Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » Un verre de vin pendant la grossesse peut mettre en danger plusieurs gĂ©nĂ©rations

Un verre de vin pendant la grossesse peut mettre en danger plusieurs générations

Boire de l’alcool durant la grossesse est trĂšs dangereux pour bĂ©bĂ©, ce n’est pas une nouvelle. Les mĂ©decins le disent, et les Ă©tudes n’ont jamais cessĂ© de le prouver. Mais selon une nouvelle Ă©tude amĂ©ricaine, un verre de vin pendant la grossesse aurait, non seulement des consĂ©quences sur bĂ©bĂ©, mais aussi sur les gĂ©nĂ©rations suivantes.

Selon une Ă©tude rĂ©alisĂ©e par des chercheurs de l’UniversitĂ© de Binghamton, aux États-Unis et publiĂ©e sur le site MedicalXpress : « MĂȘme Ă  petite dose, l’exposition alcoolique fragilise la santĂ© des trois gĂ©nĂ©rations et les expose Ă  un risque d’alcoolisme ». Des propos que ne renierait pas le Dr Denis Lamblin, pĂ©diatre et prĂ©sident de SAF France, l’association de lutte contre le syndrome d’alcoolisation fƓtale, qui rappelle souvent que l’impact de l’alcool pendant la grossesse est trĂšs variable d’une femme Ă  une autre : « chez certaines, un seul verre pendant toute la grossesse suffit parfois Ă  faire des dĂ©gĂąts sur le fƓtus ».

Des effets sur le long terme

Pour mener Ă  bien cette enquĂȘte, les spĂ©cialistes n’ont Ă©videmment pas analysĂ© les effets produits de l’alcool sur des femmes enceintes mais ont tentĂ© l’expĂ©rience sur des rattes. Pour cela, ils leur ont fait boire un verre de vin pendant 4 jours consĂ©cutifs durant leur gestation, au milieu du 2Ăšme trimestre de grossesse (chez la femme, cela revient entre la 18Ăšme et la 22Ăšme semaine de grossesse).

Au vu des rĂ©sultats, le Dr Cameron, principal auteur de l’étude a alors dĂ©clarĂ© : « quand une mĂšre consomme l’équivalent d’un verre de vin quatre fois pendant la grossesse, sa progĂ©niture et la progĂ©niture de celle-ci, jusqu’à la troisiĂšme gĂ©nĂ©ration, sera davantage attirĂ©e par l’alcool et moins sensible Ă  ses effets. » 


En effet, l’alcool va agir comme une toxine et risque donc d’empĂȘcher le bon dĂ©veloppement de bĂ©bĂ© in utero. On sait Ă©galement que les effets de l’alcool durant la grossesse peuvent avoir des consĂ©quences sur le bĂ©bĂ©, notamment sur le plan neurologique
 Alors les filles, il est vrai que c’est dur de ne pas succomber Ă  la tentation de l’alcool mais on ne ferait-on pas mieux de s’abstenir pour que nos descendants n’aient pas Ă  souffrir de sĂ©quelles, dont une addiction, non ?


À lire absolument