Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

La veille elle se trouvait en boîte de nuit, le lendemain elle accouchait, ignorant être enceinte !

Jade Wigley ignorait être enceinte, jusqu’à ce qu’elle accouche d’un petit George sur les toilettes, le 6 juillet 2015. Originaire de South Ockendon, au Royaume-Uni, la jeune femme de 21 ans ne se doutait absolument de rien, au point même d’avoir bu de l’alcool la veille lors d’une sortie en discothèque avec ses amis et son compagnon Martin Roche.

Trois mois avant la naissance de son fils, Jade Wigley a été admise dans un hôpital pour de graves douleurs à l’abdomen. À l’hôpital, les médecins lui ont demandé de faire un test de grossesse. Et surprise : ce dernier s’est révélé négatif. C’est ainsi qu’elle a continué sa vie comme avant, en consommant également de l’alcool, sans savoir qu’elle était pourtant bien enceinte.

Et pourtant…

Le lendemain matin de sa sortie avec ses amis, la jeune femme a de nouveau été prise de violentes douleurs à l’abdomen. Elle a alors pris des médicaments, mais rien n’y faisait. Elle a énormément vomi, avant de s’asseoir sur les toilettes, seul endroit où elle se sentait réellement à l’aise. Elle a eu soudain l’envie de pousser et c’est ainsi que son bébé a commencé à venir au monde. Interviewée par le Daily Mail, elle a raconté : « Je ne savais pas ce qui se passait. Au début je pensais que mes entrailles sortaient. » Et pour cause, Jade Wigley a continué à avoir ses menstruations et n’avait pas pris un gramme en gardant sa taille 34 tout au long de sa grossesse !

Après que le bébé soit venu au monde, elle l’a enveloppé dans une des serviettes de bain et a appelé son beau-père qui était à la maison, lui criant qu’elle venait d’avoir un bébé. Elle a déclaré : « J’étais dans un tel état de panique […] Wayne a accouru, il était en état de choc mais il a réussi à appeler une ambulance. »

George est né à 7 mois de grossesse

Une fois que les ambulanciers sont arrivés, une sage-femme est venue couper le cordon et s’enquérir de la santé du nouveau-né. Ils ont ensuite transféré la jeune maman et son fils à l’hôpital, où les médecins ont pu estimer que le bébé est né prématuré : sept à dix semaines avant terme. George a donc été placé en soin néonatalogie durant 4 jours.

Et maintenant ?

Lorsque le papa, Martin Roche, âgé de 27 ans, a été contacté par la mère de Jade Wigley qui lui a fait part de ce qui venait de se passer, il est resté sans voix pendant 5 minutes tant il était sous le choc. Mais à présent, George est âgé de 10 mois et le couple n’a jamais été aussi heureux. Le seul regret pour cette jeune maman ? Avoir consommé de l’alcool durant sa grossesse : « Je me sentais vraiment coupable d’avoir bu (de l’alcool, ndlr) tout au long de ma grossesse et même la nuit précédente. » Jade Wigley s’est senti tellement coupable qu’elle se demandait si la prématurité de George n’en était pas la raison. Et c’est possible… Boire de l’alcool durant la grossesse n’est pas sans danger, car à chaque verre avalé par la future maman, bébé lui aussi trinque car l’alcool passe au travers de la paroi du placenta pour l’atteindre or l’organisme du fœtus ne sait pas métaboliser l’éthanol. L’alcool pendant la grossesse augmente aussi les risques de fausses couches, d’accouchement prématuré et de malformations.

Après son accouchement, la jeune femme s’est rendue compte qu’elle avait beaucoup à apprendre. À l’hôpital, les sages-femmes lui ont appris à changer les couches, et sa famille et ses amis l’ont beaucoup aidée en donnant un landau, des vêtements… Aujourd’hui le couple ne prévoit pas encore de faire un autre bébé, mais tout d’abord de se marier.


Le déni de grossesse, qu’est-ce que c’est ?

Le déni de grossesse est caractérisé par la non-conscience de son état par une femme enceinte. Mais il existe deux types de déni de grossesse : le déni partiel où la femme se rend compte qu’elle est enceinte avant d’accoucher. Et le déni total où la femme ne sait pas qu’elle est enceinte jusqu’à ce qu’elle accouche.

Le cerveau est donc à l’origine de tout ça. En effet, celui-ci demande au corps de faire comme si de rien n’était et rien ne changera : la femme aura ses règles, son ventre ne grossira pas, elle ne sentira pas le bébé bouger et n’aura aucune nausée. Le paradis selon vous ? Pas réellement… Sachez qu’en moyenne les femmes s’en veulent énormément de pas s’être rendue compte de leur grossesse. Également, la mort du bébé peut survenir si la mère ne sait ce qu’elle fait, toutefois de manière accidentelle. En effet, prise de court, la jeune maman ne sait généralement pas quoi faire dans de telles conditions, d’autant plus lorsqu’il s’agit d’une première grossesse.

En France, selon le site Onmeda.fr, il est estimé que le déni de grossesse survient entre 1 à 3 cas pour 1 000 naissances en France, c’est-à-dire entre 600 à 2 000 dénis de grossesses par an sur environ 800 000. Il faut toutefois prendre en compte que ces chiffres sont très aléatoires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire