Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

A ça quoi ressemble la vie d’une maman de triplés ?

Sabrina Pelletier a accouché le 3 novembre 2015 de triplés. Trois jolies choupinettes à présent âgées de 5 mois et prénommées Abbygaël, Mia et Coralie. Mais derrière tout l’amour que peuvent nous apporter nos petits bébés, la jeune femme confie qu’il est difficile d’en gérer trois en même temps !

On s’organise, on s’organise !

Âgée de 21 ans, cette jeune maman originaire du Canada a, à présent, un planning bien militaire et parfaitement chronométré concernant les couches, les biberons, les horaires pour dormir et ceux du bain. Une organisation qui lui permet ainsi de ne pas céder à la panique ! Car oui, un bébé c’est déjà beaucoup de travail, alors imaginez trois en même temps ! Malgré cela, l’amour est là, comme toujours, plus fort que le reste. Alors au Huffington Post Québec elle confie que « c’est du travail, c’est épuisant, mais c’est trois fois plus d’amour. Je n’échangerais mes filles pour rien au monde ! »

Mais heureusement pour cette  mère, une fois par semaine une bénévole de l’association Premiers pas vient aider Sabrina Pelletier à s’occuper de ses filles. Car à la maison, la jeune maman est seule, son mari travaille plus de douze heures par jour et n’a malheureusement pas pu prendre son congé parental en continu.

Sabrina Pelletier/Facebook
Sabrina Pelletier/Facebook

La possibilité de se séparer d’un fœtus

Attendre des triplés c’est aussi une grossesse à risque, un accouchement qui peut lui aussi être risqué. Il est en effet possible que les bébés naissent grands prématurés (soit avant 28 semaines). Alors pour éviter cela, les médecins avaient proposé à la jeune femme une « réduction embryonnaire » en enlevant un fœtus et ainsi réduire les risques d’une fausse couche. Outrée face à cette proposition, Sabrina Pelletier a refusé.

Un congé parental plus long lorsqu’il s’agit de jumeaux ou de triplés ?

Passer de zéro à un bébé c’est déjà un grand changement. Mais alors de zéro à deux, voire trois petits bambins c’est un grand chamboulement. Alors pourquoi ne pas adapter le congé parental au nombre d’enfants ? C’est en effet quelque chose que Sabrina Pelletier qui vit au Canada aimerait beaucoup : « Je ne dis pas qu’il faut le doubler ou le tripler, mais je crois qu’il devrait être plus long, le temps qu’on s’habitue. Ce n’est pas un bébé, ni deux, c’est trois d’un coup ! »

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire