Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus grossesse » SOS la syphilis revient en France : les dangers au cours de la grossesse

SOS la syphilis revient en France : les dangers au cours de la grossesse

AprĂšs un net recul, la syphilis a fait son grand retour en France ces derniĂšres annĂ©es. Entre 2013 et 2015, l’agence SantĂ© publique rapporte que le nombre de cas a augmentĂ© de 56 %. En cause ? Une certaine nĂ©gligence quant Ă  l’utilisation du prĂ©servatif et un meilleur dĂ©pistage comparĂ© Ă  ceux qui Ă©taient pratiquĂ©s les annĂ©es prĂ©cĂ©dentes.

En cas de doute : faites-vous dépister

Cette infection sexuellement transmissible est extrĂȘmement contagieuse et asymptomatique, elle peut ĂȘtre transmise sans qu’aucun des partenaires ne s’en rende compte. Ses consĂ©quences peuvent ĂȘtre trĂšs graves si elle survient au cours d’une grossesse notamment. NĂ©anmoins, les principaux concernĂ©s par cette recrudescence sont les personnes homosexuelles. En 2015 sur 1 500 cas recensĂ©s, plus de 80 % Ă©taient des hommes ayant eu des rapports sexuels avec des hommes selon l’agence. 

DĂ©pistĂ©e à temps par un test sanguin, la syphilis peut ĂȘtre guĂ©rie en quelques semaines grĂące Ă  des antibiotiques. Dans le cas contraire, elle peut engendrer des lĂ©sions de la peau et des muqueuses, et provoquer d’importantes complications au cerveau, au cƓur et aux yeux.

Syphilis et grossesse ne font pas bon ménage

Quand une future maman contracte la syphilis, il est capital de la soigner le plus vite possible. Non traitĂ©e, les risques sont graves. On observe de lourdes consĂ©quences dans 50 % Ă  80 % des cas selon l’Organisation mondiale de la santĂ©. Parmi ces issues dĂ©favorables, on compte la mort fƓtale, la naissance d’enfants mort-nĂ©s ou prĂ©maturĂ©s, les insuffisances pondĂ©rales Ă  la naissance et la syphilis congĂ©nitale (contamination de l’enfant in utero). Cependant, cette derniĂšre demeure plutĂŽt rare dans les pays dĂ©veloppĂ©s. Le symptĂŽme le plus frĂ©quent de la syphilis chez le nouveau-nĂ© est le « coryza prĂ©coce ». Il apparaĂźt entre le 15Ăšme jour et le 3Ăšme mois. Il se caractĂ©rise par un écoulement nasal bilatĂ©ral, sĂ©ropurulent, qui obstrue les narines. S’il se dessĂšche, il forme des croĂ»tes brunĂątres adhĂ©rentes qui gĂȘnent la tĂ©tĂ©e.

Si vous ĂȘtes enceinte ou que vous prĂ©voyez de l’ĂȘtre, la vigilance est de mise ! Une raison de plus de prĂ©voir une consultation prĂ©conceptionnelle pour dĂ©marrer la grossesse en bonne santĂ©.

 

 

 

À lire absolument

Laisser un commentaire