Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Booster sa fertilité naturellement pour tomber enceinte : comment faire ?

  • Pourquoi manger des aliments riches en antioxydants quand on veut un bébé ?
  • Quels aliments sont riches en antioxydants ?
  • Pourquoi on réduit son apport en glucides si on veut tomber enceinte ?
  • Et par quoi on remplace les glucides ?
  • Manger plus de fibres si on veut améliorer sa fertilité ?
  • Et où trouver des bonnes sources de fibres ?
  • On arrête le café pour tomber enceinte ?
  • Par quoi on remplace du café pour améliorer sa fertilité ?
  • Doper son apport en fer, pourquoi c'est efficace pour faire un bébé ?
  • Où trouver du fer ?
  • Les huiles essentielles pour booster la fertilité, oui ou non ?
  • La naturopathie pour booster la fertilité, on y croit ?
  • L'homéopathie pour booster sa fertilité, oui ou non ?
  • L'acupuncture, pour augmenter ses chances d'être enceinte, comment ça marche ?
  • Le gingembre, on l’adopte pour booster sa fertilité ?
  • Quelles vitamines pour tomber enceinte sont-elles efficaces ?
  • Quelles plantes pour booster son ovulation ?
  • Faire l'amour tous les 2 jours quand on est en train d'ovuler, on y croit ?
  • Pourquoi arrêter le tabac pour tomber enceinte ?
  • Quel poids idéal faire avant d'être enceinte ?
  • Pourquoi diminuer sa consommation d'alcool pour augmenter ses chances de devenir maman ?
  • Le yoga de la fertilité, on adopte ?
  • Il faut réduire son stress, mais comment faire naturellement pour le diminuer ?
  • Quels sports pratiquer pour augmenter ses chances de tomber enceinte ?
  • Si ça ne marche pas naturellement, qui consulter pour tomber enceinte ?
  • Quel traitement propose-t-on pour tomber enceinte si ce n'est pas possible naturellement ?

L’infertilité est un problème dont souffrent de nombreux couples. Elle touche aussi bien les hommes que les femmes. Dans ce cas, il est difficile d’avoir des enfants. Plus précisément, l’infertilité féminine consiste en l’incapacité de tomber enceinte, après avoir passé une période d’environ un an à essayer. Beaucoup se demandent s’il existe des moyens naturels pour tomber enceinte. Découvrez, dans cet article, comment augmenter la fertilité grâce à des remèdes naturels et à un mode de vie sain. 

Pourquoi manger des aliments riches en antioxydants quand on veut un bébé ?

Les antioxydants comme le folate et le zinc peuvent améliorer la fertilité des hommes et des femmes. Ils désactivent les radicaux libres dans votre corps qui peuvent endommager les spermatozoïdes et les ovules. Une étude portant sur 232 femmes a montré qu’un apport plus élevé en folates était associé à des taux plus importants de reproductivité et de naissance vivante. Une autre étude sur des jeunes hommes et adultes démontre aussi que la consommation de 75 g de noix riches en antioxydants par jour améliorait la qualité du sperme.

Quels aliments sont riches en antioxydants ?

Les aliments tels que les fruits, les légumes, les noix et les céréales regorgent d’antioxydants bénéfiques comme le folate, le bêta-carotène et la lutéine. Parmi les légumes, la tomate est l’aliment le plus riche en antioxydants pouvant favoriser la fertilité. Les caroténoïdes, qui sont des colorants naturels présents dans les carottes ou les agrumes, sont capables de neutraliser certains des radicaux libres les plus agressifs. 

Il existe une grande variété de fruits, en particulier ceux aux couleurs vives comme les fraises avec une forte charge antioxydante. Mais celui qui en a le plus est la grenade. D’autres éléments tels que le curcuma ou les phytoestrogènes comme les extraits de soja en contiennent également. 

Pourquoi on réduit son apport en glucides si on veut tomber enceinte ?

Un régime pauvre en glucides est généralement recommandé aux femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Ce régime peut vous aider à maintenir un poids normal, à réduire votre taux d’insuline, tout en favorisant la régularité des menstruations. Une recherche importante a révélé que le risque d’infertilité est plus accru avec la consommation de glucides. Dans cette étude, les femmes qui consommaient plus de glucides présentaient un risque de stérilité 78% plus élevé que celles qui suivaient un régime pauvre en glucides.

Et par quoi on remplace les glucides ?

Le sucre est le pire ennemi de la fécondité chez la femme. Si vous mangez des aliments à fort indice glycémique, le pancréas est surchargé d’insuline. Cela se manifeste, par exemple, après avoir consommé beaucoup de gâteaux, biscuits ou boissons gazeuses. Il faut aussi éliminer les gourmandises et les produits industriels riches en sucres raffinés, car ces produits peuvent nuire à l’ovulation. Vous pouvez remplacer le pain blanc par le pain complet et vous orienter vers les céréales complètes, les légumes secs, ainsi que les fruits.

Manger plus de fibres si on veut améliorer sa fertilité ?

Les fibres aident votre corps à se débarrasser de l’excès d’hormones et à maintenir l’équilibre de votre glycémie. L’excès d’œstrogènes est éliminé du corps comme un déchet. Selon une étude récente, la consommation de 10 g de fibres de céréales supplémentaires par jour a été associée à une réduction de 44 % du risque d’infertilité ovulatoire chez les femmes de plus de 32 ans.

Les fibres peuvent avoir des effets bénéfiques sur la fertilité. Cependant, trop de fibres peuvent interférer avec l’ovulation. D’autres recherches sont encore nécessaires.

Et où trouver des bonnes sources de fibres ?

Vous pouvez facilement obtenir l’apport recommandé en fibres si votre régime est composé d’un mélange de ces quatre catégories :

  • Les fruits (pommes, framboises, poires)
  • Les légumes (brocolis, pois, artichauts)
  • Les céréales complètes (riz brun, orge cuite)
  • Les légumineuses (haricots noirs, pois chiches, lentilles)

On arrête le café pour tomber enceinte ?

La caféine peut avoir un effet négatif sur la fertilité féminine. Une étude affirme que les femmes qui consomment plus de 500 mg de caféine par jour mettent jusqu’à 9mois de plus pour être enceintes. Une consommation élevée de caféine avant la grossesse est également associée à un risque important de fausse couche.

Cependant, d’autres études n’ont pas trouvé de lien solide entre la consommation de caféine et un risque accru de stérilité. De ce fait, les femmes qui tentent de tomber enceintes peuvent vouloir limiter leur consommation de caféine.

Par quoi on remplace du café pour améliorer sa fertilité ?

Pour que vous puissiez vous adapter à la vie sans caféine, essayez de le remplacer par les toniques à base de plantes comme l’astragale ou le ginseng. Essayez de boire du thé noir. Même si le thé noir contient un peu de caféine, il ne semble pas avoir les mêmes effets néfastes sur la fertilité que le café. En fait, certaines études ont montré que le thé peut même contribuer à la fertilité. Les chercheurs ont découvert que les femmes qui boivent du thé, même du thé noir caféiné, ont une meilleure fertilité.

Le thé noir contient un peu de caféine, ce qui peut vous donner un petit coup de pouce. Toutefois, la teneur en caféine est bien inférieure à celle du café, ce qui en fait une excellente alternative.

Doper son apport en fer, pourquoi c’est efficace pour faire un bébé ?

Vous attendez un bébé, il est temps de commencer à doper votre apport en fer. La consommation de fer non-héminique provenant d’aliments d’origine végétale peut réduire le risque de stérilité ovulatoire. Une étude a récemment conclu que le fer héminique (provenant de sources animales) n’avait aucun effet sur la fertilité. Alors que le fer non héminique n’avait qu’un certain avantage pour les femmes qui présentaient déjà une carence en fer. 

Les sources de fer non héminique sont plus difficiles à absorber par votre corps. Essayez alors de les prendre avec des aliments ou des boissons riches en vitamine C afin d’augmenter l’absorption.

La grossesse augmente votre approvisionnement en sang jusqu’à 50 %. C’est là que le fer entre en jeu. Le fer est utilisé par le corps pour fabriquer des globules rouges. Une augmentation de l’apport sanguin signifie que vous aurez besoin de plus de globules rouges et de plus de fer pour fabriquer ces globules.

Où trouver du fer ?

Le fer est généralement associé aux protéines animales, mais si vous êtes végétarien ou végétalien, ne vous inquiétez pas. Le fer peut être présent dans divers aliments.

Il existe deux types de fer : le fer héminique et le fer non héminique.

  • Le fer héminique. Vous pouvez obtenir ce type de fer en consommant de la viande, du poisson et d’autres sources de protéines animales. Il est rapidement digéré par votre corps.
  • Le fer non-héminique. On le trouve dans les céréales, les haricots, les légumes, les fruits, les noix et les graines. Il faut un peu plus de temps à votre corps pour le transformer en une substance bénéfique.

Les huiles essentielles pour booster la fertilité, oui ou non ?

Les huiles essentielles sont censées offrir une variété de bienfaits spécifiques pour la santé y compris la fertilité. Mais comment contribuent-elles à stimuler la fertilité ?

  • Elles aident à gérer le stress : désormais, le stress constitue l’un des principaux facteurs entraînant la stérilité. Les huiles essentielles permettent de réduire l’anxiété et le stress.
  • Elles augmentent la libido : les huiles essentielles ont été utilisées pour leurs propriétés aphrodisiaques. Elles stimulent la libido des hommes et des femmes. Les huiles de lavande et de rose peuvent améliorer votre humeur et vos chances de concevoir un enfant.
  • Elles combattent les dommages causés par les radicaux libres : les antioxydants présents dans diverses huiles essentielles comme l’anis sont très efficaces pour combattre les dommages causés par les radicaux libres déclenchant souvent la stérilité.
  • Elles régulent les hormones : le déséquilibre hormonal peut conduire à diverses conditions, notamment à une fertilité entravée. Il existe différentes huiles essentielles, comme le géranium ou la sauge sclarée, qui peuvent réguler vos niveaux hormonaux.
  • Elles régulent le cycle menstruel : diverses huiles essentielles comme la sauge sclarée et le fenouil peuvent réguler votre cycle menstruel. Elles peuvent également résoudre d’autres problèmes liés aux menstruations qui ont pu conduire à la stérilité chez la femme.

La naturopathie pour booster la fertilité, on y croit ?

La naturopathie peut contribuer à optimiser la morphologie, le nombre total de spermatozoïdes et le taux de fragmentation de l’ADN. Chez la femme, elle peut réguler votre cycle menstruel et améliorer la qualité des ovules. C’est dans ce sens qu’elle peut booster la fertilité chez les hommes et les femmes.

L’homéopathie pour booster sa fertilité, oui ou non ? 

Pourquoi ça peut marcher ? 

L’homéopathie demeure aussi efficace pour tomber enceinte car cette méthode aide à : 

  • Faire face aux problèmes stressants liés aux tentatives de grossesse ou aux effets secondaires des traitements de fertilité.
  • Libérer et débloquer les problèmes émotionnels et les traumatismes qui peuvent affecter la fertilité.
  • Stimuler le corps naturellement pour réguler et équilibrer les hormones, les cycles menstruels, le nombre et la mobilité des spermatozoïdes, et favoriser l’ovulation.
  • Aider à lutter contre des pathologies telles que le SOPK, l’endométriose, les kystes, les fibromes, les maladies inflammatoires pelviennes, etc,en compléments d’un traitement médical classique.

Sur qui ça peut marcher ? 

Comme il s’agit d’une médecine douce et naturelle, l’homéopathie peut fonctionner sur tout type de patient. Un nouveau-né peut par exemple prendre de l’homéopathie diluée dans l’eau lorsqu’il arrive à téter. Elle peut également être établie à toutes les étapes de la grossesse, même en salle d’accouchement. Il convient au médecin de choisir la thérapie homéopathique adaptée à chaque patient. 

Quel type d’homéopathie prendre ? 

Les composés homéopathiques se présentent sous les formes suivantes : gouttes, granules, pommades, globules et sirops. Il existe des dizaines de produits homéopathiques qui améliorent la fertilité, mais chaque personne est unique. L’homéopathie est une thérapie très personnalisée. Il peut arriver que deux femmes présentant la même pathologie aient besoin de composés différents. Nous vous proposons néanmoins quelques exemples, les plus significatifs, mais il y en a beaucoup d’autres :

  • Sepiaofficinalis : ce remède homéopathique aide les hommes à augmenter leur libido. Chez les femmes, il améliore les troubles menstruels et régule l’ovulation, dans les cas d’ovaires polykystiques.
  • Sabina : recommandée aux femmes qui ont fait des fausses couches à répétition.
  • AureumMetallicum : ce composé est utile pour améliorer l’endométriose.
  • Médorrhinum : utilisé pour traiter l’impuissance chez les hommes.
  • Sélénium : améliore la qualité du sperme.

L’acupuncture, pour augmenter ses chances d’être enceinte, comment ça marche ? 

L’utilisation de l’acupuncture pour traiter l’infertilité est recommandée par de nombreux gynécologues, car elle prépare le corps à la grossesse. Elle fonctionne essentiellement en réduisant le stress en général. En effet, les hormones du stress peuvent diminuer les hormones impliquées dans la fertilité comme la progestérone. Elle parvient ainsi à augmenter le flux sanguin dans certaines zones du corps comme le bassin. 

Le gingembre, on l’adopte pour booster sa fertilité ? 

Quel va être l’impact du gingembre sur la fertilité ? 

Le gingembre semble prometteur pour la production de testostérone chez votre partenaire. Une étude sur la fertilité a été menée sur des jeunes hommes stériles en utilisant le gingembre. Elle a montré une augmentation de la testostérone et une augmentation de la fertilité avec un pourcentage d’amélioration de 17%, en 3 mois. 

Le gingembre favorise une croissance de l’hormone lutéinisante, de l’hormone folliculo-stimulante et de la testostérone. 

Il est suggéré que la production de testostérone est due au fait que le gingembre a prouvé son efficacité pour réduire le taux de fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes. Ce taux est en corrélation négative avec le taux de testostérone.

Pourquoi ça marche ? 

Le gingembre est l’une des épices les plus utilisées et les plus appréciées au monde. On le trouve à l’état brut sous forme de racine, alimenté, séché et même cristallisé. C’est un bon remède à domicile pour les nausées – y compris les maladies matinales – et les indigestions. Mais il a également été prouvé qu’il stimulait la testostérone, ce qui peut améliorer la fertilité de votre partenaire. 

C’est une excellente nouvelle pour les hommes qui pourraient être aux prises avec un faible nombre de spermatozoïdes ou un faible taux de testostérone.

Pour qui ça marche ? 

Comme il permet de booster la testostérone (hormone sexuelle mâle), le gingembre est efficace pour les hommes qui veulent lutter contre l’infertilité. Pourtant, les personnes souffrant d’hypotension ne doivent pas consommer de gingembre. Il n’est pas recommandé de le combiner avec des médicaments hypotenseurs.

Comment le consommer ? 

Il est très facile d’en incorporer davantage dans votre alimentation.Le plus simple est de faire un thé avec la poudre ou la forme séchée. Il suffit d’ajouter de l’eau chaude et vous profiterez d’une tasse de thé au goût de gingembre. Essayez d’ajouter la racine crue la prochaine fois que vous et votre partenaire ferez un plat Asiatique. Elle ajoute un goût vif – et une petite bouchée – et s’harmonise avec n’importe quelle combinaison de sauce et de légumes. 

Quelle quantité par jour pour que ça fonctionne ? 

La dose doit être de 3 à 10 grammes de gingembre frais. En sec ou en poudre un maximum de 2 g est permis pour être plus concentré. Dans les autres formats, vous devez respecter les instructions sur l’emballage.

Quelles vitamines pour tomber enceinte sont-elles efficaces ? 

Si vous voulez tenter de concevoir un enfant, nous vous recommandons de prendre de la vitamine B9 ou de l’acide folique.

Une autre possibilité est de prendre un complément alimentaire multivitaminé par jour, à condition qu’il contienne au moins 400 microgrammes (mcg) d’acide folique. Cela permet de prévenir les malformations congénitales de votre bé

Quelles plantes pour booster son ovulation ?

Si vous cherchez à tomber enceinte, vous avez probablement pensé à toutes les options possibles. Une méthode entièrement naturelle qui permet de faire des bébés avec des plantes est attrayante pour de nombreuses futures mamans. La nature vous offre de nombreuses variétés de plantes, mais assurez-vous d’en parler d’abord à votre médecin avant de les prendre. 

  • Des baies de gattilier : également connue sous le nom de Vitex Agnus Castus, la baie de gattilier régule les déséquilibres hormonaux. À petite échelle, elle aide les femmes à tomber enceintes mais pas dans un environnement contrôlé à grande échelle. Au minimum, les baies de gattilier aident à réguler votre cycle naturel, ce qui est toujours bon pour la conception des bébés.
  • L’actée à grappes noires : L’actée à grappe noire a un drôle de nom, mais elle peut stimuler vos ovaires, et mieux encore, les ovules qui se trouvent à l’intérieur ! Au moins, elle aide à soulager la sensation de crampes menstruelles. Cependant, elle ne doit être utilisée que pendant la première moitié du cycle menstruel pour éviter les problèmes.
  • Fausse licorne : cette racine régule toutes les activités qui se déroulent dans vos ovaires. Certaines personnes suggèrent que la fausse licorne aide également à la fertilité des hommes. 
  • Huile d’onagre : en plus de soulager les symptômes de vos règles, l’huile d’onagre vous aide à produire un bon liquide cervical fertile. Cette couche supplémentaire aide à protéger les petits nageurs qui se dirigent vers l’ovule, ce qui augmente les chances de fécondation. Vous pouvez l’utiliser en toute sécurité entre vos règles et l’ovulation.

Faire l’amour tous les 2 jours quand on est en train d’ovuler, on y croit ?

Les spermatozoïdes peuvent survivre à l’intérieur d’une femme pendant plusieurs jours.Si un couple a des rapports sexuels réguliers (deux à trois fois par semaine), cela augmentera la probabilité que des spermatozoïdes soient présents au moment de l’ovulation.

C’est un mythe que les hommes doivent s’abstenir de tout rapport sexuel durant cette période. De longues périodes d’abstinence (supérieures à 8-10 jours) peuvent entraîner une diminution de la qualité du sperme en augmentant le nombre de spermatozoïdes anormaux et morts dans l’éjaculat. À l’inverse, une fréquence sexuelle excessive entraîne la présence de spermatozoïdes immatures.

Notre conseil est de faire l’amour deux ou trois fois par semaine, quelle que soit la période de votre cycle. Après un rapport sexuel, ne vous douchez pas. Les crèmes ou lubrifiants vaginaux ne doivent pas être utilisés pendant les rapports sexuels, car ils peuvent mettre en danger la survie des spermatozoïdes dans le vagin. 

Pourquoi arrêter le tabac pour tomber enceinte ?

Le tabac n’est bénéfique pour personne et encore moins pour le fœtus. Les femmes qui fument des cigarettes ont 60% plus de chances d’être stériles. Mais les femmes ne sont pas les seules concernées. Des études ont révélé que les hommes qui fument peuvent avoir une diminution du nombre de spermatozoïdes. De plus, le tabac est responsable de plusieurs fausses couches et de naissances précoces. Il est temps alors d’envisager d’ arrêter de fumer si vous voulez tomber enceinte

Quel poids idéal faire avant d’être enceinte ?

Le surpoids ou l’insuffisance pondérale peuvent affecter vos chances de concevoir un bébé. Trop ou pas assez de graisses corporelles peut entraîner des règles irrégulières ou les arrêter complètement, ce qui peut affecter votre fertilité. Votre poids est idéal si votre indice de masse corporelle (IMC) se situe entre 20 et 25. Les femmes dont l’IMC est supérieur à 30 ou inférieur à 19 peuvent avoir des problèmes de conception.

Si l’IMC de votre partenaire est supérieur à 30, sa fertilité sera probablement inférieure à la normale.

Pourquoi diminuer sa consommation d’alcool pour augmenter ses chances de devenir maman ?

La consommation d’alcool peut avoir des effets négatifs sur la reproductivité. Cependant, on ne sait pas exactement quelle quantité d’alcool est nécessaire pour provoquer cet effet.

Une étude portant sur 7 393 femmes a montré qu’une consommation élevée d’alcool était liée à un plus grand nombre de tests de stérilité. Cependant, il n’existe pas de preuves sur le lien entre la consommation modérée d’alcool et l’infertilité. À ce titre, pour améliorer vos chances de devenir maman, pensez à limiter ou à éviter l’alcool.

Le yoga de la fertilité, on adopte ?

Le yoga de la fertilité est conçu pour augmenter les chances de tomber enceinte. Le yoga est une discipline qui profite à ceux qui la pratiquent, tant mentalement que physiquement. Cet état de bien-être contribue à rendre la grossesse plus probable.

Certes, on ne peut pas vous garantir que la pratique de yoga est très efficace pour surmonter un problème d’infertilité. Par contre, il existe des couples qui ont atteint la fertilité en étant libérés du stress ou de l’anxiété. 

En effet, plusieurs recherches ont mis en avant la relation entre le stress et la stérilité tant chez les femmes que chez les hommes. Un spécialiste indique que dans les cas où la femme n’a pas pu tomber enceinte, la possibilité de grossesse a augmenté si elle a suivi une thérapie psychologique pour soulager le stress. 

Par ailleurs, les postures de yoga de la fertilité visent à renforcer et à tonifier votre corps. Le yoga est aussi indispensable pour apprendre à être plus conscient de la respiration et du mouvement de votre corps. Cela vous aide à vous sentir mieux, même en cas d’accouchement. 

Il faut réduire son stress, mais comment faire naturellement pour le diminuer ?

Des études montrent qu’un niveau de stress élevé peut rendre la grossesse plus difficile. Si votre mode de vie est très stressant, il peut être bénéfique de prendre des mesures actives pour trouver plus d’équilibre et d’harmonie. Méditer, prier ou tenir un journal de gratitude peut vous aider à réduire votre niveau de stress.

Quels sports pratiquer pour augmenter ses chances de tomber enceinte ?

L’exercice physique présente de nombreux avantages pour la santé, notamment une amélioration de la fertilité. En fait, un mode de vie sédentaire a été associé à un risque accru de stérilité. Pour les femmes obèses, une activité physique modérée et intense ainsi qu’une perte de poids ont eu un effet positif sur la fertilité.

Toutefois, la modération est essentielle. L’exercice excessif à haute intensité a en fait été associé à une diminution de la fertilité chez certaines femmes. L’exercice excessif peut modifier l’équilibre énergétique du corps et avoir des effets négatifs sur le système de reproduction.

L’augmentation de l’activité physique y compris l’entraînement cardiovasculaire et la musculation présente de nombreux avantages. Chez votre partenaire, ces genres de sport contribuent à booster sa testostérone et améliorer la qualité de son sperme. Chez les femmes, ils permettent d’augmenter la libido, de brûler les calories et de prévenir l’excès de graisse. L’exercice physique favorise également la fonction de reproduction féminine. 

Si ça ne marche pas naturellement, qui consulter pour tomber enceinte ?

En général, les femmes de moins de 35 ans peuvent tenter de concevoir un enfant sans évaluation médicale pendant 12 mois. 

Les femmes de plus de 35 ans devraient fixer leur base de référence à six mois, sachant qu’elles ont la moitié de la fécondité des femmes dans la vingtaine et la trentaine. Cela dit, si vous avez des règles irrégulières ou si votre partenaire a des problèmes de santé qui peuvent affecter la fertilité, il est important de consulter un spécialiste de la santé reproductive.

Lorsque les méthodes naturelles ne semblent pas fonctionner, vous devez rester positives. Votre médecin peut vous recommander d’explorer de nouvelles options de diagnostic ou de traitement. Un gynécologue spécialisé dans la fertilité peut également vous aider dans cette situation.

Quel traitement propose-t-on pour tomber enceinte si ce n’est pas possible naturellement ?

Si vous ne réussissez pas à concevoir un enfant naturellement pendant une durée d’ un an, il est possible d’avoir recours à un traitement inducteur. Des examens comme des courbes de température, des dosages hormonaux et des échographies permettront de vérifier s’il y a ovulation.

Les médicaments inducteurs de l’ovulation ont pour but de stimuler l’ovulation chez les femmes qui ont de la difficulté à tomber enceintes. Ils peuvent être prescrits isolément, dans le cadre d’une insémination artificielle ou d’une fécondation in vitro.

Ces médicaments doivent être ordonnés par des médecins habitués à les utiliser afin d’obtenir une efficacité maximale et à réduire l’apparition d’effets secondaires. Ils nécessitent une surveillance afin de vérifier leur efficacité, de déterminer la date de l’ovulation et d’adapter le traitement. La chance d’aboutir à une grossesse dépend de l’efficacité du protocole ainsi que du moment des rapports sexuels, qui doivent coïncider avec l’ovulation obtenue.

Sources :

inserm.fr

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.