Enceinte, qu’est-ce-que je ne dois pas manger ?

alimentation-enceinte-neuf-mois

Parce que la santé de votre bébé passe avant tout, pendant la grossesse vous devez prendre certaines précautions alimentaires. Pour éviter tout risque d’infection néfaste au développement du bébé, on fait le point sur ce qu’il ne faut pas consommer.

Le foie : trop de vitamine A

Le foie, consommé de façon régulière, est plutôt à éviter car il contient énormément de vitamine A et on sait que trop de vitamine A peut nuire au développement du fœtus. Le foie gras quand à lui est également riche en vitamine A et c’est surtout un met fragile qui doit être consommé bien cuit car il peut être contaminé par la bactérie Listéria monocytogenes. Évitez donc les foies gras mi cuit.

Le lait cru et les fromages crus

La listériose est une maladie grave lorsqu’elle survient au cours de la grossesse. Elle se traduit par une fièvre inexpliquée et peut entraîner une fausse couche, un accouchement prématuré et peut avoir de graves conséquences sur la santé du bébé. Porteurs de cette bactérie, le lait cru et les fromages crus sont donc à proscrire de l’alimentation pendant le temps de la grossesse. Pour les autres fromages n’hésitez pas à enlever la croûte avant de les consommer.

Le poisson cru

La consommation de poisson cru peut entraîner la transmission de maladies comme la listériose. Cette maladie liée à la bactérie listéria peut en effet avoir de graves conséquences sur la santé et le développement du fœtus. Elle peut être fatale à tout moment de la grossesse. En ce qui concerne le poisson fumé, lui aussi reste un met très sensible même si on trouve maintenant des poissons fumés « pasteurisés », consommez le cuit pour éviter tout risque. Les mets de type surimi ou tarama sont également susceptibles d’être contaminés, évitez les aussi.

La charcuterie

Comme le poisson cru, le saucisson, le pâté ou encore les rillettes, les produits en gelée peuvent être porteur de la listéria. Pour éviter les problèmes de santé et la moindre malformation du bébé, mieux vaut bannir la charcuterie de son alimentation quelque temps.  Pour le jambon, préférez des produits pré emballés qui ont moins de risque d’être contaminés.

La viande rouge crue

Aliment bâtisseur, la viande rouge est intéressante du point de vue nutritionnel. Riche en fer et en protéines, elle est indispensable pour construire et nourrir les tissus de votre corps et ceux de votre bébé. Cependant, afin d’éviter les infections inutiles, ne la consommez pas crue ou mal cuite. Une viande crue peut être porteuse de listériose ou de toxoplasmose, maladies qui peuvent s’avérer dangereuses pendant la grossesse. Les steaks hachés, particulièrement fragiles, doivent toujours être cuits à cœur.

Les crustacés et les mollusques

Pendant la grossesse, on oublie les crustacés et les mollusques qui peuvent vous intoxiquer. Ces derniers contiennent en effet des micro-organismes porteurs de maladies qui peuvent être néfastes pour vous et pour la santé et le développement du fœtus.


La caféine

Pendant la grossesse, n’abusez pas de la caféine que vous trouverez dans le café, le thé et certains soda. Ces boissons sont fortement déconseillées à haute dose car elles augmentent le rythme cardiaque. De plus, il semblerait qu’une forte consommation de café ait une conséquence négative sur la taille et le poids du bébé ainsi que sur une arrivée prématurée. La consommation de café pourrait aussi être corrélée à des risques de fausses couches. Pour ne prendre aucun risque, privilégiez les boissons comme la tisane et limitez votre consommation.

L’alcool

Parce que quand maman boit c’est bébé qui trinque, l’alcool est à bannir de votre quotidien pendant 9 mois. Vous n’aurez droit à aucun écart. L’alcool passant à travers la barrière placentaire, les conséquences peuvent être négatives pour la santé du bébé. Cible principale de l’alcool, le système nerveux central fœtal peut être touché et entraîner de graves séquelles pour l’enfant. De plus, la consommation d’alcool favorise aussi la prématurité et le petit poids du bébé.

Dans tous les cas, nettoyez régulièrement frigidaire et plan de travail et lavez vous soigneusement les mains avant de cuisiner. Évitez les contaminations croisées en lavant fruits et légumes et en séparant les aliments. Enfin, réchauffez toujours les restes de plats cuisinés.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire