Un nouveau traitement pour les allergies au lait maternel ?

Il arrive, rarement mais quand même, que certains bébés soient allergiques au lait de leur maman. Quelle horreur si vous avez toujours souhaité allaiter !

De plus, les scientifiques estiment que 0,5 à 1% des bébés qui sont allaités présentent des allergies de type alimentaire. Quelquefois, la maman change sa façon de manger et là, le bébé peut ne plus avoir aucune réaction allergique. Mais ça ne marche pas toujours.

C’est pourquoi le Dr Anne Des Roches, allergologue de l’hôpital Sainte-Justine, situé à Montréal (Canada), a réalisé une étude, publiée dans le Journal of Investigational Allergology and Clinical Immunology afin de diminuer la présence d’allergènes alimentaires dans le lait de ces mamans, ce qui leur permettrait donc de pouvoir allaiter sans que bébé ait des réactions allergiques.

Et à quoi est dû ce formidable résultat ? A l’utilisation des capsules d’enzymes pancréatiques. Pourquoi des enzymes pancréatiques ? Parce que ce sont des molécules qui peuvent briser les protéines en de tous petits morceaux, ainsi les allergènes complets ne seront plus dans le lait maternel. C’est un peu le même procédé qui s’utilise avec du lait infantile hypoallergénique.

Pour cette étude, l’allergologue et son équipe ont demandé à 25 mamans qui allaitent de manger un œuf brouillé, puis de tirer leur lait. Les scientifiques ont alors évalué la quantité d’ovalbumine (principale protéine du blanc d’œuf) qu’on peut ensuite retrouver dans le lait. Résultat ? 60% du lait des mamans qui participent à l’étude en avait.


Quand les enzymes pancréatiques entrent en jeu…

Ensuite, les spécialistes ont demandé à ces mêmes mamans de prendre les capsules d’enzymes pancréatiques avant de manger leur œuf brouillé. Les résultats sont alors impressionnants : la quantité de cette protéine a diminué de 80% ! Mais ce n’est pas tout, pour 47% des femmes présentes pour l’étude, l’ovalbumine n’y était même pas. Les enzymes pancréatiques seraient donc la solution pour toutes ces mamans qui allaitent, mais dont le bébé est allergique à leur lait. Bonne nouvelle !

Le Dr Anne Des Roches a tenu à préciser dans le rapport de l’étude que plusieurs essais en clinique seront réalisés à l’aveugle avant d’être mis sur le marché.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire