5 choses à savoir pour mieux vivre ses contractions

Aïe, ça tire dans le ventre ! Ouille, ça pince dans le bas-ventre ! Et si c’était une contraction ? Affolée, on se précipite à la maternité… pour rien ! Comment faire la différence entre des simples maux de ventre, les mouvements du bébé et des vraies contractions ? Les explications de Christine Blanchot-Isola, sage-femme.

On peut ressentir des pincements ou des tiraillements sans que ce soit forcément des contractions.
VRAI Ces douleurs physiologiques, fréquentes sont liées à la transformation du corps pendant la grossesse. Quand bébé donne un coup de pied, votre ventre est tendu d’un seul côté alors que lorsque l’utérus se contracte, toute la peau du ventre se tend. La sensation éprouvée lors d’une contraction ressemble à celle ressentie lorsque les muscles abdominaux se contractent. Mais, avec une différence de taille : vous ne contrôlez pas les mouvements et vous n’allez pas ressentir forcément de douleur.

On ne ressent des contractions de toute façon qu’au moment de l’accouchement.  
FAUX Dès le quatrième ou le cinquième mois de grossesse, parfois même avant, on peut avoir des contractions même si, jusqu’à quatre mois, la sensation éprouvée ressemble plus à des « maux » de ventre. Les contractions durent plus ou moins longtemps, de quelques secondes à une minute.

Il faut toujours consulter si on a des contractions avant le terme.
FAUX Les contractions ne doivent pas vous inquiéter si elles se produisent trois ou quatre fois par jour, souvent en fin de journée. Sauf en cas de pathologies particulières, dépistée au cours des visites prénatales, ces contractions n’ont rien d’inquiétant. Néanmoins, si elles sont très fréquentes dans la journée et à n’importe quelle heure, voire même douloureuses, oui, il vaut mieux consulter pour le cas où…


Des contractions accompagnées de pertes blanches sont un symptôme d’alerte.
VRAI Si les contractions sont douloureuses ou accompagnées de saignements ou de pertes blanches importantes, il faut consulter rapidement. Une échographie du col utérin peut être prescrite pour compléter l’examen clinique et évaluer le risque d’accouchement prématuré. Il faudra alors stopper les contractions. Mais une fois sur deux, l’origine des contractions est d’ordre psychologique.

Au cours du dernier mois de grossesse, les contractions sont toujours signe que le début du travail est imminent.  
FAUX Au cours du dernier mois de grossesse, vous pouvez ressentir des contractions appelées contractions de Braxton Hicks qui sont une sorte de préparation à la naissance mais ne sont pas significatives d’un début de travail. Pour vous soulager, prenez des bains chauds, des antispasmodiques et asseyez-vous sur un ballon. Les contractions ressenties lors d’un « faux » travail sont très douloureuses et très fatigantes mais n’ont pas d’incidence sur la modification du col de l’utérus. Il existe des traitements pour soulager l’inconfort et la douleur, aussi il ne faut pas hésiter à consulter.
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire