Neufmois.fr » Ma Grossesse » Couple » Complications de grossesse : quand l’abstinence sexuelle s’impose

Complications de grossesse : quand l’abstinence sexuelle s’impose

La majoritĂ© des grossesses se dĂ©roule sans heurts et les nuits sous la couette se poursuivent jusqu’au dernier mois. Malheureusement, pour un petit nombre de femmes enceintes, la vie n’est pas toujours rose. Les femmes un placenta praevia doivent prendre plus de prĂ©cautions.

Les dangers du Placenta praevia

 Une expression qui fait peur aux femmes enceintes. Elle dĂ©signe un mauvais positionnement du placenta dans l’utĂ©rus : il est placĂ© entre le col et le fƓtus (prĂšs de la tĂȘte au lieu de ses fesses), soit au-dessus du col. Des pertes de sang abondantes en sont la manifestation. Si vous connaissez ce phĂ©nomĂšne, il est urgent de consulter. L’hospitalisation est presque toujours obligatoire. Si un cas de placenta praevia est confirmĂ©, aucune relation sexuelle avec pĂ©nĂ©tration ne peut ĂȘtre envisagĂ©e jusqu’à la fin de la grossesse car elle serait dangereuse pour la mĂšre et l’enfant. En effet, les risques d’infections sont importants dans une telle situation. AnnoncĂ© par les saignements au deuxiĂšme trimestre, le placenta praevia implique l’affinement et la dilatation prĂ©coce du col. Dans ce cas, la cĂ©sarienne devient obligatoire car l’accouchement par voies naturelles est impossible. Lors des relations sexuelles, la dilatation est accentuĂ©e et avec elle, le risque que le placenta se dĂ©chire augmente. Si cela devait se produire, la mĂšre risque une hĂ©morragie. Sa vie et celle du bĂ©bĂ© seraient alors en danger, car avec la dilatation, le bĂ©bĂ© risquerait de naĂźtre prĂ©maturĂ©ment. Le risque est que bĂ©bĂ© manque d’oxygĂšne ou subisse Ă©galement des pertes de sang.

L’HĂ©matome rĂ©troplacentaire


Une autre cause de restriction sous la couette est l’hĂ©matome rĂ©troplacentaire. Le placenta se dĂ©colle partiellement ou complĂštement, et les contractions utĂ©rines sont douloureuses et permanentes. Il faut alors Ă©normĂ©ment de repos Ă  la future mĂšre. Dans cette situation difficile, les mĂȘmes risques de santĂ© sont Ă  craindre : accouchement prĂ©maturĂ©, mise en danger de la vie de bĂ©bĂ© et hĂ©morragie de la mĂšre. C’est pourquoi il est primordial de prĂȘter attention aux signes donnĂ©s par son corps et de consulter son mĂ©decin dĂšs que quelque chose vous paraĂźt suspecte. Et d’attendre sagement la naissance de bĂ©bĂ© avant de reprendre les relations sexuelles !


À lire absolument