Neufmois.fr » Ma Grossesse » Les transformations du corps pendant la grossesse

Les transformations du corps pendant la grossesse

Depuis que vous ĂȘtes enceinte, vous ne vous sentez plus tout Ă  fait la mĂȘme, ni tout Ă  fait une autre… Et oui, votre corps se transforme ! Attendez-vous Ă  quelques changements tout au long de la grossesse.

Le corps féminin se modifie pour la grossesse

Il arrive que la transformation du corps provoque parfois quelques petits soucis dus au bouleversement hormonal. La grossesse entraîne, en effet, un certain nombre de modifications plus ou moins agréables.

Les seins se préparent à allaiter

Vos seins se préparent à l’allaitement . L’augmentation de leur volume intervient assez rapidement et ce, sous l’influence des hormones. Au fil de votre grossesse, ils vont devenir plus lourds et tendus, quelquefois même un peu douloureux. Cela s’explique sans difficulté : les canaux qui vont véhiculer le lait sont plus largement irrigués de sang. Par ailleurs, l’aréole s’élargit, devient plus sombre et présente de petites protubérances ; le mamelon, quant à lui, se fait plus saillant. Il peut arriver, dès le quatrième mois, que vos seins sécrètent un liquide jaune d’or, du colostrum, précurseur de votre futur lait.
N’essayez pas d’empêcher, ni même de forcer son écoulement.

L’utérus s’agrandit pendant la grossesse

Le développement du volume de l’utérus, qui va s’amplifier au cours des mois pour atteindre un volume de quatre litres et demi, provoque parfois, au début, de fréquentes envies d’uriner. En effet, l’utérus, de la taille d’une orange en ce deuxième mois, pèse sur la vessie. Ce désagrément disparaît souvent au bout de quelques semaines car l’utérus remonte de plus en plus vers l’abdomen jusqu’à atteindre, au huitième mois, la pointe du sternum. De petites douleurs au niveau du bassin ou de l’aine sont également naturelles. Les muscles et les ligaments qui maintiennent l’utérus travaillent et vous imposent ce petit désagrément. Toutes ces petites gênes disparaissent avec le temps : soyez patiente !

 

À lire absolument

Laisser un commentaire