Professeur de yoga, elle nous livre ses conseils pour garder la ligne avant et après bébé

Six semaines après son accouchement, Valerie Wiest, professeur de yoga originaire du Maryland, aux États-Unis, a déjà retrouvé la ligne. Comment a-t-elle bien pu faire ? Interviewée par le Daily Mail, elle a livré ses bons conseils.

C’est sur sa page Instagram que la jeune maman a dévoilé une photo la montrant alors qu’elle était enceinte de 42 semaines, avec son petit bout, et six semaines après, dévoilant un ventre plat (comme on en rêve à l’approche des vacances) ! Ses secrets ? Combiner alimentation et saine et exercices sportifs, que ce soit avant et après bébé. Au Daily Mail, elle a raconté : « Je faisais du sport cinq fois par semaine, combinant le yoga, du pilates, la musculation et le cardio. J’ai également fait en sorte d’avoir un régime alimentaire riche en protéines dans la plupart des aliments non transformés. »

Des kilos envolés très rapidement

Après la naissance de son petit bout, Valerie Wiest a continué ses efforts, toujours en mangeant très sainement (ndlr, reste à savoir si un régime hyperprotéiné peut vraiment être considéré comme un régime très sain ?) pour ensuite reprendre l’exercice et sa petite routine sportive. Elle a déclaré qu’en surveillant son alimentation, elle allait rapidement perdre ses kilos en trop et revenir à son poids avant la grossesse. C’est chose faite. Pour cette jeune maman, le tout est de continuer à manger sain, que ce soit du début de la grossesse, jusqu’à la fin des kilos perdus. Mais pas en très grosse quantité, juste ce qu’il faut. Quant au sport, cette professeur de yoga conseille d’y aller doucement au début, en faisant des séances d’étirement dès le début pour ajouter des exercices au fur et à mesure : « Trouvez un style d’exercice que vous aimez et avec lequel vous savez que vous obtiendrez votre dose d’endorphine » (hormones cérébrales qui se développent notamment lors d’efforts physiques).

Du coup, on combine exercices physiques adaptés à notre état et nourriture saine que ce soit avant la naissance de bébé et après. Car selon Valerie Wiest : « La grossesse n’est pas une excuse pour être paresseuse ». (ndlr, Oui, enfin en règle générale car certaines complications de grossesse demandent que la femme enceinte reste alitée durant toute la grossesse ou se ménage donc on ne va pas mettre tout le monde dans le même panier, ici on parle de grossesse qui se déroule sans aucune complication.)

Pour la professeur de yoga, il ne fait pas non plus se sentir coupable de faire du sport après la naissance de bébé. Pour elle, cela vous fera vous sentir « plus seine, plus heureuse et une meilleure maman ». On s’y met quand ?

Le sport durant la grossesse

Il est vivement conseillé de pratiquer une activité physique durant la grossesse. En effet, selon une étude cela permet de réduire les risques de dépression, mais aussi que bébé soit en surpoids, ou encore les risques de diabète gestationnel.

Toutefois, il y a certains sports à privilégier et d’autres à bannir. Par exemple la danse, la gymnastique douce, le yoga, la natation ou encore la marche rapide sont compatibles. Mais attention, pensez à respecter votre rythme, reposez-vous et surtout, buvez beaucoup d’eau ! Pensez également à vous étirer énormément afin d’éviter les blessures. Si votre médecin ou votre sage-femme vous conseille (sans vous ordonner) d’arrêter, faites-le, mais en douceur en réduisant le temps et l’intensité de vos séances de sport. Valerie Wiest a par ailleurs déclaré avoir pris de nombreuses notes sur ce qu’elle pouvait et ne pouvait pas faire comme sport étant enceinte.

Au contraire, la musculation ou le fitness est un sport qui peut se révéler dangereux si vous en venez à porter des poids trop lourds. Selon cette professeur de yoga, travailler ses abdominaux enceinte n’est pas recommandé et le Dr Bernadette de Gasquet, grande spécialiste de la préparation à la naissance, ne dirait pas autrement. Il est donc préférable de demander l’avis de votre médecin ou à votre sage-femme pour continuer à pratiquer une activité physique. Mais il n’est pas toujours facile de jongler entre sa nouvelle vie de jeune maman avec les couches à changer, le sein ou le biberon à donner, le fait de dormir peu…


Alors on peut également se déculpabiliser en sachant qu’on a fait l’acte le plus beau du monde : donner la vie.

 

valerie-wiest-avant-apres-bebe-corps-post-grossesse-photographie-instagram

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire