faut penser en premier lieu au fait qu’il faut que le lait ne soit pas cru. Une fois ce paramètre validé, il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui vous plait le plus au niveau gustatif et digestif.

Le lait en poudre, on pense quoi : bon ou mauvais produit ?

Le lait en poudre est produit à partir de lait pasteurisé que l’on déshydrate. Il est possible pour la femme enceinte d’en consommer. La poudre a l’avantage de se conserver plus longtemps qu’un lait classique. Mais une fois la réhydratation effectuée, il faut le consommer rapidement.

Le lait fermenté est-ce que c’est bon enceinte ?

Le lait fermenté est un lait qui a été ensemencé à l’aide de micro-organismes. On retrouve une grande variété de laits fermentés. Il est important de le choisir pasteurisé afin de limiter tout risque de contamination pour la femme enceinte. Cette fermentation peut modifier légèrement le goût en le rendant plus acide mais elle permet aussi de le rendre plus digeste.

Si j’aime le lait ribot, je peux continuer d’en consommer ?

Le lait ribot est un lait fermenté très apprécié pour son goût et sa texture onctueuse. Ce lait est riche en protéines et plus digeste que le lait classique. La femme enceinte peut consommer du lait ribot tant que ce dernier mentionne « pasteurisé ». Il est important de le conserver au frais, de ne pas le faire bouillir et de le consommer rapidement.

Enceinte, le lait caillé, j’ai le droit ?

Le lait caillé est également un lait fermenté mais plus ferme que le lait ribot. Il est possible d’en consommer lors de la grossesse tant que celui-ci a subi un traitement thermique permettant de limiter tout risques de contamination.

Les laits végétaux, on en parle ?

Un lait végétal ou plutôt « jus végétal » est produit à partir d’un aliment d’origine végétale (riz, avoine, seigle, fruits à coque…) réduit en pâte, additionné d’eau et filtré. Ses qualités nutritionnelles sont assez différentes du lait de vache, car la composition n’est pas la même. Veillez à privilégier les « sans sucres ajoutés » lorsqu’ils proviennent du commerce, cela vous assure que le produit ne contient que son sucre naturel. L’avantage des lais végétaux ait qu’ils ont l’avantage d’être plus digestes et sans lactose par rapport aux laits animaux. Les jus végétaux industriels ont des compositions qui diffèrent selon l’aliment utilisé pour les produire et sont souvent enrichis en vitamines et minéraux. Comme les laits d’origine animale, ils ont été pasteurisés afin de limiter les risques de contaminations et sont donc consommables par la femme enceinte. Ces derniers ne font pas partis de la famille des produits laitiers, et ne se substituent pas au lait animal en terme de composition nutritionnelle. Il faut savoir qu’il ne faut pas de boisson végétale pour les nourrissons, ni les enfants avant 1 an.

Le lait de coco

Très appréciable en cuisine, il est reste néanmoins très riche en acides gras saturés. Son utilisation doit être raisonnée. L’eau de coco, moins riche en graisses peut également être consommée.

Exemple d’utilisation : Courgette au lait de coco et curry

Le lait d’amande

Son léger goût d’amande est très agréable, cependant il contient peu de protéines, il est donc important de l’introduire dans une alimentation équilibrée.

Exemple d’utilisation : crêpes à base de lait d’amande

Le lait de soja

La présence de phyto-œstrogènes dans le lait de soja fait de lui un aliment assez controversé notamment durant la grossesse. Afin d’éviter tout risque il est préférable de limiter sa consommation durant la grossesse et durant l’allaitement (1 produit à base de soja maximum par jour).

Le lait d’avoine

Dépourvu de calcium, il est souvent enrichi afin de combler cette absence. Il fait partie des boissons végétales les plus consommées, il contient peu de lipides et peu de protéines.

Exemple d’utilisation : porridge au lait d’avoine et flocons d’avoine

Le lait de noisettes

Son goût de noisette et sa consistance épaisse sont super agréables. Ce jus végétal est un peu plus riche que les autres laits végétaux.


Exemple d’utilisation : pancakes au lait de noisettes

Le lait de riz

Davantage liquide que les autres, son goût est peu prononcé, c’est pourquoi il est très souvent aromatisé. Les boissons végétales de riz sont souvent enrichies en sucre, leur consommation doit donc être limitée.

Exemple d’utilisation : riz au lait à la vanille et au lait de riz

J’ai des remontés acides, j’arrête le lait ?

Même si le lait semble calmer les brûlures d’estomac, ce dernier contient des protéines qui vont avoir tendance à favoriser la production d’acidité gastrique. Il vaut mieux diminuer la quantité de lait lorsque vous avez des brûlures d’estomac ou des remontées acides.

Avec des remontés acides, je remplace par quoi mon lait ?

Durant les remontés acides, vous pouvez éventuellement remplacer temporairement le lait animal par un lait végétal. Celui-ci sera mieux toléré au niveau digestif.

Boire du lait aromatisé enceinte, n’est-ce pas trop calorique ?

Le lait aromatisé est souvent plus riche en sucre, il est donc plus énergétique qu’un lait classique. De plus on peut retrouver des ajouts d’ingrédients « arômes, épaississants, colorants… ». Il peut aider la femme enceinte à consommer des produits laitiers si elle n’aime pas le lait sans arôme. Cependant sa consommation doit rester raisonnable durant la grossesse. Faites votre lait aromatisé vous-même avec des fraises bien lavées et un lait de vache ou un lait végétal pour un goûter, ça peut sympa à partager.

Enceinte, j’ai bu du lait périmé, quels sont les risques pour bébé ?

Si la bouteille de lait était neuve et bien conservée, que le lait n’avait ni odeur, ni goût, cela ne devrait pas poser de problème. Attention toutefois, à bien conserver les produits laitiers selon les principes de conservation stipulés sur la bouteille. Un lait mal conservé peut être à l’origine de contamination, ce qu’il faut éviter chez la femme enceinte. Dans les 2 cas préférez aller voir votre médecin pour faire le point et les examens qu’il faut pour vérifier votre santé et celle de bébé.

Enceinte j’ai bu du lait cru, quels dangers pour bébé ?

Le lait cru n’a pas eu de traitement thermique garantissant l’élimination des agents pathogènes, il peut exister un risque d’être contaminé par la listéria, une bactérie responsable de la listériose. Cette infection, le plus souvent asymptomatique, peut être très dangereuse pour le bébé. Il faut donc éviter de consommer du lait cru durant la grossesse. Si vous avez bu du lait cru, contactez votre médecin pour faire le point sur votre santé et celle de bébé, faire les examens en cas de besoin et vérifier que tout va bien.

Sources : 

 European Journal of Clinical Nutrition

Cerin.org

Ameli.fr

Merci à Sophie Gury, nutritionniste-diététicienne, pour sa participation à la rédaction de cet article santé 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Vertbaudet) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.