Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » 8 causes d’accouchement prĂ©maturĂ© Ă  connaĂźtre pour le prĂ©venir

8 causes d’accouchement prĂ©maturĂ© Ă  connaĂźtre pour le prĂ©venir

Enceinte, on ne maĂźtrise pas tout. A commencer par la date oĂč bĂ©bĂ© dĂ©cidera de pointer son nez. Parfois, bĂ©bĂ© prend un peu d’avance. Si certains facteurs de risque sont connus, d’autres accouchements prĂ©maturĂ©s peuvent ĂȘtre inopinĂ©s. Quelle que soit la raison de la prĂ©maturitĂ©, la prise en charge aujourd’hui des bĂ©bĂ©s nĂ©s trop tĂŽt est de plus en plus performante et on ne compte plus les rĂ©cits de bĂ©bĂ©s grands prĂ©maturĂ©s qui vont bien, trĂšs bien mĂȘme. Donc, on ne panique pas, mais on s’informe juste pour prĂ©venir certains risques. Les explications du Dr David Elia, gynĂ©cologue-obstĂ©tricien.

Un fibrome utérin

Quand la future maman est porteuse d’un fibrome utĂ©rin, il peut y avoir un risque de fausse couche en dĂ©but de grossesse mais quand la grossesse se poursuit, le risque d’accouchement prĂ©maturĂ© est toujours prĂ©sent si le fibrome se dĂ©veloppe. La bonne nouvelle, c’est qu’un fibrome se voit et que le mĂ©decin qui vous suit va ĂȘtre trĂšs attentif Ă  l’évolution de votre grossesse. Donc, bien suivie, bien traitĂ©e
 restez cool.

Un traumatisme abdominal pendant la grossesse

LĂ , on est dans l’inopinĂ©. C’est ennuyeux. Mais heureusement, cela arrive rarement. La solution, c’est la prĂ©vention. Pas de talons aiguille, pas de charges trop lourdes pouvant faire perdre l’équilibre, pas de sports violents ou de contact, et prudence sur la route pour Ă©viter les accidents. En redoublant d’attention, on devrait sans peine Ă©viter ce genre de traumatisme.

Une béance du col

En gĂ©nĂ©ral, lorsque le col prĂ©sente une bĂ©ance, il y a cerclage vers le dĂ©but du second trimestre et jusqu’à la 24 SA, selon les cas. La mĂ©thode de cerclage dĂ©pend des raisons qui le dĂ©cide, des antĂ©cĂ©dents et du stade de la grossesse. Dans de rares cas, le cerclage peut ĂȘtre contre-indiquĂ©, notamment en cas de contractions actives, en cas d’anomalies fƓtales, en cas de saignement d’origine endo-utĂ©rine inexpliquĂ© ou en cas d’infection locale (le cerclage est alors rĂ©alisĂ© aprĂšs le traitement) ou en prĂ©sence d’une infection qui touche la cavitĂ© amniotique, appelĂ©e chorioamniotite, cause d’accouchement prĂ©maturĂ©. Dans tous les cas, vous ĂȘtes suivie de trĂšs prĂšs et toutes les dĂ©cisions mĂ©dicales sont prises dans l’intĂ©rĂȘt de votre bĂ©bĂ© et du vĂŽtre.

Les infections vaginale et urinaires

C’est bien pour ça qu’on vous conseille toujours de consulter en cas de souci dans la zone gĂ©nitale, et que des analyses urinaires sont effectuĂ©es pendant la grossesse. Beaucoup d’études depuis une cinquantaine d’annĂ©es ont associĂ© risque d’accouchement prĂ©maturĂ© et infections gĂ©nitales chez la future maman, et constatĂ© la frĂ©quence de la rupture des membranes (perte des eaux) qui s’en suivait. D’oĂč l’importance, dĂšs qu’on sent que ça brĂ»le ou que ça gratouille, de consulter.

Le retard de croissance intra-utérin

Eh oui, ça arrive parfois. Actuellement la Fondation PremUP poursuit une Ă©tude de sept annĂ©es autour de ce problĂšme qui pourrait ĂȘtre causĂ© par un mauvais fonctionnement du placenta. Mais il y a aussi des causes comportementales, le tabac par exemple, comme l’alcool pendant la grossesse, sont des causes reconnues de retard de croissance intra-utĂ©rin. Si on ne peut rien contre le mauvais fonctionnement du placenta, en revanche, on peut se faire aider pour arrĂȘter de fumer et prendre la dĂ©cision de respecter le cĂ©lĂšbre zĂ©ro alcool pendant la grossesse.

Une malformation utérine

On en parle vite parce que c’est en effet une cause d’accouchement prĂ©maturĂ© mais ces malformations sont rares, donc il y a peu de risques que vous en soyez atteinte. Et si c’était le cas, une fois de plus, votre mĂ©decin le sait, vous suit, prĂ©vient et soigne.

Une grossesse multiple

Des jumeaux ou plus, c’est bien connu, c’est une cause de prĂ©maturitĂ©. Mais lĂ  encore, vous ĂȘtes suivie de trĂšs prĂšs. Donc le risque est jugulĂ©, et la prise en charge des bĂ©bĂ©s sera optimum si vous accouchez trop tĂŽt. A charge pour vous de respecter les rĂšgles de prudence, comme l’alitement par exemple, s’il vous a Ă©tĂ© prescrit.

Un excĂšs de liquide amniotique

Les mĂ©decins appellent cela l’hydramnios. On vous rassure c’est trĂšs rare : 0,4 Ă  1,2 % des grossesses. L’hydramnios peut ĂȘtre provoquĂ© par un diabĂšte gestationnel non Ă©quilibrĂ©, mais une infection materno-fƓtale, comme la toxoplasmose ou la rubĂ©ole, peuvent aussi provoquer un excĂšs de liquide amniotique. Il peut aussi ĂȘtre provoquĂ© par une anomalie digestive chez le fƓtus ou d’autres anomalies de la paroi abdominale, cervico-thoracique, une cardiopathie fƓtale, une anomalie chromosomique ou une anomalie du systĂšme nerveux central. Ca fait beaucoup de causes (rares !) pour finalement ne toucher que trĂšs, trĂšs peu de fƓtus. Donc ne paniquez pas, il y a trĂšs peu de risques que cela vous arrive.

À lire absolument