Neufmois.fr » Au fil de l'actu » Actus bĂ©bĂ© » Quel record du monde ces triplĂ©s ont-ils battu ?

Quel record du monde ces triplés ont-ils battu ?

©Murray Sanders/DailyMail

Alfie, Connor et Dylan Bateman sont des triplĂ©s qui font le bonheur de leurs parents. NĂ©s prĂ©maturĂ©s, ces petits bonhommes pesaient 1,3 kilo Ă  eux trois… Mais ces triplĂ©s d’origine britannique sont de vĂ©ritables battants ! À prĂ©sent, ils sont ĂągĂ©s de 2 ans, et ce ne sont pas leur faible poids et leur petite taille qui les ont empĂȘchĂ©s de lutter pour survivre. À ce jour, ils dĂ©tiennent le record du monde des triplĂ©s nĂ©s prĂ©maturĂ©ment, et heureusement, toujours en vie.

Des bébés miracles

Alors qu’elle en Ă©tait Ă  son sixiĂšme mois de grossesse, Emma Seaton, la mĂšre de ces trois loulous, a commencĂ© Ă  ressentir de violentes contractions. C’est donc en urgence qu’elle a Ă©tĂ© admise Ă  l’hĂŽpital Queen Alexandra, Ă  Portsmouth (Royaume-Uni). La jeune femme a alors mis au monde ses trois garçons entre le 31 aoĂ»t Ă  15 heures, et le 1er septembre 2014, Ă  14 heures. La mĂšre de famille raconte alors au site britannique Daily Mail : « J’ai rĂ©ussi Ă  tenir un jour et demi avant d’avoir Alfie (le petit dernier). Tout ce que je voyais, c’Ă©tait ses pieds minuscules, pas plus gros qu’une figurine ». À savoir, on parle de « grand prĂ©maturĂ© »Â avant la 32Ăšme semaine de grossesse, de « trĂšs grand prĂ©maturĂ© » avant la 28Ăšme semaine de grossesse. Or ces triplĂ©s sont, quant Ă  eux, venus au monde lors de la 23Ăšme semaine de grossesse
 Pour le pĂšre, Ray, ĂągĂ© de 40 ans, voir ses fils naĂźtre ainsi, aussi petits, a Ă©tĂ© une Ă©preuve trĂšs difficile. Il a confiĂ© : « Avoir le cƓur brisĂ© ne se rapproche pas encore de ce que nous ressentions Ă  ce moment-lĂ . Nous pensions avoir perdu nos bĂ©bĂ©s. »

plus-petits-bebes-monde-survecu-triples3

Des triplés combatifs

AussitĂŽt, les bĂ©bĂ©s ont Ă©tĂ© placĂ©s en soins intensifs, oĂč ils sont restĂ©s durant six mois, oxygĂ©nĂ©s, alimentĂ©s par des tubes et recevant des injections de stĂ©roĂŻdes pour aider les poumons des bĂ©bĂ©s Ă  se dĂ©velopper. Enfin, aprĂšs ce qui leur a semblĂ© une Ă©ternitĂ©, les heureux parents ont pu ramener leurs fils chez eux, en fĂ©vrier 2015, permettant Ă  ces derniers de =dĂ©couvrir leur vĂ©ritable foyer. Au site britannique, Emma Seaton a racontĂ© : « Je me sens chanceuse. Bien que les garçons aient des problĂšmes mineurs Ă  surmonter, ils n’ont pas de gros problĂšmes de santĂ©. » Avant d’ajouter, avec une pointe d’humour : « Ils sont heureux, contents et effrontĂ©s ». Des triplĂ©s miracles… NĂ©s prĂ©maturĂ©ment, ils ne pesaient pas plus lourd qu’un kilo de sucre et pourtant, les triplĂ©s les plus minuscules ont rĂ©ussi Ă  survivre, et Ă  prospĂ©rer, dĂ©tenant ainsi le record du monde de triplĂ©s ayant survĂ©cu le plus longtemps, grĂące Ă  une prise en charge rapide des mĂ©decins, et une vĂ©ritable volontĂ© de survivre.

Le mois dernier, des personnes travaillant pour le Guinness World Record (il s’agit d’un livre de rĂ©fĂ©rence, publiĂ© une fois par an qui recense les records du monde qui sont aussi bien des prouesses humaines que naturelles) sont venus apporter trois certificats, confirmant ainsi leur record mondial. Les certificats ont Ă©tĂ© suspendus au-dessus de la cheminĂ©e, pour se souvenir de cette douloureuse Ă©preuve mais aussi se rappeler que les petits sont de vrais petits combattants. On souhaite Ă  cette (grande) famille bien du bonheur…

 

plus-petits-bebes-monde-survecu-triples

À lire absolument