Les visites prénatales

Au nombre de sept, les visites prénatales sont non seulement obligatoires mais indispensables tout au long de votre grossesse.

 

Sept visites prénatales pendant la grossesse

Pour votre première visite, préparez une liste des questions qui vous préoccupent. Établissez aussi un récapitulatif de vos maladies passées, interventions chirurgicales et problèmes gynécologiques divers. Sachez encore que le médecin vous interrogera sur les membres de votre famille pour prendre en compte leurs antécédents médicaux. Cette première visite doit avoir lieu avant la fin de ce troisième mois de grossesse. Au cours des visites prénatales, votre médecin assurera un suivi très utile de l’état de votre col, contrôlera votre prise de poids, et mesurera les augmentations de poids et de taille du bébé, ainsi que sa position dans votre ventre.

 


Le carnet de grossesse

Les frais occasionnés par ce suivi médical vous seront remboursés à 100 % par la Sécurité sociale dans le cadre de l’assurance maternité. Pour en bénéficier, vous devrez déclarer votre grossesse avant la quatorzième semaine de grossesse (seize semaines d’aménorrhée), et attester avoir passé ces examens médicaux obligatoires, avant – et aussi après – la naissance. Cette déclaration de grossesse doit être faite après le premier examen prénatal obligatoire à l’issue duquel votre médecin ou votre sage-femme vous remettra un formulaire comportant plusieurs volets numérotés. Vous enverrez le premier accompagné, si vous êtes salariée, de vos trois derniers bulletins de salaire à la Sécurité sociale. Un « carnet » de maternité vous sera adressé par retour. Ce « carnet » peut se présenter différemment selon les caisses de Sécurité sociale. Il est indispensable de l’avoir avec vous au moment des examens médicaux et des différentes formalités à accomplir, afin de bénéficier sans retard de l’assurance maternité et des prestations familiales. A savoir : depuis la création de la carte Vitale, les étiquettes autocollantes ne sont plus obligatoires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire