Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » SantĂ© du nourrisson » Comment minimiser les mauvaises rĂ©actions de bĂ©bĂ© Ă  la vaccination ?

Comment minimiser les mauvaises réactions de bébé à la vaccination ?

Une hausse de tempĂ©rature aprĂšs un vaccin, c’est courant et en principe bĂ©nin. A condition de rĂ©agir vite pour faire baisser la fiĂšvre. RĂ©cemment, les vaccins obligatoires sont passĂ©s de 3 Ă  11 pour les enfants nĂ©s aprĂšs janvier 2018. Vous pouvez en trouver la liste sur le site de l’Agence Nationale de SĂ©curitĂ© du MĂ©dicament et des Produits de SantĂ© (ANSM). On fait le point sur ce qu’il convient de faire aprĂšs un vaccin. Et ce, pour limiter les mauvaises rĂ©actions de l’organisme de bĂ©bĂ©.

Vacciner uniquement un bébé en pleine forme

Assurez-vous que bĂ©bĂ© soit en bonne santĂ© le jour du vaccin. Mieux vaut dĂ©caler le rendez-vous si ce n’est pas le cas.

Le mĂ©decin ne vous en voudra pas. En effet, la plupart d’entre eux recommandent de ne pas vacciner un enfant s’il a de la fiĂšvre. Ou toute autre maladie plus grave qu’un simple rhume.

Faites le tour des possibles allergies de bébé

Certains vaccins sont dĂ©conseillĂ©s en cas d’allergie dĂ©clarĂ©e. Les allergies au lait de vache ou Ă  l’arachide ne posent pas de problĂšme pour les vaccinations. Mais si votre enfant est allergique Ă  la gĂ©latine, demandez conseil au mĂ©decin car le ROR et le vaccin contre la varicelle (rarement effectuĂ©) peuvent ĂȘtre dĂ©conseillĂ©s.


Idem s’il est allergique Ă  la levure car le vaccin contre l’HĂ©patite B en contient. Si votre enfant a dĂ©jĂ  eu une rĂ©action Ă  un antibiotique, il faut informer le mĂ©decin car certains vaccins en contiennent. En revanche, aucun souci avec la pĂ©nicilline.

Enfin, si votre petit prĂ©sente une allergie aux Ɠufs, le mĂ©decin vous dĂ©conseillera sans nul doute le vaccin contre la grippe. En effet, ce dernier contient des protĂ©ines d’Ɠufs. (Comme celui contre la fiĂšvre jaune mais ce n’est pas le plus demandé !). Il ne faut jamais craindre de donner trop de dĂ©tails au mĂ©decin, mĂȘme s’il paraĂźt pressĂ©.

Surveillez bien votre bébé et soyez attentives aux mauvaises réactions

Des mauvaises rĂ©actions bĂ©nignes Ă  un vaccin, comme une petite fiĂšvre, ou un gonflement ou une douleur Ă  l’endroit de l’injection, sont monnaie courante.

Pour minimiser ces effets secondaires, vous pouvez demander Ă  votre mĂ©decin s’il serait judicieux de donner Ă  bĂ©bĂ© un anti-douleur (ibuprofĂšne) avant la vaccination afin de minimiser les symptĂŽmes et de la lui rendre plus facile Ă  supporter. Mais si les symptĂŽmes prennent des proportions inquiĂ©tantes (fiĂšvre au-delĂ  de 39,5°C), ƓdĂšme important, si bĂ©bĂ© pleure beaucoup ou semble totalement abattu, n’hĂ©sitez pas, appelez le mĂ©decin.


Si votre interlocuteur semble dubitatif alors que vous constatez que votre enfant ne va pas bien : filez aux urgences. Ou, à tout du moins, prenez un second avis (pharmacien de garde par exemple).

vaccination bebe

Source :

ANSM


À lire absolument